Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ILIADE, Homère Fiche de lecture

Bibliographie

L'Iliade, trad. P. Mazon, coll. Folio, Gallimard, Paris, 1975.

Études

H. Berguin & J. Humbert, Histoire de la littérature grecque, Didier, Paris, 1974

F. Buffière, Les Mythes d'Homère, Les Belles-Lettres, Paris, 1956

J. de Romilly, Perspectives actuelles sur l'épopée homérique, ou comment la recherche peut renouveler la lecture des textes, Essais et conférences au Collège de France, P.U.F., Paris, 1983.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur au lycée Jean-Monnet, Franconville

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ACHÉENS

    • Écrit par Andrée POUGET
    • 2 530 mots
    Le catalogue des vaisseaux, dressé par Homère (d'après une très vieille liste des États), nous donne un tableau géographique des royaumes achéens aux environs de la guerre de Troie (xiiie siècle). À cette date, l'État achéen comprend la Grèce centrale, Athènes, l'Eubée, Salamine, le Péloponnèse...
  • ACHILLE

    • Écrit par Universalis
    • 506 mots
    • 3 médias

    Fils de Pélée, roi des Myrmidons, et de la Néréide Thétis ; c'était le guerrier le plus grand, le plus courageux et le plus beau de l'armée d'Agamemnon devant Troie. Selon Homère, il fut élevé par les soins de sa mère, en même temps que son cousin et inséparable ami ...

  • AGAMEMNON

    • Écrit par Universalis
    • 242 mots
    • 2 médias

    Roi de Mycènes et d'Argos, fils d'Atrée, et frère de Ménélas. Après le meurtre d'Atrée par Thyeste et son fils Égisthe, Agamemnon et Ménélas se réfugièrent chez Tyndare, roi de Sparte, et épousèrent ses filles, Clytemnestre et Hélène. Clytemnestre donna à Agamemnon un fils, Oreste,...

  • HOMÈRE (P. Carlier)

    • Écrit par Hervé DUCHÊNE
    • 1 055 mots

    « Homère : n'a jamais existé. » Cette formule péremptoire se lit dans le Dictionnaire des idées reçues de Flaubert, qui la complète en ajoutant à propos du père de l'Iliade et de l'Odyssée : « Célèbre par sa façon de rire : un rire homérique. » La notice souligne avec humour...

  • Afficher les 40 références

Voir aussi