AJAX, fils de Télamon

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'après la description de L'Iliade, il était de taille colossale et ne le cédait en force et en courage qu'à Achille. Avec l'assistance d'Athéna, il arracha le corps de celui-ci des mains des Troyens. Il disputa à Ulysse les armes d'Achille, mais Ulysse eut gain de cause ; Ajax en mourut de colère. Selon une légende plus tardive, la déception le rendit fou. Lorsqu'il revint à la raison, il se tua avec l'épée qu'Hector lui avait offerte à l'issue d'un combat singulier où aucun ne parvint à triompher de l'autre. De son sang naquit une fleur rouge qui portait sur ses feuilles les initiales de son nom, AI, exprimant aussi la douleur. C'était le héros tutélaire de l'île de Salamine où il avait un temple et une statue et où l'on célébrait en son honneur des fêtes appelées aianties.

Éxékias, Achille et Ajax jouant aux dés

Éxékias, Achille et Ajax jouant aux dés

photographie

Éxékias, Achille et Ajax jouant aux dés, amphore attique à figures noires, 540 av. J.-C. Musée du Vatican, Rome. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

—  Universalis

Classification


Autres références

«  AJAX, fils de Télamon  » est également traité dans :

SOPHOCLE (-495--406)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 3 397 mots

Dans le chapitre « Affrontements »  : […] La tragédie d' Ajax trouvait dans le texte de l'épopée un modèle déjà héroïque. Sophocle, en le reprenant, a choisi, dans la vie du héros, l'épisode, de tous, le plus sombre ; et il l'a encore assombri. La légende racontait qu'Ajax, après s'être vu refuser les armes d'Héraclès, était devenu fou et avait massacré des troupeaux, croyant tuer les che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sophocle/#i_8451

Pour citer l’article

« AJAX, fils de Télamon », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ajax-fils-de-telamon/