BEAUDOUIN EUGÈNE (1898-1983)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Paris, fils et neveu d'architecte, Eugène Beaudouin fit ses études à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris dans l'atelier d'Emmanuel Pontremoli, archéologue qui passait une grande partie de son temps sur des chantiers de restauration. Premier grand prix de Rome en 1928, Beaudouin fait, à partir de la Villa Médicis, de longs déplacements de recherche dont il présentera les résultats à l'Académie des beaux-arts, en particulier un relevé des monastères byzantins du mont Athos et une reconstitution d'Ispahan au xviie siècle.

Après son séjour réglementaire de trois ans à Rome, il prend la succession de son père et s'associe avec Marcel Lods, lui aussi ancien élève de l'École de la rue Bonaparte. Pionniers de l'industrialisation du bâtiment, les deux hommes seront engagés dans les entreprises de constructions à usage collectif les plus significatives de l'entre-deux-guerres.

Séparé de Marcel Lods à partir de 1941, Beaudouin poursuivra seul son œuvre. Nommé après la guerre professeur à l'École des beaux-arts, il sera architecte en chef des bâtiments civils et des palais nationaux et membre de l'Institut. Jamais il n'abandonnera ses préoccupations premières, toujours à l'échelle de la cité : sa création la plus importante de l'après-guerre est la résidence universitaire d'Antony ; il établira des plans d'urbanisme pour La Havane, Capetown et Saigon.

Beaudouin aurait pu s'affirmer comme un « maître » dans la tradition éclectique ou néo-classique du xixe siècle, amoureux de la belle stéréotomie et pourfendeur du béton, « matériau bolchevik », dans les revues des tenants de l'académisme. À l'opposé, il a accumulé les expériences les plus audacieuses et rejeté d'emblée, sans jamais y revenir, le vocabulaire archéologique des colonnes, frontons et péristyles auquel même un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BEAUDOUIN EUGÈNE (1898-1983)  » est également traité dans :

LODS MARCEL (1891-1978)

  • Écrit par 
  • Bernard HAMBURGER, 
  • Jean-Michel SAVIGNAT
  •  • 713 mots

« Le bâtiment de demain se fera en usine. » Cette simple phrase, qui revient dans tous les écrits et toutes les déclarations de Marcel Lods, pourrait à elle seule décrire l'état d'esprit dans lequel celui-ci a travaillé toute sa vie. Ce déplacement de la conception technique de l'architecture vers l'expression d'un type à venir de production des bâtiments découle de cet espoir que Lods ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-lods/#i_98031

PROUVÉ JEAN (1901-1984)

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM
  •  • 2 015 mots

Dans le chapitre « Construire en tôle d'acier »  : […] C'est sa collaboration avec Eugène Beaudouin et Marcel Lods qui permettra à Jean Prouvé d'accomplir pleinement sa vocation de constructeur. Un état d'esprit industriel est né du vaste chantier de Drancy auquel participe aussi l'ingénieur russe Vladimir Bodiansky. Les quatre hommes se retrouvent pour la réalisation de l'aéro-club Roland-Garros à Buc (1935-1936) et pour la maison du peuple de Clich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-prouve/#i_98031

URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 10 183 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les grands ensembles »  : […] En novembre 1948, Claudius-Petit déclarait : « Si la réparation des dommages de guerre n'est pas chose faite, tant s'en faut, on voit néanmoins poindre le moment où le problème général du logement lui succédera. » De fait, la France des années 1950 n'est pas seulement un pays qui doit reconstruire, mais également remédier à un cruel manque de logements sains. La croissance démographique et l'exod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-l-urbanisme-en-france-au-xxe-siecle/#i_98031

Pour citer l’article

Roger-Henri GUERRAND, « BEAUDOUIN EUGÈNE - (1898-1983) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-beaudouin/