HONORIUS FLAVIUS (384-423) empereur d'Occident (395-423)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Frère cadet d'Arcadius et fils de Théodose le Grand et de Aelia Flacilla, il reçoit en partage, du vivant de son père, l'occident de l'Empire romain, en 393, à l'âge de neuf ans, en même temps que le titre d'auguste. Il n'a que onze ans à la mort de son père, et il est incapable de gouverner un empire déchiré par les invasions, les factions et les rivalités personnelles. C'est Stilicon, général barbare, qui prend d'autorité le commandement des armées et qui devient, sans en avoir le titre, le véritable souverain de l'Empire d'Occident. Décidé à unir sa famille à celle du souverain légitime, il contraint Honorius à épouser sa fille Maria et, à la mort de celle-ci, à contracter un nouveau mariage avec une autre de ses filles, Thermantia. Vers l'an 400, Honorius, qui est entré en lutte contre son frère Arcadius, empereur d'Orient, se trouve toujours sous la domination de Stilicon qui a entrepris des négociations avec les Wisigoths, après une première invasion de Rome. Mais en 408, Stilicon est condamné et exécuté. Honorius doit faire face à une invasion généralisée des peuples et tribus barbares (Vandales, Alains et Suèves) qui, répandus en Gaule depuis 406, occupent une partie de l'Espagne. Le sac de Rome par Alaric à la tête des Wisigoths, en 410, accentue la déchéance de l'Empire romain d'Occident, d'autant plus que Honorius ne cherche pas à défendre la capitale de son empire. Il s'est enfui et il a gagné Ravenne où il installe son palais, sa cour et son administration. Il tente, dans le même temps, de mettre un terme aux usurpations dont se sont rendus coupables les officiers d'une armée battue, désorganisée et démoralisée, tels Priscus, Attalus Jovinus et Maximus, et le plus redoutable d'entre eux, qui a pris le nom de Constantin III en Gaule et en Bretagne et qui sera battu. Cette victoire est surtout l'œuvre de Constantius qui sera nommé coempereur en 420, ma [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification


Autres références

«  HONORIUS FLAVIUS (384-423) empereur d'Occident (395-423)  » est également traité dans :

PARTAGE DE L'EMPIRE ROMAIN, en bref

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 234 mots

Contrairement à ce qui est couramment admis, la date de 395, qui marque le partage de l'Empire romain en une pars occidentalis et une pars orientalis , n'est pas significative d'une volonté de désolidarisation qui aurait permis à l'Orient de se désengager de la question barbare et conduit l'Occident à sa perte. Quand Théodose I er le Grand décida d'une corégence en confiant à ses deux fils Honori […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 5 457 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La fin de l'Empire unifié »  : […] Après Jovien, mort accidentellement en février 364, régnèrent deux frères, Valentinien en Occident, Valens en Orient, des officiers pannoniens choisis par l'état-major. Valentinien, bon général, autoritaire, coléreux et patriote, défendit la Gaule avec succès, en fortifia la frontière remarquablement, et donna à l'administration un caractère et une hiérarchie militaires très prononcés. Il entra e […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 66 médias

Dans le chapitre «  Le temps des Celtes et des Romains »  : […] Avant l'arrivée des Romains, la Grande-Bretagne n'est pas véritablement entrée dans l'histoire : il appartient aux archéologues d'aujourd'hui de compléter les renseignements prodigués par les conquérants et leurs successeurs. On a clairement établi que l'Angleterre avait connu une préhistoire très riche, dont les phases sont en partie liées à la venue de groupes plus ou moins nombreux d'immigrant […] Lire la suite

STILICHON ou STILICON (360 env.-406)

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 461 mots

Né vers 360, Flavius Stilichon, comme ses noms l'indiquent, est issu d'une famille de Vandales installés dans l'Empire. Son ascension, qui montre bien la place qu'occupaient les Barbares dans le monde romain dès la fin du iv e siècle, s'explique par sa personnalité, par ses liens avec le pouvoir et par une habile politique de mariages. Arien d'éducation, il se mit au service du très catholique Th […] Lire la suite

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « HONORIUS FLAVIUS (384-423) - empereur d'Occident (395-423) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/flavius-honorius/