STEICHEN EDWARD (1879-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste exerçant peinture et photographie entre l'Europe et l'Amérique, photographe de mode, également portraitiste de studio, et enfin directeur du département de photographie au musée d'Art moderne de New York : telles sont les trois vies d'Edward J. Steichen entrecoupées par deux engagements dans les services photographiques de l'armée. Il est d'autant plus difficile de réduire Steichen à la seule figure du photographe que son œuvre de directeur artistique est revenue au premier plan, avec l'installation au Luxembourg en 1994 de la légendaire exposition The Family of Man.

C'est à Bivange, Luxembourg que naît Edward Steichen en 1879 ; deux ans plus tard, sa famille en quête d'une vie meilleure décide d'émigrer aux États-Unis. Au collège se révèlent des aptitudes pour le dessin que sa mère saura encourager, sa mère dont il reconnaît que l'enseignement moral fut à l'origine du projet de The Family of Man. En 1894, il entre comme apprenti chez un lithographe et aborde la photographie ; en 1899 il expose pour la première fois à Philadelphie, puis à Chicago où le photographe Clarence H. White l'incite à rencontrer Alfred Stieglitz. Celui-ci lui achètera trois tirages en 1900, à New York. Parti pour Paris la même année, il visite l'Exposition universelle et découvre l'œuvre de Rodin qui l'impressionne fortement. Il rencontre le sculpteur à Meudon. Au Salon de 1901, il expose une toile, un portrait. De retour à New York – ses voyages entre New York et Paris sont incessants –, il prend part à la fondation du groupe Photo Secession en 1902 et à la revue publiée par celui-ci, de 1903 à 1917, Camera Work : il en dessine la couverture. Sa première exposition personnelle de tableaux et de photographies a lieu à Paris en 1902. Il expérimente alors la photographie en couleurs. La galerie 291, dirigée par Alfred Stieglitz à New York lui consacre une exposition en 1906 et Camera Work un numéro spécial. Il retourne en France pour sélectionner les dessins de Rodin qui composeront l'accrochage organisé en 1907 par Stieglitz dans sa ga [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : historien et critique de la photographie, chargé de cours à l'université de Paris-X

Classification


Autres références

«  STEICHEN EDWARD (1879-1973)  » est également traité dans :

STEICHEN, UNE ÉPOPÉE PHOTOGRAPHIQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 104 mots

Initialement ouvert à la photographie contemporaine, le site Concorde du Jeu de Paume a rendu hommage (9 octobre-30 décembre 2007), à travers quelque quatre cents épreuves originales, à l'une des figures les plus imposantes de l'histoire de la photographie.Eduard Jean Steichen naît le 27 mars 1879 à Bivange, au Luxembourg, deux ans avant que de sa famille émigre pour les États-Unis. C'est à Milwau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steichen-une-epopee-photographique/#i_33222

BRASSAÏ (expositions)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 008 mots

Mort en 1984, Brassaï aurait eu cent ans en 1999. Deux institutions lui ont rendu hommage en 2000. Le musée Picasso, du 2 février au 1 er  mai 2000, et le Centre Georges-Pompidou, du 19 avril au 26 juin 2000. Ces deux expositions ont su partager l'œuvre du photographe pour en donner simultanément deux approches différentes. Parmi les nombreux photographes qui ont pu approc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brassai/#i_33222

PHOTOGRAPHIE (art) - Un art multiple

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Jean-Claude LEMAGNY
  •  • 10 787 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le documentaire »  : […] La grande période du reportage, commencée avant la guerre (généralisation de l'appareil 24 × 36 mm, fondation de Life en 1936), se poursuit au lendemain du conflit (fondation de l'agence Magnum en 1947) avant que la télévision ne vienne gêner ses débouchés (disparition de Life en 1972). Le symbole et le héros en est Eugène Smith , dont les images puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-art-un-art-multiple/#i_33222

PHOTOGRAPHIE (art) - Le statut esthétique

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 5 133 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Sociologie de la photographie »  : […] On a déjà vu combien le développement de la photographie était lié à l'évolution du capitalisme en France et en Angleterre. Aussi n'est-il pas étonnant que les premiers signes d'un changement de conception se soient produits aux États-Unis en une période où ce pays vivait sa première grande crise. Le but de Brady et de ses adjoints était d'ailleurs caractéristique : montrer la guerre pour éviter s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-art-le-statut-esthetique/#i_33222

Pour citer l’article

Gabriel BAURET, « STEICHEN EDWARD - (1879-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-steichen/