INSTITUTIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la congruence des « status »

Si l'on cherche à discerner les critères à la lumière desquels un individu juge scandaleuse, injuste, la situation qui lui est faite, on s'aperçoit que la congruence entre les éléments de sa situation ou de son status compte autant pour lui que la rigueur arithmétique du partage, qu'il est le plus souvent incapable d'apprécier. Tout status constitue un « paquet » d'attributs et de relations, qui sont bien loin d'être cohérents. En effet, les divers attributs qui se rapportent à un même individu le placent à des niveaux très différents d'une ou de plusieurs hiérarchies de prestige et de pouvoir. C'est un phénomène que de nombreux sociologues américains ont mis en lumière. Gerhard Lenski par exemple parle de « cristallisation de status », mais ce phénomène est complexe, la concrétion du cristal est délicate, et le cristal lui-même est fragile, instable et cassant. Considérons les quatre éléments suivants qui contribuent à identifier globalement une personne et à lui assigner une place dans la société américaine : son revenu, son emploi, son origine ethnique et son niveau d'éducation. On remarquera d'abord qu'entre tous ces éléments, ou du moins certains d'entre eux, une certaine cohérence tend à se manifester. Par exemple, un haut revenu est en général associé avec un type d'emploi déterminé, et exclusif de certains autres. De même, en général, l'individu qui occupe de très hautes responsabilités dans une entreprise n'est pas un illettré ; et l'association positive entre le niveau d'éducation et l'emploi est encore plus étroite si, au lieu d'envisager le groupe des « responsables » dirigeants de l'entreprise (qui parfois ont hérité leur position ou l'ont acquise au terme d'intrigues et d'arrangements où leur compétence, leur formation universitaire n'a rien à voir), on considère ceux des techniciens et des ingénieurs qui ne pourraient pas s'acquitter de leurs tâches s'ils n'y avaient été préalablement préparés à l'université ou dans des écoles spécialisées.

La cristallisation des trois éléments telle que la présente Lenski s'explique si l'on tient compte de distinctions, empruntées à George Homans. Ainsi, toute activité peut être envisagée du point de vue de la satisfaction qu'elle procure, comme le solde net entre des coûts et des revenus. Ces catégories empruntées à l'analyse économique ne visent pas seulement les services et les biens matériels que cette activité procure et que son accomplissement requiert ; coûts et services ne se réduisent pas à des flux monétaires : on peut enrichir cette distinction un peu sommaire en reconnaissant aussi, parmi les coûts, ceux qui sont encourus pendant l'exercice de l'activité elle-même, ceux qui l'ont été avant, et sans la dépense desquels l'individu ne se serait pas qualifié, ne se serait pas rendu apte à l'emploi qu'il occupe. Ajoutons des coûts encourus aux fins d'amortissement, de telle sorte que, si l'individu devait quitter son emploi, la cessation d'activité ne serait pas nuisible à l'acteur, ou ne le serait que faiblement. Le revenu que le dirigeant de l'entreprise perçoit, c'est son salaire, mais aussi le prestige dont il bénéficie à l'extérieur de l'entreprise, une certaine considération dans laquelle se déroule sa vie quotidienne. Ce revenu matériel et symbolique le dédommage, pour ainsi dire, des coûts courants qu'il acquitte sous forme d'heures de bureau, de voyages en avion, d'insomnie et d'anxiété, mais aussi d'un coût préalable, qu'on peut appeler l'investissement, que le chef d'entreprise a accumulé tout au long de sa carrière.

Le status est équilibré si entre coûts et revenus courants, investissement et amortissement une relation à peu près fixe s'établit ; c'est le cas, semble-t-il, pour tout un secteur de la société industrielle moderne, celui précisément où s'observe la cristallisation du status. En gros, l'individu qui a investi beaucoup en éducation a des chances de percevoir un haut revenu net. Même si les coûts sont pour lui globalement très élevés (infarctus et ulcères d'estomac), le solde reste positif, puisque le P.-D.G. n'est pas disposé à échanger son status contre celui du balayeur de l'usine. Cet équilibre n'est pas nécessairement rationnel : il peut même résulter d'injustices plus ou moins clairement perçues, concernant par exemple les conditions effectives de l'accès à l'enseignement. Mais il e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  INSTITUTIONS  » est également traité dans :

INSTITUTION

  • Écrit par 
  • Delphine DULONG
  •  • 1 610 mots

La notion d'institution est centrale en sciences sociales. Émile Durkheim, d'ailleurs, présentait la sociologie comme « la science des institutions ». Il suffit de se reporter à la définition qu'en propose le politiste français Jacques Lagroye pour en comprendre les raisons. Selon lui, l'institution désigne un ensemble de pratiques, de […] Lire la suite

ADMINISTRATION - La science administrative

  • Écrit par 
  • Jacques CHEVALLIER, 
  • Danièle LOCHAK
  •  • 3 207 mots

Dans le chapitre « Les principaux courants de la science administrative contemporaine »  : […] L'intitulé « science administrative » recouvre aujourd'hui des recherches portant sur des objets variables et entreprises dans des perspectives diverses. On peut, en dépit de la part d'arbitraire qui s'attache à toute classification de ce type, distinguer parmi elles trois courants : un courant juridico-politique dont le but essentiel est de parvenir à une meilleure connaissance des structures et […] Lire la suite

ADOPTION

  • Écrit par 
  • Pierre MURAT
  •  • 8 874 mots

L'adoption a pour but de créer un lien de filiation entre personnes qui ne sont pas apparentées par le sang en tant que parent et enfant. Il s'agit donc d'une filiation qui repose non pas sur le lien biologique, mais sur la volonté : c'est une filiation élective. Bien plus que les règles relatives à la filiation biologique, l'adoption est marquée par son caractère juridique qui la façonne : toutef […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 692 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Divergence Nord-Sud »  : […] L' approche institutionnaliste permet à un historien et économiste comme Douglass North (Prix Nobel en 1993) d'expliquer l'évolution divergente de l'Amérique latine et de l'Amérique anglo-saxonne depuis leur découverte. Pourquoi ces deux parties du continent qui ont une histoire proche, découvertes et peuplées par des Européens à partir de 1492, sont-elles si différentes, l'une faisant partie du […] Lire la suite

ANALYSE INSTITUTIONNELLE

  • Écrit par 
  • Rémi HEISS
  •  • 702 mots

La spécificité de l'analyse institutionnelle pour approcher la réalité d'une institution, c'est d'avoir donné de celle-ci une définition dialectique et surtout d'en avoir proposé une analyse fondée sur l'intervention. L'analyse institutionnelle est donc à la fois une théorie et une pratique de l'institution qui prend sa place dans les courants de la recherche-action ( action-research — R. Hess, […] Lire la suite

ARBITRAGE, droit

  • Écrit par 
  • René DAVID, 
  • René Jean DUPUY, 
  • Universalis
  •  • 10 799 mots
  •  • 1 média

Au lieu de porter leurs contestations devant les tribunaux, il arrive fréquemment que les particuliers s'adressent à d'autres personnes en vue d' arbitrer un différend. L' institution de l'arbitrage est de tous les temps. Il est permis de penser qu'elle a, dans l'histoire, précédé l'époque où la justice a été prise en charge et organisée par l'État. La justice romaine de l'époque archaïque, et mêm […] Lire la suite

ARCHIVES

  • Écrit par 
  • Françoise HILDESHEIMER
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La centralisation française  »  : […] Alors que la France d'Ancien Régime avait jusque-là ignoré la centralisation des archives d'État, la Révolution française crée une administration spécifique pour répondre à des besoins nouveaux : conservation des archives de l'Assemblée nationale, regroupement des fonds des administrations de l'Ancien Régime et des ventes des biens nationaux. Le décret du 7 septembre 1790 institue les Archives na […] Lire la suite

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 279 mots
  •  • 6 médias

« Le premier qui fut roi fut un soldat heureux. » Compléter l'aphorisme voltairien en rappelant que le monarque tend à s'entourer de ses lieutenants, à leur conférer charges et privilèges et à créer ainsi une noblesse militaire, c'est marquer la connivence entre le pouvoir et l'armée. Connivence ou rivalité. Tantôt le corps militaire, gardien de la souveraineté, est l'ombre portée du pouvoir, son […] Lire la suite

BANQUE - Histoire de l'institution bancaire

  • Écrit par 
  • Patrice BAUBEAU
  •  • 6 502 mots

Aujourd'hui, l'institution bancaire évoque une relation commerciale un peu particulière, beaucoup d'informatique et trop de papier, des coffres et des secrets, des Messieurs (et extrêmement peu de femmes) capables de fabriquer beaucoup d'argent grâce à des opérations obscures. Mais l'assimilation de ces Messieurs à l'institution bancaire est ambiguë, puisque la banque apparaît précisément au mome […] Lire la suite

BIBLIOTHÈQUES

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 8 914 mots
  •  • 3 médias

Dès l'apparition de l'écriture, on s'efforça dans toutes les civilisations de conserver certains documents écrits, soit dans des locaux particuliers, comme ce fut le cas dans les palais et les temples du Moyen-Orient où l'on ne distinguait pas, parmi les tablettes conservées, les documents d'archives et les textes littéraires, soit, comme en Chine, parmi les trésors des princes. Puis on apprit à m […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12 octobre 2021 France. Condamnation de membres du groupuscule Organisation des armées sociales.

Accusés d’avoir calqué leur projet sur celui de l’Organisation armée secrète de 1961, ceux-ci sont reconnus coupables d’avoir projeté des actions violentes – notamment contre les Arabes et les musulmans – destinées à « déstabiliser les institutions » et à « fracturer le corps social ».  […] Lire la suite

22 septembre - 11 octobre 2021 Tunisie. Nomination de Najla Bouden au poste de Premier ministre.

Le 29, Kaïs Saïed confie à l’universitaire Najla Bouden le soin de former un gouvernement, la chargeant de « mettre fin à la corruption et au chaos qui s’est répandu dans de nombreuses institutions de l’État ». Najla Bouden est la première femme à accéder au poste de Premier ministre dans l’histoire du pays. Le 11 octobre, Najla Bouden présente son gouvernement composé de technocrates et de proches du président Saïed, et qui compte un tiers de ministres femmes. […] Lire la suite

21 septembre 2021 O.N.U. Assemblée générale.

De son côté, le président chinois Xi Jinping affirme que « la Chine n’a jamais envahi et n’envahira jamais » un pays – allusion à l’intervention américaine en Afghanistan – et que Pékin ne reconnaît « qu’un seul ordre international, celui des institutions internationales ». Il affirme la nécessité de « plaider pour la paix […] et rejeter la pratique de former des petits cercles », dénonçant implicitement les alliances stratégiques que Washington met en place pour contrer l’influence de la Chine. […] Lire la suite

7-9 septembre 2021 Brésil. Manifestations de soutien au président Jair Bolsonaro.

Le 7, à l’occasion de la fête de l’indépendance nationale, plus de cent mille personnes manifestent dans le pays, notamment à São Paulo, leur soutien au président Jair Bolsonaro et leur condamnation des institutions judiciaires. En août, un juge du Tribunal suprême fédéral (STF) a ordonné l’ouverture d’une enquête contre le chef de l’État pour diffusion de fausses informations. […] Lire la suite

7 septembre 2021 Salvador. Introduction du bitcoin comme monnaie légale.

La population est majoritairement opposée à cette décision, tout comme de nombreux économistes et institutions financières internationales.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

François BOURRICAUD, « INSTITUTIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/institutions/