TORDESILLAS TRAITÉ DE (1494)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 7 juin 1494, la Castille et le Portugal signent le traité de Tordesillas, qui est destiné à fixer les limites de domination respective des deux puissances coloniales dans l'Atlantique. La ligne de démarcation est établie à trois cent soixante-dix lieues à l'ouest des îles du Cap-Vert (50e degré de longitude ouest). Ce qui se trouve à l'est de cette ligne revient au Portugal, ce qui est à l'ouest, à la Castille. Ce genre de partage anticipé n'est pas nouveau. Au xiie siècle, les divers royaumes de la péninsule Ibérique se sont ainsi partagé les terres à conquérir sur l'Islam : traités de Tudillén (1151), de Cazorla (1179), et d'Almizra (1244) entre Castille et Aragon, ou de Sahagún (1158) entre Castille et León. Ces traités anticipent les conquêtes et visent à les légitimer en prévenant tout conflit. L'expansion outre-Atlantique s'inscrit ainsi dans le prolongement de l'expansion occidentale des xiie et xiiie siècles. C'est en vertu du traité de Tordesillas que le Brésil est revenu au Portugal et le reste de l'Amérique du Sud aux Espagnols. Les autres puissances (France, Angleterre en particulier) contesteront évidemment ce traité qui les excluait totalement du partage.

Jean II le Parfait (1455-1495)

Jean II le Parfait (1455-1495)

photographie

Jean II le Parfait, roi de Portugal (1481-1495), promoteur du partage du Nouveau Monde entre son pays et l'Espagne par le traité de Tordesillas (1494) . 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Pascal BURESI

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TORDESILLAS TRAITÉ DE (1494)  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les apports humains de la conquête »  : […] colonisation généralisée. Si les Espagnols et les Portugais commencèrent aussitôt à prendre pied dans ces territoires que le traité de Tordesillas, en 1494, leur partageait (les Portugais pouvaient se rendre maîtres des terres situées à l'est du 50e degré de longitude ouest, tandis que les Espagnols pouvaient s'installer à l'ouest de ce même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_21529

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique portugaise

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 4 226 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La découverte »  : […] 1. Hasard diplomatique. En 1494, le traité de Tordesillas partage le monde entre le Portugal et l'Espagne. La bulle Inter caetera, du pape Alexandre VI, avait tracé une ligne à cent lieues à l'ouest de « n'importe quelle île » des Açores et du Cap-Vert ; le traité reporte cette ligne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-portugaise/#i_21529

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 636 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La découverte de l'Amérique »  : […] scientifique. Lorsqu'ils eurent lieu, les Européens s'étaient depuis longtemps partagé les terres nouvelles. Le traité de Tordesillas du 7 juin 1494 était formel : il divisait les régions découvertes entre les Portugais (à l'est de la ligne de marcation) et les Espagnols (à l'ouest). Ceux-ci se préparèrent donc à s'en emparer. Hernán Cortés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/#i_21529

COLONISATION

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 7 682 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Constitution des deux premiers empires coloniaux »  : […] Ce monde à peine entrevu qui s'ouvre à la colonisation est partagé par le pape entre les deux dominations espagnole et portugaise. Le traité de Tordesillas de 1494 fait du méridien situé dans l'Atlantique à 370 lieues à l'ouest de l'archipel du Cap-Vert un axe de délimitation : à l'ouest le domaine portugais, à l'est le domaine espagnol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation/#i_21529

DÉCOUVERTES GRANDES

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 7 960 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Tordesillas »  : […] en deçà. Mais, devant les réclamations du Portugal, la ligne de démarcation, par le traité de Tordesillas (7 juin 1494), est repoussée de 170 lieues vers l'ouest. Ce traité donne au Portugal la moitié ouest du Brésil. Aux antipodes, le traité de Saragosse (1529) accorde les zones contestées, y compris les futures Philippines, aux Portugais. Mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-decouvertes/#i_21529

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'exploration comme acte de foi »  : […] Inter cetera enfin, de juin 1493, partage le monde à découvrir et à explorer entre Portugais et Espagnols. Elle est certes précisée et modifiée en 1494 par le traité de Tordesillas qui tend à établir le double monopole des populations ibériques sur les mondes « nouveaux » ; elle n'en sert pas moins de référence aux deux souverains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_21529

JEAN II LE PARFAIT (1455-1495) roi de Portugal (1481-1495)

  • Écrit par 
  • Jean de PINS
  •  • 292 mots
  •  • 1 média

Dès 1474, dom Jo ao, le futur Jean II, avait manifesté son intuition en matière de progrès maritime par l'institution de la mare clausum, notion juridique destinée en l'occurrence à interdire aux non-Portugais l'accès aux territoires récemment découverts dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-ii-le-parfait/#i_21529

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Allégeance à l'Espagne »  : […] En vertu de la bulle pontificale Inter caetera (1493), puis du traité de Tordesillas (1494), tous les nouveaux territoires découverts ou venant à être découverts à l'est de la ligne de démarcation définie sont attribués au Portugal, tandis que ceux se trouvant à l'ouest de la ligne reviennent à l'Espagne. Magellan et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-de-magellan/#i_21529

MANUEL Ier (1469-1521), roi de Portugal (1495-1521)

  • Écrit par 
  • Harold V. LIVERMORE
  • , Universalis
  •  • 844 mots

En vertu du traité de Tordesillas (1494), Manuel Ier revendique ces terres récemment découvertes. Leur possession est confirmée par le Saint-Siège et reconnue par l'Espagne, avec laquelle Manuel entretient de bonnes relations (en conservant, par exemple, une neutralité judicieuse dans le conflit qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-ier/#i_21529

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Albert-Alain BOURDON, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • François GUICHARD, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 046 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'ouverture au monde : l'expansion maritime aux xve et xvie siècles »  : […] et du commerce au sud de l’archipel. Le voyage de Christophe Colomb, en 1492, rouvre le conflit avec la Castille. Une nouvelle mouture de l’accord est négociée : le traité de Tordesillas (1494) délimite deux zones d’influence au moyen d’une ligne méridienne qui passe à trois cent soixante-dix lieues à l’ouest du cap Vert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_21529

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « TORDESILLAS TRAITÉ DE (1494) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-tordesillas/