Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GRANDE MURAILLE, Chine

Bibliographie

J. Michel, La Grande Muraille de Chine, Imprimerie nationale, Paris, 2000

D. Schwartz, La Grande Muraille de Chine, traduit de l'anglais par Mona de Pracontal, Thames & Hudson, Londres-Paris, 2001

A. Waldron, The Great Wall of China : From History to Myth, Cambridge Univ. Press, Cambridge-New York-Melbourne, 1992.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Muraille de Chine

Muraille de Chine

Autres références

  • ACHÈVEMENT DE LA GRANDE MURAILLE DE CHINE

    • Écrit par Alain THOTE
    • 247 mots
    • 1 média

    La Grande Muraille fut achevée sous les Ming par un dernier tronçon construit au nord de Lanzhou (Gansu) en 1598. C'était l'aboutissement d'une entreprise ayant connu de très longues périodes d'interruption, mais commencée dès l'époque des Printemps et des Automnes (vers — 500) par les Chinois pour...

  • GRANDE MURAILLE DE CHINE - (repères chronologiques)

    • Écrit par Alain THOTE
    • 494 mots

    Vers — 500 Dès l'époque des Printemps et des Automnes (770-481 avant notre ère), et surtout à partir de — 300, les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotèrent de murs défensifs, souvent le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades....

  • ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

    • Écrit par Manuelle FRANCK, Bernard HOURCADE, Georges MUTIN, Philippe PELLETIER, Jean-Luc RACINE
    • 24 797 mots
    • 10 médias
    ...pour relier, en arrière du littoral et au détriment du cabotage maritime, les bassins aval du Huang He et du Yangzi et leurs plaines nourricières ; la Grande Muraille orientée perpendiculairement, d'est en ouest, de façon à contrôler le contact avec les populations nomades septentrionales et à protéger...
  • CHINE - Histoire jusqu'en 1949

    • Écrit par Jean CHESNEAUX, Jacques GERNET
    • 44 594 mots
    • 50 médias
    ...Qin, Zhao et Yan – en édifient aussi pour se protéger contre les incursions des nomades. Au moment de l'unification des pays chinois, Qin détruira ces vestiges de l'autonomie des royaumes ; il conservera néanmoins les tronçons construits sur les confins septentrionaux et les prolongera afin de créer une...
  • CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

    • Écrit par Thierry SANJUAN
    • 9 801 mots
    • 5 médias
    ...le nom de Xinjiang, « nouvelle frontière ». Ces conquêtes les amènent à redéfinir leur conception de l'empire. Jusqu'aux Ming, celui-ci est chinois, la Grande Muraille le délimite physiquement et les pays tributaires qui se situent au-delà sont pensés comme étrangers. Il revient aux Qing d'avoir justifié...
  • FORTIFICATIONS

    • Écrit par Jean DELMAS
    • 5 540 mots
    • 9 médias
    Cette notion d'obstacle continu qui doit assurer l'imperméabilité d'une frontière persiste au cours des siècles. La grande muraille s'élève en Chine de 221 à 203 avant J.-C. ; elle est reprise, en matériau solide, au xve siècle et déroule sur des milliers de kilomètres un mur haut de seize...

Voir aussi