ÉVÉNEMENT, sociologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'événement, c'est ce qui « advient » à une certaine date et dans un lieu déterminé. Cette signification, à première vue, a l'air claire. Elle garde cependant une certaine ambiguïté. D'un côté, l'événement se distingue de l'accident ; l'accident est ce qui arrive aussi, mais d'une manière contingente ou fortuite, ce qui aurait pu ne pas se produire : tandis que l'événement peut être parfois prédit à l'avance, attendu comme un effet nécessaire à partir d'un certain enchaînement des causes ou de conditions préalables. D'un autre côté, l'événement ne se confond pas avec le « fait » ; même si l'événement, en effet, se situe dans une régularité temporelle et où la prédiction prend sa place, le « fait » historique a un sens plus large que l'« événement » ; le fait est bien « ce qui advient » aussi, ce qui prend place dans un certain temps et dans certains lieux ; mais il n'est pas une donnée de l'expérience, il est construction de l'esprit du savant, construction qui finalement tue l'événement, dans ce qu'il a d'unique, d'inattendu, de singulier, pour en faire l'expression superficielle de régularités, donc de répétitions, plus profondes.

Ainsi, l'événement paraît pris dans une double postulation : celle de l'homme surpris par son « avènement », traumatisé par lui, ou qui en savoure au contraire la spécificité, la particularité, et la nouveauté ; celle du savant qui, tout en reconnaissant que la durée ne peut être qu'une « série d'événements », n'a de cesse de les repenser pour discerner derrière leur discontinuité la logique de leur succession. C'est cette logique, ou plutôt ces logiques (car il y en a plusieurs) qui seront examinées ici : non point tant l'événement, par conséquent, que la connaissance des événements, et les règles de la logique auxquelles ils obéiraient.

Cependant, avant d'aborder ce problème, il faut faire une autre remarque. En fait, tout est événement, c'est-à-dire apparition du nouveau. Il se passe toujours quelque [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ÉVÉNEMENT, sociologie  » est également traité dans :

ARTS DE LA RUE

  • Écrit par 
  • Emmanuel WALLON
  •  • 6 848 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La reconnaissance d'un genre »  : […] La France n'était pas isolée dans cet engouement. Dans l'Italie de la commedia dell'arte, revigorée par Dario Fo , les places se couvraient toujours de tréteaux pour des spectacles de plein air, l'été. De 1977 à 1984, Renato Nicolini (assesseur à la culture auprès du maire de Rome) imagina l'Estate romana pour célébrer les vertus de l'éphémère, avec des architectures amovibles, des spectacles dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-de-la-rue/#i_21904

ENTREPRISE - Communication d'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DÉCAUDIN
  •  • 6 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les techniques de la communication institutionnelle »  : […] Le choix des techniques de communication pertinentes dépend des objectifs fixés pour la campagne (cf. figure) . La multiplicité des cibles accroît la complexité de la définition des objectifs de la campagne (éventuellement différenciation des objectifs par cible) et du choix des techniques appropriées (lobbying, communication financière, etc.). De fait, il est rare qu'une campagne institutionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-communication-d-entreprise/#i_21904

FAIT DIVERS

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 2 304 mots

Récit d' événements variés considérés comme peu importants, le fait divers n'appartient à aucune actualité : il n'est ni politique, ni social, ni économique, ni culturel et pourtant il occupe une surface importante des journaux et hebdomadaires. Alimenté par les accidents, les catastrophes naturelles, les curiosités de la nature, les actes héroïques, les crimes ou les suicides, il décrit ce qui se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fait-divers/#i_21904

GÉNÉRATION

  • Écrit par 
  • Claudine ATTIAS-DONFUT
  •  • 1 301 mots

La notion de génération est une catégorie qui procède non pas de données biologiques, mais de processus sociaux et temporels. Les naissances et décès continuels, par lesquels la société se renouvelle, ne forment pas en eux-mêmes des générations. Celles-ci sont des abstractions, des produits de l'imaginaire social, dont la fonction symbolique est d'organiser le temps. Si la notion de génération e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generation/#i_21904

PRESSE - Sociologie de la presse

  • Écrit par 
  • Érik NEVEU
  •  • 2 569 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La fabrication de l'information  »  : […] La sociologie de la presse souligne que le journalisme se doit d'autant plus d'être un métier organisé qu'un de ses défis est d'apprivoiser l'imprévu de l'actualité. Loin du cliché du journaliste profession libérale, elle met en évidence l'organisation des pratiques. Celle-ci passe par l'apprentissage d'un « métier » acquis en école ou sur le tas. Elle se lit dans le « rubricage » qui superpose à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-sociologie-de-la-presse/#i_21904

RUMEUR

  • Écrit par 
  • Philippe ALDRIN
  •  • 1 779 mots

De La Grande Peur de 1789 (Georges Lefebvre, 1932) aux « thèses » prétendant faire la lumière sur les attentats du 11 septembre 2001, des rumeurs accompagnent tous les moments forts du temps public, le plus souvent sous la forme de contre-versions de la version « officielle » des événements. Hier comme aujourd'hui, la chronique des contemporains rend compte, en s'étonnant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rumeur/#i_21904

Voir aussi

Pour citer l’article

Roger BASTIDE, « ÉVÉNEMENT, sociologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/evenement-sociologie/