MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Allégeance à l'Espagne

Magellan se rend alors en Espagne, et arrive à Séville le 20 octobre 1517. Il est rejoint par le cosmographe portugais Ruy Faleiro. Ensemble, ils se rendent à la cour de Valladolid. Renonçant à leur nationalité, les deux hommes offrent leurs services au roi Charles Ier (le futur Charles Quint). Magalhães prend alors un nom espagnol : Fernando de Magallanes.

En vertu de la bulle pontificale Inter caetera (1493), puis du traité de Tordesillas (1494), tous les nouveaux territoires découverts ou venant à être découverts à l'est de la ligne de démarcation définie sont attribués au Portugal, tandis que ceux se trouvant à l'ouest de la ligne reviennent à l'Espagne. Magellan et Faleiro proposent de prouver, en naviguant vers l'ouest, que les îles aux épices se trouvent à l'ouest de la ligne de démarcation, c'est-à-dire en territoire espagnol, et non portugais. Le 22 mars 1518, le roi approuve leur projet et les nomme conjointement capitaines généraux d'une expédition censée trouver une route entièrement espagnole menant aux Moluques. Le gouvernement de toutes les terres découvertes leur reviendra ainsi qu'à leurs héritiers, et ils recevront un vingtième des bénéfices nets de l'expédition. Tous deux sont par ailleurs décorés de l'ordre de Santiago. Magellan est convaincu qu'il va mener ses navires de l'Atlantique jusqu'à la mer du Sud en découvrant un détroit permettant de traverser la Tierra Firme (le continent sud-américain). Il n'est pas le premier à avoir cette idée. D'autres avant lui ont cherché un passage permettant aux navires faisant continuellement route vers l'ouest d'atteindre l'Orient, évitant ainsi le cap de Bonne-Espérance, aux mains des Portugais. L'approbation royale ordonne à Magellan et à Faleiro de trouver « le » détroit. La Casa de Contratación, organisme fondé à Séville et qui contrôle les rapports commerciaux et financiers de l'Espagne avec le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)  » est également traité dans :

PREMIER TOUR DU MONDE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

Le tour du monde de Magellan, réalisé de 1519 à 1522, s'inscrit dans le cadre des grandes découvertes plus comme une prouesse technique que comme une réelle découverte : les contours du continent américain ont été précisés entre 1498 et 1519 et la recherche d'un isthme inter-océanique accapare déjà bien des efforts. Pendant ce temps, les Portugai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-tour-du-monde/#i_21404

TOUR DU MONDE DE MAGELLAN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 240 mots

22 mars 1518 Charles Quint donne son accord à Magellan pour constituer une flotte destinée à faire le tour du monde.20 septembre 1519 Cinq navires avec 275 hommes d'équipage, dont 45 étrangers, quittent Sanlúcar.11 janvier 1520 Arrivée au sud du Rio de la Plata, 49 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-du-monde-de-magellan-reperes-chronologiques/#i_21404

AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 812 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le premier tour du monde »  : […] Voici quelques étapes de la connaissance du littoral. 1499 : Ójeda, servant de pilote à Vespucci, longe la côte du Venezuela. 1500 : Yañez Pinzón va du cap San Roque (4 0 lat. sud) à Pernambouc (8 0 sud). À peu près au même moment, le Portugais Cabral, parti de Lisbonne pour l'Inde, est jeté par les vents sur la côte du Brésil et la descend jusq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-decouverte/#i_21404

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 632 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La découverte de l'Amérique »  : […] En fait, ce sont les successeurs de Christophe Colomb, navigateurs et conquistadores , qui ont découvert l'Amérique et ont fait connaître cette découverte à l'Europe. Tout d'abord, Amerigo Vespucci dont le prénom a été donné au nouveau continent. Italien comme Colomb, Vespucci est né en 1454, à Florence. Son père avait une maison de commerce qui possédait des succursales en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/#i_21404

DÉCOUVERTES GRANDES

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 7 955 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'Amérique »  : […] Cependant, on commence à soupçonner que ces terres nouvelles ne sont pas l'Asie. En 1504 et 1505, le Florentin Amerigo Vespucci , qui a participé à plusieurs des expéditions vers l'ouest, publie des lettres où il prétend que l'on se trouve en présence d'un « nouveau monde ». Et en 1507, un typographe de Saint-Dié, Martin Waldseemüller, imagine, dans la préface d'une Cosmographie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-decouvertes/#i_21404

MARIANNES ÎLES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 454 mots

La préhistoire de cet archipel du Pacifique nord-occidental est encore loin d'être claire, mais on a décelé des traces d'occupation humaine dès 1500. Lorsque Magellan arriva en 1521 à Guam et dans les Mariannes, il trouva les îles habitées par un seul peuple qui parlait une même langue et possédait une culture homogène. On appela ces habitants les Chamorro, mot d'origine incertaine. Ceux-ci s'emp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-mariannes/#i_21404

PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 278 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  La découverte du Pacifique »  : […] Jusqu'au début du xvi e  siècle, l'existence même de l'océan Pacifique était totalement inconnue des Européens qui, héritant des erreurs d'appréciation de Ptolémée sur les dimensions du globe terrestre, s'imaginaient que l'océan Atlantique baignait à l'ouest les rivages des lointains et mystérieux pays de l'Extrême-Orient, Cathay (Chine) ou Cipang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-pacifique/#i_21404

PHILIPPINES

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • William GUÉRAICHE, 
  • Lucila V. HOSILLOS, 
  • Jean-Louis VESLOT
  • , Universalis
  •  • 21 391 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Histoire de la colonie espagnole (1565-1898) »  : […] Certains historiens ont abusivement rattaché les Philippines aux royaumes hindouisés de Çrīvijaya et de Modjopahit. Aucune découverte archéologique ou épigraphique ne permet d'affirmer que ces liens ont existé. Pourtant l'archipel n'est pas resté tout à fait isolé, et, dès les xi e et xii e sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippines/#i_21404

Voir aussi

Pour citer l’article

Mairin MITCHELL, « MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-de-magellan/