INGÉNIEUR ET ARCHITECTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De nouvelles formes de coopération

Au moment de la conception du Centre Georges-Pompidou à Paris, au milieu des années 1970, l'ingénieur Peter Rice avait été l'un des premiers à revendiquer une participation plus active à la conception architecturale de l'édifice. Sous la conduite de Henry Bardsley, Jean-François Blassel et Bernard Vaudeville, R.F.R. (Rice Francis Ritchie), le bureau d'études parisien qu'il avait fondé, est resté fidèle à son enseignement à travers des projets comme le terminal 2D de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. En France toujours, un autre ingénieur, Marc Mimram, auteur de la passerelle de Solférino à Paris (1999), fait figure d'acteur majeur de la scène architecturale grâce à ses contributions à de multiples projets de bâtiments ainsi qu'à ses réflexions sur les nouveaux rapports qui se tissent entre architecture et technique aujourd'hui.

Aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle

Aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle

Photographie

Vue aérienne du terminal 2 de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. 

Crédits : Aéroports de Paris

Afficher

Dans de très nombreux cas, il n'est plus possible de passer sous silence la contribution de l'ingénieur. Les œuvres de Jörg Schlaich et Werner Sobek en Allemagne, ou de Mutsuro Sasaki au Japon sont là pour en témoigner. Il en va de même d'une pratique comme celle de Guy Nordensen aux États-Unis. Au modèle de la simple addition des compétences tend à se substituer le principe d'une fécondation mutuelle. C'est ce principe qu'a cherché à théoriser récemment l'ingénieur d'Ove Arup, Cecil Balmond, dans le livre Informal (2002) où il décrit en détail ses discussions de travail avec des partenaires tels que les architectes Rem Koolhaas, Daniel Libeskind ou Alvaro Siza.

L'ouvrage de Balmond exprime également le désir d'échapper au caractère linéaire et souvent simplificateur du raisonnement technique traditionnel, afin d'explorer des solutions originales, qualifiées par l'auteur de « non cartésiennes », peut-être de manière exagérément simplificatrice. Même si l'on peut critiquer de nombreux aspects de sa démarche, elle n'en est pas mo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages



Médias de l’article

La tour Eiffel

La tour Eiffel
Crédits : Medioimages/ Photodisc/ Getty Images

photographie

Le Corbusier

Le Corbusier
Crédits : Felix Man/ Getty Images

photographie

Caserne de pompiers, Z. Hadid

Caserne de pompiers, Z. Hadid
Crédits : Hilbich/ AKG

photographie

Ambassade des Pays-Bas à Berlin, R. Koolhaas

Ambassade des Pays-Bas à Berlin, R. Koolhaas
Crédits : L. M. Peter/ AKG

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'architecture et des techniques à la Graduate school of design de l'université Harvard, Cambridge, Massachusetts (États-Unis)

Classification


Autres références

«  INGÉNIEUR ET ARCHITECTE  » est également traité dans :

ARCHITECTES ET INGÉNIEURS (expositions)

  • Écrit par 
  • Michel COTTE
  •  • 1 240 mots

L'ouvrage d'art et le grand bâtiment public ou industriel prennent place à la frontière de deux cultures, celle des architectes et celle des ingénieurs. Confrontation et complémentarité, affirmation d'autonomie et source mutuelle d'inspiration, l'ambiguïté paraît marquer cette rencontre. Les démarches intellectuelles s'opposent : l'architecte affirme une vision d'ensemble au nom de ses conceptions […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Antoine PICON, « INGÉNIEUR ET ARCHITECTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ingenieur-et-architecte/