PÉLÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la mythologie grecque, roi des Myrmidons, célèbre surtout comme père d'Achille, auquel il survécut. Fils d'Éaque, il tua par mégarde son frère Phocos, et fut banni d'Égine ; il se rendit en Thessalie, à Phthie, à la cour d'Eurythion, qui le purifia de son meurtre, lui donna sa fille Antigone et un tiers de son royaume. Au cours de la chasse au sanglier de Calydon, Pélée tua accidentellement son beau-père. Il se réfugia alors à Iolcos pour être purifié par le roi Acaste. Là, la femme du roi, Astydamie, lui fit des avances. Lorsqu'il la repoussa, elle fit savoir à Antigone, la femme de Pélée, qu'il voulait se marier avec la fille d'Acaste. De désespoir, Antigone se pendit. Plus tard, Pélée fut choisi par les dieux pour épouser la nymphe Thétis ; elle refusait ce mariage et prenait les formes les plus diverses pour échapper à Pélée, mais il la captura et tous les dieux assistèrent aux noces. Toutefois, après lui avoir donné Achille, Thétis retourna dans les profondeurs de la mer.

—  Alain LABROUSSE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PÉLÉE  » est également traité dans :

THÉTIS

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 326 mots

Fille du sage Nérée, lui-même fils de Flot et de Doris, la fille d'Océan, Thétis aux pieds d'argent est une déesse marine. Élevée par Héra, elle refuse l'amour de Zeus, à moins que l'oracle de Thémis — dont Prométhée se sert pour agir sur Zeus (cf. Euripide, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thetis/#i_38453

Pour citer l’article

Alain LABROUSSE, « PÉLÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelee/