WATSON JAMES DEWEY (1928- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Généticien et biochimiste américain qui occupe une place importante dans l'histoire de la biologie moléculaire. Né le 6 avril 1928 à Chicago (Illinois), Watson reçoit une formation de biologiste-ornithologue, et soutient une thèse en 1950. En 1951, sur les conseils de Salvador Luria, qui fut son professeur de microbiologie à l'université d'Indiana, il se rend à Copenhague pour s'initier aux méthodes de la biochimie chez Herman Kalckar. La même année, il assiste à Naples à un congrès et y rencontre Maurice Wilkins qui présente les premiers clichés de diffraction des rayons X par l'acide désoxyribonucléique (ADN). C'est l'époque où l'ombre du livre d'Erwin Schrödinger Qu'est-ce que la vie ? (What Is Life ?, 1944) plane encore dans l'esprit de nombreux jeunes scientifiques. C'est aussi l'époque où les travaux d'Oswald Avery viennent suggérer que l'ADN est le support de l'information génétique, alors que l'on croyait que les gènes étaient de nature protéique.

James Dewey Watson

James Dewey Watson

Photographie

Le biologiste américain James Dewey Watson, en compagnie de son épouse, en 1968. Il fut Prix Nobel de médecine en 1962, conjointement avec les Britanniques Wilkins et Crick, pour la découverte de la structure des acides nucléiques. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Watson, qui a vingt-trois ans, décide alors de s'attaquer à la structure des acides nucléiques. À l'automne de 1951, il vient à Cambridge, au laboratoire Cavendish dirigé par Lawrence Bragg, l'un des fondateurs de la cristallographie, et rejoint un groupe de chimistes et de cristallographes de renom tels que John Kendrew, Max Perutz (que leurs travaux sur la structure de l'hémoglobine rendront célèbres) et Francis Crick, avec lequel il fait équipe. Commence alors une véritable épopée scientifique que Watson décrit, d'une plume parfois acide, dans son ouvrage The Double Helix ; a Personal Account of the Discovery of the Structure of DNA, 1968 (La Double Hélice, 1968). Le livre fit quelque scandale, tant il démythifiait la science et les savants, mais il décrit fort [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  WATSON JAMES DEWEY (1928- )  » est également traité dans :

ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Michel DUGUET, 
  • David MONCHAUD, 
  • Michel MORANGE
  • , Universalis
  •  • 10 066 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La découverte de la structure de l'ADN »  : […] Pour mieux saisir la genèse de cette découverte et apprécier son impact, il est nécessaire de la replacer dans son contexte historique. Il est possible ainsi de comprendre combien nos connaissances ont progressé et se sont transformées au cours de ces cinquante dernières années. Lorsque, au début des années 1950, Watson et Crick commencèrent à décrypter la structure de l'ADN, ils étaient convainc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adn-dna/#i_15866

BIOLOGIE - La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 385 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La double hélice de l'ADN »  : […] En raison des caractéristiques associées au support matériel de l'hérédité, l'ADN doit être en même temps capable de coder l'information génétique et de se répliquer à l'identique lors des divisions cellulaires. Or l'ADN est une longue fibre issue de l'enchaînement de milliers ou de milliards des quatre bases nucléotidiques, l'adénine (A), la thymine (T), la cytosine (C) et la guanine (G). Cet en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-biologie-moleculaire/#i_15866

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 449 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Conformation et masse moléculaires de l'ADN »  : […] L' ADN isolé à partir d'une source naturelle comme le thymus de veau se présente sous forme de fibres blanches et légères, comparables à première vue à de la cellulose. Sous forme de sel de sodium, l'ADN se dissout lentement dans l'eau pour former des solutions colloïdales extrêmement visqueuses. Depuis le début de ce siècle, on sait que l'ADN contient quatre bases principales : adénine (A), cyto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-nucleiques/#i_15866

RÉPLICATION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 305 mots
  •  • 1 média

La découverte, par James D. Watson et Francis H. C. Crick, en 1953, de la structure en double hélice de l'ADN (acide désoxyribonucléique) fait naître une redoutable difficulté : comment une molécule aussi complexe peut-elle se dérouler et se dupliquer à chaque division cellulaire ? Ces scientifiques suggèrent alors un modèle semi-conservatif, dans lequel l'hélice s'ouvre pour que chaque brin serve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/replication-de-l-adn/#i_15866

STRUCTURE EN DOUBLE HÉLICE DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

L'acide désoxyribonucléique (ADN), qui constitue les chromosomes, est le détenteur de l'information héréditaire. Sa structure tridimensionnelle est élucidée en 1953, via l'étude des diagrammes de diffraction de cette molécule aux rayons X, grâce à la collaboration d'un jeune biologiste américain, James Dewey Watson, et d'un cristallographe anglais, Francis Harry Compton Crick. Les deux chercheurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-en-double-helice-de-l-adn/#i_15866

WILKINS MAURICE HUGH FREDERICK (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 400 mots

Biophysicien britannique, Maurice Hugh Frederick Wilkins prit une part importante dans le développement de la biologie moléculaire. Né le 15 décembre 1916 à Pongaroa (Nouvelle-Zélande), Maurice Wilkins étudie la physique à Cambridge et à Birmingham. Après la Seconde Guerre mondiale, il devient attaché à l'unité de physique de l'université de Cambridge, puis il entre au Conseil de la recherche médi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-hugh-frederick-wilkins/#i_15866

Pour citer l’article

Pierrette KOURILSKY, « WATSON JAMES DEWEY (1928- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-dewey-watson/