GRUNGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le grunge, sorte de rock déglingué joué par des musiciens dépenaillés, exprime dans ses textes le malaise d'une partie de la jeunesse américaine. Nirvana est le groupe créateur du genre.

En 1991, le succès planétaire de Smells Like Teen Spirit de l'album Nevermind du groupe Nirvana donne un coup de projecteur sur la scène rock de Seattle et son label indépendant Sub Pop. Le festival indépendant de Lolapalooza (État de New York) se fait largement l'écho de ce nouveau courant, le grunge, mot intraduisible évoquant la crasse et le négligé, dont le groupe de rock garage Mudhoney est un des précurseurs.

Parmi les groupes qui se rattachent au grunge, The Melvins, originaire, comme Kurt Cobain, chanteur et guitariste de Nirvana, de la ville d'Aberdeen (État de Washington), joue une musique fondée sur des riffs* lents, alors que Fugazi lorgne vers le hardcore. Soundgarden et Pearl Jam, qui ont su profiter de la vague grunge sans vraiment en faire partie, tentent quant à eux d'apporter une certaine sophistication incarnée par un son qui rappelle celui de Led Zeppelin.

L'esthétique du grunge emprunte certaines attitudes au punk, mais possède aussi des affinités avec le heavy metal (Black Sabbath) et certaines formes actuelles de rock (Sonic Youth a fait la promotion du grunge), par quelques caractéristiques de sa grammaire musicale : accords des guitares en open* tuning ou non conventionnels, saturation des guitares, travail sur les nuances, chant hurlé ou susurré. L'instrumentation est classique du rock (basse, batterie, deux guitares et chant) ; les textes expriment un malaise existentiel, reflet de l'éclatement de la cellule familiale et de la difficulté des adolescents américains à envisager leur futur.

En tant qu'adeptes du son brut (In Utero, de Nirvana, 1993, a été enregistré en six jours !), les musiciens grunge ont sans conteste été influencés par Neil Young, qui avait déjà fasciné Johnny Rotten, le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GRUNGE  » est également traité dans :

COBAIN KURT (1967-1994)

  • Écrit par 
  • Philippe JUGÉ
  •  • 642 mots

Né à Aberdeen, dans l'État de Washington, le 20 février 1967, Kurt Donald Cobain était devenu, au début des années 1990, grâce au groupe rock américain Nirvana, le porte-parole de la jeunesse. Pourtant, rien ne prédestinait ce jeune homme timide à l'allure négligée — cheveux longs et sales, tee-shirt informe et jeans troués — à devenir un symbole. Rien, sinon cet amour de la musique qui le pousse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-cobain/#i_18058

HARVEY POLLY JEAN dit PJ (1969- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un style violent et sensuel »  : […] Les talents de Polly Jean Harvey se manifestent très tôt. Remarquée à la fin des années 1980 par le guitariste et percussionniste John Parish, qui devient son mentor, la jeune femme se fait connaître dès l’album Rid of M e (1993), enregistré chez Island Records en trio avec le batteur et claviériste Rob Ellis et le bassiste Steve Vaughan. Le succès mondial de To B ring Y ou m y L ove , son pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harveypolly-jean-dit-pj/#i_18058

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 696 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une radicalisation de la musique »  : […] À ce petit jeu, les États-Unis vont reprendre l'avantage sur l'Angleterre. Sous l'impulsion de la scène bruitiste new-yorkaise (Sonic Youth) et d'un groupe de Boston, Pixies, le rock va redevenir un phénomène social contestataire et déviant grâce à un label de Seattle, Sub Pop, et à un groupe, Nirvana. Son leader, Kurt Cobain, déclare à la fin de 1989 qu'il veut révolutionner le rock. Ce sera cho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-music/#i_18058

PUNK

  • Écrit par 
  • Christophe LORENTZ
  •  • 736 mots

Mouvement musical ayant atteint son apogée vers 1977 en Grande-Bretagne, le punk, ou punk-rock, se voulait l'expression brute d'une jeunesse désœuvrée, révoltée et provocatrice. Il a progressivement évolué vers une forme plus accessible et moins politisée, le skate-core. La naissance du punk constitue certainement l'un des événements les plus importants de toute l'histoire du rock. Le terme signif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/punk/#i_18058

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « GRUNGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grunge/