PREMIER TOUR DU MONDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le tour du monde de Magellan, réalisé de 1519 à 1522, s'inscrit dans le cadre des grandes découvertes plus comme une prouesse technique que comme une réelle découverte : les contours du continent américain ont été précisés entre 1498 et 1519 et la recherche d'un isthme inter-océanique accapare déjà bien des efforts. Pendant ce temps, les Portugais foncent vers l'est pour tirer profit des clous de girofle des Moluques. Magellan, gentilhomme portugais, monte le projet d'aller retrouver un ami, qui fait fortune dans les Moluques, où il s'est installé depuis 1511. Réfugié en Espagne, pour des raisons politiques, Magellan reçoit le soutien d'un armateur d'Anvers, Cristobal de Haro, qui accepte de financer la majeure partie de son expédition, bientôt soutenue officiellement par Charles Quint. Magellan ne verra pourtant pas son rêve se réaliser, puisqu'il meurt au cours d'un périple mouvementé qui dure trois ans. Seuls dix-huit hommes (sur 275) et un navire (sur 5) parviennent à bon port. La vente des 533 quintaux de clous de girofle embarqués sur le dernier navire rapporte 9 360 000 maravédis, soit un bénéfice de 4 p. 100 par rapport aux 9 millions investis. Quant à l'apport scientifique du voyage, il est maigre : à l'arrivée, le décalage d'un jour entre le journal de bord et la date à Séville a seulement confirmé que la terre tournait sur elle-même.

Magellan (vers 1480-1521)

Magellan (vers 1480-1521)

photographie

Portrait de Fernand de Magellan, navigateur portugais, découvreur en 1520 du détroit auquel on donnera son nom. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Pascal BURESI

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « PREMIER TOUR DU MONDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-tour-du-monde/