HUMAINS ET NON-HUMAINS (anthropologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philippe Descola a défini l’anthropologie comme l’étude des relations entre humains et non-humains dans des sociétés où celles-ci ne s’appuient pas sur l’opposition entre nature et culture qui a structuré les sciences européennes (2005). Ainsi, dans les sociétés amazoniennes, les animaux et les plantes sont traités comme des personnes à travers les chants qui leur sont adressés lors de la chasse ou du jardinage. Cette définition reprend les questions classiques posées par l’anthropologie sociale à la lumière de la sociologie des sciences, car elle conduit à étudier les différentes façons dont se composent des collectifs d’humains et de non-humains.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche CNRS, membre du Laboratoire d'anthropologie sociale

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Frédéric KECK, « HUMAINS ET NON-HUMAINS (anthropologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/humains-et-non-humains-anthropologie/