BOUDINET DANIEL (1945-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est un Polaroid énigmatique de Daniel Boudinet qui ouvrait l'ouvrage de Roland Barthes sur la photographie, La Chambre claire (1980) : « La photographie – ma photographie –, écrivait Barthes, est sans culture : lorsqu'elle est douloureuse, rien, en elle, ne peut transformer le chagrin en deuil. » Aussi, l'exposition conçue par la galeriste Viviane Esders, Daniel Boudinet-Roland Barthes, présentée dans le cadre des dix ans du Mois de la photo, dédié à la mémoire du philosophe, apparaissait-elle, sans aucune préméditation, comme le premier hommage posthume et donnait à l'ensemble de la biennale une certaine gravité. Dès 1977, Barthes présentait, dans un texte paru dans une livraison de la revue Créatis, l'œuvre de Daniel Boudinet : « C'est une ligne de crête entre deux abîmes : celui du naturalisme et de l'esthétisme [...]. Une sorte d'invitation silencieuse à [...] philosopher. » Classique par la forme, tour à tour paysagiste, photographe d'architecture, portraitiste, à l'aise dans la couleur comme dans le noir et blanc, Daniel Boudinet est un photographe de la vie intérieure, ou plutôt, serait-on tenté de dire, d'un qui-vive intérieur.

D'une campagne en Alsace ou d'un paysage en Italie – les jardins de Bomarzo, par exemple –, il sut tirer des images symboliques de la « vraie vie », où l'être est brutalement rendu à l'existence végétale des signes, au lent apprentissage de la solitude et de la nature, des éléments et des hommes. Dans son travail intitulé Bagdad-sur-Seine, guetteur vigilant à l'affût du détail qui cerne l'indicible, Boudinet s'était attaché à voir autrement la banalité des rues de Paris et de ses façades – ville imaginaire, théâtre vide où se déchaînent les sortilèges de l'Orient. À mesure que se poursuivait l'œuvre, le style s'épurait.

Dans Portrait pour un cinématographe (1983), l'artiste s'essaie à la représentation de comédiens, vedettes, metteurs en scène. Peter Brook, Maurice Pialat, André Téchiné, Dalio, Dirk Bogarde, Joseph Losey, Éric Rohmer, Wim Wenders so [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : historienne de la photographie, département de la recherche bibliographique, Bibliothèque nationale de France

Classification

Pour citer l’article

Elvire PEREGO, « BOUDINET DANIEL - (1945-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-boudinet/