DEUTÉRONOMIQUE RÉFORME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le deuxième livre des Rois, aux chapitres xxii et xxiii, a conservé le récit d'une découverte étonnante faite au Temple de Jérusalem, sous le règne de Josias, en ~ 622-~ 621.

Le roi Josias avait été mis sur le trône de Juda à l'âge de huit ans. Son règne, qui coïncida avec la ruine de l'Empire assyrien, devait être entièrement marqué par une réforme religieuse continue et par la réorganisation complète du royaume : la réforme deutéronomique. Agé de dix-huit ans, Josias envoya un jour le secrétaire Shaphan au Temple, en vue d'une mission financière. À cette occasion, le prêtre Hilqiyyahu remit à ce fonctionnaire le Livre de la Loi, qu'il venait de découvrir dans le sanctuaire au hasard des travaux de restauration ordonnés par le roi. Cette découverte rendit plus vigoureux et plus efficace l'élan de réforme que Josias n'avait cessé d'entretenir depuis qu'il occupait le trône. Elle fut l'occasion d'un renouvellement de l'alliance du Sinaï, tandis qu'une fête de Pâque particulièrement solennelle scella le renouveau. Josias allait d'ailleurs profiter de la décadence de l'Assyrie pour étendre son pouvoir au royaume du Nord.

En général, les critiques admettent que la réforme de Josias (dont la mesure caractéristique fut l'abolition de tous les sanctuaires locaux de Yahvé au profit du seul Temple de Jérusalem : véritable révolution centralisatrice qui changeait radicalement le caractère encore privé et familial du culte israélite) avait un rapport étroit avec les lois et les exhortations qui forment le Livre du Deutéronome ; de là vient son nom de réforme deutéronomique. Le code deutéronomique, autrement dit le recueil des lois propres au royaume du Nord, aurait été apporté à Jérusalem, après la chute de Samarie en ~ 721, par des Lévites réfugiés ; on l'aurait oublié dans le Temple durant un siècle.

—  André PAUL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DEUTÉRONOMIQUE RÉFORME  » est également traité dans :

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « La littérature apocalyptique »  : […] Comme repère originel de l'écriture apocalyptique, il faut placer la destruction du Temple de Jérusalem en 587 avant J.-C. et l' Exil à Babylone. Occasion d'un croisement religieux et culturel aux effets imprescriptibles, l'Exil entraîna une renaissance véritable, caractérisée par le maintien de l'essentiel éthique, voire culturel, d'une religion nationale, celle de Moïse, conservée aussi pure que […] Lire la suite

JOSIAS, roi de Juda (640-609 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 393 mots

Petit-fils du roi Manassé et fils d'Amon, Josias n'a que huit ans lorsqu'il succède sur le trône à son père, assassiné en 641 av. J.-C. Devenu vassal de l'Empire assyrien sous le règne d'Achaz (736-716), le royaume de Juda s'est vu imposer des cultes étrangers et conserve aussi des tradition polythéistes. L'Assyrie, plongée dans le chaos après la mort du roi Assourbanipal en 627, n'est bientôt e […] Lire la suite

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'époque monarchique (de la fin du xie siècle à 587 av. J.-C.) »  : […] Saül, devenu roi, s'établit à Gibéah (Tell el-Foul), située à 6 km au nord de Jérusalem, qu'il fortifia. Battu par les Philistins, il réussit à redresser la situation et décida, alors, de constituer un corps permanent de mercenaires grâce auquel il put éloigner la menace que les peuples voisins (Araméens au nord, Ammonites, Moabites et Édomites à l'est, Amalécites au sud) faisaient peser, de tous […] Lire la suite

ROIS LIVRES DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 974 mots

Dans la Bible, les deux livres des Rois font suite aux deux livres de Samuel. Ils rapportent l'histoire des rois de Juda et d'Israël de la mort de David (~ 970) à la ruine de Jérusalem (~ 586) et ils doivent leur titre à ce contenu. Dans la Bible hébraïque, qui reflète la disposition primitive, ils ne formaient qu'un seul livre. La division artificielle en deux tomes, comme celle des livres de Sam […] Lire la suite

SYNAGOGUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 009 mots

Des diverses acceptions du terme synagogue (du grec sunagôgê , « assemblée ») : réunion des fidèles du judaïsme, caractérisation du judaïsme dans son ensemble par opposition à l'Église, lieu de culte des Juifs, on ne retiendra ici que la dernière. La synagogue est entièrement différente de toutes les formes cultuelles du monde antique. Alors que le temple était la maison où habitait la divinité à […] Lire la suite

Pour citer l’article

André PAUL, « DEUTÉRONOMIQUE RÉFORME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme-deuteronomique/