VAN SCOREL JAN (1495-1562)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des plus éminents chefs de file du mouvement romaniste dans la peinture des Pays-Bas du xvie siècle. Humaniste accompli, chanoine lettré, versé dans la musique et dans la technique (en 1549 et 1550, il donne des plans de digues) autant que dans les arts plastiques, Jan van Scorel est pour la Hollande l'équivalent des grands maîtres de la Renaissance italienne et, avec un Lucas de Leyde, innove singulièrement dans l'art de peindre au nord d'Anvers.

Van Scorel est influencé à ses débuts par Cornelis Buys (le « Maître d'Alkmaar » ?) chez lequel il a peut-être appris les rudiments de la peinture, par Jacob Cornelisz van Oostsanen (il est dans son atelier à Amsterdam, en 1512) et par Jan Gossaert qui se trouvait à Utrecht, en 1517, quand il s'y rend — Van Scorel a en commun avec Gossaert une nouvelle esthétique de la Renaissance fortement teintée de réalisme ; leurs affinités sont sensibles dans l'art du portrait. En 1519, il part pour le Sud ; il rencontre Dürer en Allemagne et passe en Carinthie où il laisse, en 1520, un triptyque peint pour la famille Frangipani, toujours conservé à l'église d'Obervellach et d'un style encore réservé, très « primitif hollandais » de la fin du xve siècle à la manière métallique et contraignante de Van Oostsanen et d'Engelbrechtsz. Mais l'étape décisive de ce « grand tour » est la Vénétie et le nord de l'Italie (Ferrare), où Van Scorel rencontre la clarté « giorgionesque », le portrait noble et élégant mis au point par Palma le Vieux, la spatialité aérienne et lyrique des paysages de Dosso Dossi qui vont le marquer durablement comme en témoignent déjà un vaste et profond Tobie et l'Ange de 1521 (collection particulière hollandaise) et le Saint François stigmatisé (palais Pitti, Florence).

Ses relations avec le nouveau pape Adrien VI, ancien évêque d'Utrecht, vont, en 1522, apr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : conservateur des Musées nationaux, service d'études et de documentation, département des Peintures, musée du Louvre

Classification


Autres références

«  VAN SCOREL JAN (1495-1562)  » est également traité dans :

CONSERVATION DES ŒUVRES D'ART

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • Vincent POMARÈDE
  •  • 6 754 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Conservation des peintures »  : […] Au xix e  siècle, une polémique s'est instituée entre Français et Italiens, les uns et les autres prétendant avoir eu au xviii e  siècle l'initiative de la restauration des tableaux anciens. Cette polémique était vaine, car, en fait, la restauration des peintures fut pratiquée dès le xvi e  siècle. En 1550, en effet, Jan Van Scorel et Lancelot Blondeel sont appelés à remettre en état le Retable d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conservation-des-oeuvres-d-art/#i_10908

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Pays-Bas »  : […] Aux Pays-Bas, à partir du retour de Rome, en 1524, de Jan van Scorel, et surtout de celui de Heemskerk, la connaissance directe des expériences italiennes va porter ses fruits. Ces artistes, appelés « romanistes », rapportent le goût de l'antique et les influences conjuguées du premier maniérisme romain et de Michel-Ange. Dès lors le jeu des influences ne cessera de s'enrichir, voire de s'entrecr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_10908

NÉERLANDAISE ET FLAMANDE PEINTURE

  • Écrit par 
  • Lyckle DE VRIES
  •  • 10 165 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les genres : portrait et paysage »  : […] La plus grande innovation iconographique est certainement l'apparition des genres qui sont indépendants du contexte de l'art religieux du xv e  siècle. On a déjà remarqué que le paysage indépendant s'est développé à partir des arrière-plans des retables. Une même tendance a stimulé l'art du portrait qui avait commencé, avec hésitation, à mener avec Van Eyck sa vie propre : maintenant, au lieu des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-neerlandaise-et-flamande/#i_10908

Pour citer l’article

Jacques FOUCART, « VAN SCOREL JAN - (1495-1562) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-scorel/