SIZA ALVARO (1933- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alvaro Siza Vieira est né en 1933 au Portugal à Matosinhos ; il est l'une des grandes figures de l'architecture contemporaine. De 1949 à 1955, il étudie à l'École supérieure des beaux-arts de Porto. Alors sous la direction de Carlos Ramos et de Fernando Távora, l'établissement connaît une profonde rénovation qui amorce ce courant appelé par l'historien de l'architecture Kenneth Frampton le « régionalisme critique ». En réaction à l'académisme d'inspiration nationale prôné par le régime de Salazar, il s'agissait de trouver le chemin d'un certain modernisme en puisant aux sources locales, aux techniques artisanales, et en revenant à la tradition des maisons populaires blanches et dépouillées.

Sensible aux paysages, à la topographie, aux agencements spatiaux, Alvaro Siza dans ses différentes réalisations poursuit une réflexion esthétique très élaborée. Il privilégie, notamment au début de sa carrière, un certain vernaculaire puis effectue un retour à un rationalisme très épuré, avant d'opter pour un large registre expressif d'un maniérisme raffiné. Subjective, poétique, souvent blanche, unitaire bien que très articulée, son architecture est de celles qui ont le plus systématiquement exploré les voies stylistiques ouvertes dans les années 1920 par l'abstraction. Mais elle le fait en plaçant les œuvres en situation, dans un long dialogue avec le site. Créateur assez imprévisible, sans doctrine très établie, inquiet et parfois douloureux, Siza se fraye une voie « à travers les conflits, les compromis, l'hybridation et la transformation ».

Superbement établies parmi les rochers de granit, deux de ses premières œuvres les plus marquantes sont situées à Leça de Palmeira au bord de l'Atlantique : le salon de thé Boa Nova (1958-1963) mêle l'influence d'Aalto à une touche de régionalisme ; la piscine de la plage (1961-1962) est d'une inspiration sensiblement plus brutaliste.

Alvaro Siza s'est brillamment illustré dans les petits édifices, dès ses premières réalisations de Matosinhos : quatre maisons ( [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  SIZA ALVARO (1933- )  » est également traité dans :

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le structuralisme »  : […] L'insistance du mouvement Tendenza sur la valeur critique du bloc urbain et de la rue, en particulier telle que l'expriment les écrits théoriques et les projets de Rossi, de Grassi et des frères Krier, trouve une sorte de parallèle dans l'œuvre et la pensée du mouvement structuraliste hollandais ; il groupe un petit nombre d'architectes autour de la figure charismatique d'Aldo Van Eyck, qui entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_85811

SOUTO DE MOURA EDUARDO (1952- )

  • Écrit par 
  • Kathleen KUIPER
  •  • 501 mots

L' architecte portugais Eduardo Souto de Moura a su mêler dans ses constructions les lignes nettes de l'art minimal et des éléments non minimalistes, tels que la couleur et l'utilisation de matériaux locaux. En 2011, il reçoit le prix d'architecture Pritzker ; le jury récompense ainsi l'« intelligence et le sérieux » de son œuvre, caractérisée par « sa fluidité, sa sérénité et sa simplicité appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduardo-souto-de-moura/#i_85811

Pour citer l’article

François CHASLIN, « SIZA ALVARO (1933- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvaro-siza/