JOACHIM IRÈNE (1913-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom d'Irène Joachim demeure indissociable du rôle de Mélisande de Pelléas et Mélisande de Debussy, qu'elle a interprété durant plus de quinze ans et enregistré dans une gravure de référence.

Née à Paris le 13 mars 1913, Irène Joachim est la petite-fille de deux grands artistes : le violoniste allemand Joseph Joachim, créateur du Concerto pour violon de Brahms, et le peintre de l'école de Barbizon Ferdinand Chaigneau. Elle commence à étudier la musique avec sa mère, Suzanne Chaigneau, violoniste du Trio Chaigneau. Puis elle est confiée à la pianiste Marie Panthès mais décide de se tourner vers le chant et entre en 1935 au Conservatoire de Paris, où elle est notamment l'élève de la soprano Suzanne Cesbron-Viseur et de Pierre Chéreau. Elle y remporte en 1939 plusieurs premiers prix et est engagée aussitôt comme pensionnaire à l'Opéra-Comique, où elle restera jusqu'en 1956. Elle y débute en 1939 dans Le Bon Roi Dagobert de Marcel Samuel-Rousseau, puis incarne Micaëla (Carmen de Georges Bizet), Rozenn (Le Roi d'Ys d'Édouard Lalo), Sophie (Werther de Jules Massenet), Hélène (Une éducation manquée d'Emmanuel Chabrier)... Elle participe aux créations du Rossignol de Saint-Malo (5 mai 1942) de Paul Le Flem (rôle d'Azénor), de Ginevra (25 juillet 1942) de Marcel Delannoy (rôle-titre), de Marion (1951) de Pierre Wissmer (rôle-titre) et chante aussi des œuvres de Darius Milhaud et de Gabriel Pierné.

Mais, surtout, elle travaille le rôle de Mélisande avec la créatrice du rôle, Mary Garden, et le chante pour la première fois sur scène en 1940 ; elle en sera titulaire à la Salle Favart jusqu'en 1956, formant avec le baryton Jacques Jansen un duo qui marque l'histoire de cet ouvrage. En 1941 ont lieu les séances d'enregistrement historiqu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « JOACHIM IRÈNE - (1913-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/irene-joachim/