IVOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'ivoirerie dans le monde

Ivoires esquimaux

Les Esquimaux du Groenland ont sculpté un grand nombre d'objets en ivoire. La matière provient en premier lieu des régions polaires ; ce sont donc des dents de cachalot, de narval, de morse, et aussi des bois de renne, de l'os et de l'ivoire d'importation. La sculpture esquimaude est exclusivement de la petite sculpture et comporte beaucoup de masques. Les objets les plus anciens datent du ier siècle de notre ère, l'époque moderne commence en 1920. Autrefois, il y avait nettement deux inspirations : à l'ouest, celle des thèmes réalistes, à l'est, dans la colonie de Angmagssalik qui ne fut découverte qu'en 1884, avant tout celle des légendes tupilak. Actuellement, on ne peut plus faire de distinction selon les régions ; la décoration d'objets utilitaires en bois (seaux, lunettes) se pratique dans tout le pays.

Japon

Les netsuke constituent la majeure partie des ivoires japonais de grande qualité. Le costume japonais ne comportant pas de poches, les objets étaient passés sous la ceinture, et le netsuke, retenu par une cordelière, servait à les maintenir. Le netsuke est donc une cheville qui, la plupart du temps, est sculptée. Les objets ainsi fixés sont des bourses, du matériel pour écrire, des pipes. Il y a parmi les sculpteurs de netsuke de très grands artistes, tel Yoshinaga, au xviiie siècle, et souvent leurs descendants ont exercé cet art pendant des générations. Les netsuke ne sont pas toujours signés, la signature n'est pas une garantie de qualité. Les avis divergent sur l'époque à laquelle apparurent les premiers netsuke, mais on peut dater certains objets du début du xviie siècle. D'autres créations spécifiques de l'ivoirerie japonaise qui remonte au viiie siècle sont les fourreaux d'épées, les paravents, les tables, les boîtes, les instruments de musique ornés de compositions de fleurs ou d'oiseaux incrustées ou plaquées.

Netsuke

Photographie : Netsuke

Ce netsuke en ivoire du XIXe siècle représente des dieux bienfaisants naviguant sur la barque de la nouvelle année. The Royal Cornwall Museum, Truro, Grande-Bretagne. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Netsuke

Photographie : Netsuke

Netsuke en ivoire, art japonais, fin du XVIIIe siècle. Collection particulière. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Chine

L'ivoirerie chinoise est très ancienne (1300 av. J.-C. env.). Les « ivoires médicaux » représentant une femme couchée sont spécifiquement chinois. Sur ces petites figurines à diagnostic était marqué ou indiqué le siège de la maladie, car, dans les grandes familles, le médecin ne pouvait toucher le corps d'une dame. On connaît peu de pièces anciennes, alors que les ivoires des temps modernes (à partir de la dynastie Yuan) sont largement représentés. Les figurations de Guanyin et Lohan sont très fréquentes. La Chine a énormément travaillé pour l'exportation à partir du xviiie siècle, c'est pourquoi certaines pièces ont pris le nom du port de Canton, telles ces balles concentriques, appelées aussi balles chinoises. Leurs modèles semblent avoir été les boules s'imbriquant les unes dans les autres fabriquées par les Européens, et qui sont beaucoup plus rares. La matière première fournie d'abord par les éléphants qui vivaient encore en Chine sera ensuite importée de Russie, d'Asie et d'Afrique.

Goa

Bien que Goa, colonie portugaise fondée en 1510, se trouve en Asie, sa production artistique est généralement rattachée au courant européen. Les thèmes de l'ivoirerie, les images de saints, notamment, constituaient un des moyens utilisés par les missionnaires pour christianiser le pays. Une partie de ces ouvrages doit être classée parmi les produits de série grossiers. Par souci d'économie, ils sont taillés dans la pointe de la défense, relativement sans valeur.

La Trinité, Goa

Photographie : La Trinité, Goa

La Trinité, bibelot sculpté en ivoire. Goa, XVIIe-XVIIIe siècle. Victoria and Albert Museum, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Inde

Au cours de la période védique, on tire de l'ivoire des objets utilitaires (peignes, etc.), mais beaucoup plus tard, au ier siècle de notre ère, furent créées des œuvres d'une indéniable valeur artistique. On citera les nombreux objets en ivoire et en os provenant des fouilles de Begrām (telle la plaque d'un coffret d'ivoire conservée au musée Guimet à Paris). L'art gupta a laissé quelques figurines d'ivoire. Cependant, en ce qui concerne l'Asie, il faut souligner en général que le nombre des œuvres anciennes conservées est peu élevé en comparaison des ivoires européens.

Ceylan

Le trésor de la Résidence à Munich possède deux coffres en ivoire ainsi que trois peignes d'environ 1540, qui donnent un exemple de l'ivoirerie cinghalaise. Les coffres sont ornés d'or et de pierres précieuses, et furent probablement offerts au Portugal par des envoyés de Ceylan, les scènes représentées le font penser. Ces quelques pièces donnent au moins une idée de la valeur des travaux sur ivoire dans l'ancien Ceylan.

Indonésie

En Indonésie on trouve de nombreuses poignées de criss (arme d'apparat) en ivoire, en défense de morse et en os. Ces sculptures peuvent être classées selon les régions. On citera parmi les objets les plus intéressants les poignées des épées des coupeurs de têtes des Dayak (mandau), qui sont des pièces en os.

Il faut mentionner aussi les objets sculptés dans des fanons de baleine, et même des os humains dans les îles de l'Océanie (spatule à bétel sculptée dans un os humain, art du Sepik, Nouvelle-Guinée, Museum für Völkerkunde, Bâle).

Afrique

Les œuvres les plus remarquables de l'ivoirerie africaine proviennent du Congo et du Bénin. Dès le xve siècle, des collectionneurs s'intéressèrent à cette production, mais l'Europe entière ne la découvrit qu'en 1897. À cette date, une expédition punitive envoyée par les Anglais rapporta comme butin des sculptures sur ivoire. Ces objets comprennent des coffrets, des trompes, des bijoux, des ornements, des sceptres, etc.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Narval

Narval
Crédits : Time Life Pictures/ Mansell/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Diptyque consulaire, art romain

Diptyque consulaire, art romain
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Diptyque des Lampadii

Diptyque des Lampadii
Crédits : The Art Archive/ Musée chrétien/ Dagli Orti/ Picture Desk

photographie

Agneau mystique et scènes de la vie du Christ, reliure

Agneau mystique et scènes de la vie du Christ, reliure
Crédits : Nimatallah/ AKG

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  IVOIRE  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Un foisonnement artistique

  • Écrit par 
  • Louis PERROIS
  •  • 6 828 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Matériaux et techniques »  : […] La majorité des sculptures africaines sont en bois, mais les Noirs ont aussi travaillé la pierre, l'ivoire, l'argile et les métaux (fer, bronze, or). Le bois est utilisé partout, du Soudan à l'Afrique orientale, pour façonner des statues, des masques et de nombreux objets décorés d'usage courant (sièges, portes , serrures, récipients). C'est surtout chez les agriculteurs sédentaires que s'est déve […] Lire la suite

ARTISANAT

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Louis LERETAILLE
  • , Universalis
  •  • 7 093 mots

Dans le chapitre « Les maîtres d'art »  : […] Du staffeur-stucateur, indispensable pour restaurer certains monuments historiques, au fabricant de fleurs artificielles, en passant par le restaurateur d'automates ou l'imagier au pochoir, la nomenclature des métiers d'art comprend plus de deux cents spécialités, souvent difficiles à classer. La S.E.M.A., organisme qui a en charge la documentation sur ces métiers, donne dans sa nomenclature la dé […] Lire la suite

BEGRĀM

  • Écrit par 
  • Jeannine AUBOYER
  •  • 987 mots

Dans le chapitre « Objets d'art »  : […] Cette découverte était la preuve éclatante de la réalité du commerce « international », qui faisait la richesse des actuelles régions afghanes jusqu'à la mainmise de l'Iran sassanide sur le réseau des pistes caravanières et que l'on ne connaissait jusqu'alors que par des témoignages littéraires et par quelques rares spécimens isolés. Les sujets reproduits par moulage en plâtre sont tout à fait cl […] Lire la suite

BÉNIN ROYAUME DU

  • Écrit par 
  • Paul MERCIER
  •  • 2 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un art royal »  : […] L' art du Bénin, avant que ne soit découvert celui d' Ifé dont il dérive, est apparu comme l'un des plus remarquables de toute l'Afrique. C'était avant tout un art royal. Les objets de bronze – en fait, d'un alliage plus proche du laiton que du bronze proprement dit –, statuettes, têtes stylisées, bas-reliefs, en particulier, représentant des scènes historiques, tous fondus à cire perdue, étaien […] Lire la suite

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 618 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les ivoires »  : […] Matériau de luxe par excellence, l' ivoire, rare et précieux, a donné lieu, dès l'époque protobyzantine, à une production très abondante. Après l'interruption quasi totale des « siècles obscurs » ( vii e -première partie du ix e s.), une nouvelle floraison, d'une grande ampleur mais d'assez courte durée, se produit aux x e et xi e siècles. Les ivoires religieux sont les plus nombreux : plaques, […] Lire la suite

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les plaques d'ivoire »  : […] En revanche, la sculpture « mineure » est bien connue. Les plaques d'ivoire de l'époque carolingienne constituent un trésor sans pareil. Metz, la région mosane, le Soissonnais et Saint-Denis semblent avoir été les principaux centres de cette sculpture. Presque toutes ces plaques qui ornaient des évangéliaires ou des sacramentaires sont subdivisées en plusieurs scènes. La Résurrection en est souve […] Lire la suite

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 374 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Des techniques minutieuses »  : […] La production des ivoires chinois s'étend sur plus de trois millénaires. Ils peuvent se répartir en catégories distinctes, liées à leur époque, leur destination et la disponibilité de la matière première. Sous les dynasties Shang et Zhou, l'éléphant était indigène dans le nord et le centre de la Chine ; l'ivoire, matière précieuse, était réservé à des objets rituels ou cérémoniels destinés au roi […] Lire la suite

DENTS

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 6 075 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Dents et squelette dermique »  : […] Les Agnathes anciens (Ostracodermes) étaient fréquemment revêtus d'un exosquelette très développé, dont la structure histologique a été minutieusement étudiée (Ørvig, Tarlo). La partie externe de cet exosquelette était constituée de tubercules coniques (odontodes) disposés régulièrement à la limite dermo-épidermique. Chaque odontode était formé par un cône de dentine ; seule la pointe de l'odonto […] Lire la suite

DIPTYQUES CONSULAIRES

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 522 mots
  •  • 1 média

Au cours du iv e siècle, l'apparition et le développement des diptyques consulaires déterminèrent un essor de la sculpture sur ivoire. Les diptyques, formés de deux tablettes reliées par des charnières, étaient très voisins des tablettes enduites de cire sur lesquelles on écrivait dans l'Antiquité classique. Ces feuillets d'ivoire, ornés de sculptures en bas relief représentant le plus souvent le […] Lire la suite

HOHLE FELS VÉNUS DE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 349 mots
  •  • 1 média

C'est en septembre 2008 que l'archéologue Nicholas Conard, de l'université de Tübingen (Allemagne), a découvert une statuette féminine en ivoire en fouillant la grotte de Hohle Fels (la « Roche creuse ») dans la vallée de l'Ach (Jura souabe) en Allemagne du sud. Cette statuette de 6 cm de hauteur en ivoire de mammouth est presque complète, à l'exception de l'épaule et du bras gauche. Elle se trou […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

17-23 juin 2021 Côte d'Ivoire. Retour de Laurent Gbagbo et condamnation de Guillaume Soro.

Le 17, l’ancien président Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) en mars, fait son retour à Abidjan. Il reste condamné dans son pays à vingt ans de prison, depuis janvier 2018, pour, notamment, « détournement de deniers publics ». Le 23, la cour d’assises d’Abidjan condamne par contumace Guillaume Soro à la prison à perpétuité […] Lire la suite

15 avril 2021 France – Côte d'Ivoire. Procès du bombardement de la base militaire de Bouaké.

La cour d’assises de Paris spécialisée dans les affaires militaires condamne à la prison à vie, pour assassinat, les trois auteurs du bombardement, en novembre 2004, de la base militaire ivoirienne de Bouaké, occupée par les soldats français de l’opération de maintien de la paix Licorne. Celui-ci avait fait neuf morts parmi les forces françaises, […] Lire la suite

30 mars 2021 Côte d'Ivoire. Confirmation de l'acquittement de Laurent Gbagbo par la CPI.

d’Ivoire. En novembre 2019, il a été condamné dans son pays à vingt ans de prison par contumace dans l’affaire du « braquage » de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.  […] Lire la suite

6-26 mars 2021 Côte d'Ivoire. Élections législatives.

d'Ivoire (PDCI) de l’ancien président Henri Konan Bédié et du Front populaire ivoirien (FPI) dévoué à l’ancien président Laurent Gbagbo obtient, en plusieurs listes, 29 % des voix et 81 élus. L’alliance formée du FPI « légal » et de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) obtient, en deux listes, 4 % des suffrages et 10  […] Lire la suite

15 octobre - 3 novembre 2020 Côte d'Ivoire. Élection présidentielle.

d’Ivoire (PDCI), et l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, chef du Front populaire ivoirien (FPI), les deux principaux adversaires du président Alassane Ouattara, annoncent qu’ils ne participeront pas à l’élection présidentielle qu’ils jugent « illégale ». Ils appellent leurs partisans à boycotter le scrutin et à empêcher son déroulement. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Eugen von PHILIPPOVICH, « IVOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ivoire/