CURTIUS ERNST ROBERT (1886-1956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

S'il fallait écrire l'histoire de l'idée de l'unité européenne, Ernst Robert Curtius y tiendrait une place éminente. En effet, ce savant philologue et critique allemand rêve, depuis la Première Guerre mondiale, d'une Europe sans frontières, dont l'unité culturelle serait sauvegardée par une élite qui la dirigerait. Cette vieille Europe, et avec elle la culture occidentale, pourrait survivre malgré les prophéties sur son « déclin » faites par Spengler si cette élite, composée d'hommes de lettres imprégnés d'humanisme, la prenait en main.

Peut-on expliquer l'européanisme très tôt réveillé de Curtius par son origine même ? Il est né en Alsace en 1886. Serait-il plus juste de l'attribuer aux influences d'un cercle d'écrivains très ouverts au dialogue franco-allemand qu'il rencontre en 1922 à Pontigny, Gide et Paul Desjardins notamment ? Ou encore à sa formation de philologue spécialisé en langues romanes — ses maîtres sont Gustav Gröber et Aby Warburg — ? Est-ce encore son amitié pour T. S. Eliot et la littérature anglaise qui détermine davantage son intérêt pour cette « Europe de l'esprit » ? En tout cas, sa correspondance très fournie avec toute l'Europe (avec Charles Du Bos, Valéry, Gide, Valery Larbaud, Stefan George, José Ortega y Gasset, Max Scheler et T. S. Eliot entre autres) témoigne de ses dons d'organisateur littéraire et rappelle la personnalité de Goethe (cf. Deutsch-französische Gespräche 1920-1950. La correspondance d'E. R. Curtius..., Dieckmann, Francfort-sur-le-Main, 1980).

Tout philologue qu'il est, Curtius s'intéresse au début de sa carrière universitaire (il enseigne à Bonn, à Marbourg, à Heidelberg) aux littératures contemporaines : après avoir publié des essais sur Barrès et le nationalisme français (1921), sur Balzac (1923), il est parmi les premiers à reconnaître l'importance de Proust dont il dit dans son livre paru en Allemagne en 1925 : « Ainsi, il existe encore un art qui rend un son d'éternité, à une épo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CURTIUS ERNST ROBERT (1886-1956)  » est également traité dans :

CÉLÉBRATION, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 857 mots

Acte rhétorique par lequel on établit la supériorité de quelqu'un ou de quelque chose. Réelle ou imaginaire, cette supériorité est exprimée dans des termes propres à propager le sentiment d'élévation. Parmi les trois genres du discours répertoriés par Aristote, la célébration (avec le blâme) appartient au genre épidictique (ou démonstratif), codif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celebration-genre-litteraire/#i_94009

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Stylistique et tropologie »  : […] Apparue au xix e  siècle, la stylistique s'est opposée à la rhétorique comme une discipline historique à une théorie générale. Stylistique de la parole plutôt que de la langue, elle a occupé le vide laissé par la rhétorique et la poétique. Parallèlement, la stylistique d'inspiration phénoménologique de Leo Spitzer remontait des faits de style à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_94009

LITTÉRATURE - La littérature comparée

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 11 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'étude des thèmes »  : […] Si l'on adopte cette dernière définition, le motif introduit à la généralité du thème. Cette généralité, qui semble devoir faire de l'étude des thèmes un canton privilégié de la littérature générale, peut effrayer par ce qu'elle a d'excessif. S'il est vrai, par exemple, que la mort, ou la guerre et la paix constituent des sujets de prédilection de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-la-litterature-comparee/#i_94009

Pour citer l’article

Véronique KLAUBER, « CURTIUS ERNST ROBERT - (1886-1956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-robert-curtius/