ÉLECTROMAGNÉTISME

James Maxwell

James Maxwell

James Maxwell

Le physicien écossais James Clerk Maxwell (1831-1879) dont les travaux ont été capitaux pour la…

L'expérimentateur anglais Michael Faraday (1791-1867) proposa le premier de décrire l'action de l'électricité en termes de champ électromagnétique plutôt que de mouvements de particules chargées. James Clerk Maxwell (1831-1879) généralisa et formalisa les résultats obtenus par les nombreux pionniers de l'étude des phénomènes électromagnétiques et leur donna en 1872 une forme quasi définitive. Les phénomènes électriques et magnétiques se comprennent tous comme étant dus à la présence d'un champ électromagnétique qui donne naissance à des ondes se propageant à une vitesse égale à celle de la lumière. Les équations de Maxwell décrivent l'évolution couplée des champs électriques et magnétiques et d'un ensemble de particules chargées : l'intensité et la variation du champ dépendent des densités de charge et de courant dues aux particules, tandis que le mouvement des particules est affecté par l'intensité et la direction des champs électriques et magnétiques présents.

— Bernard PIRE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Bernard PIRE : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer cet article

Bernard PIRE, « ÉLECTROMAGNÉTISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL :

Média

James Maxwell

James Maxwell

James Maxwell

Le physicien écossais James Clerk Maxwell (1831-1879) dont les travaux ont été capitaux pour la…

Autres références

  • INTERACTIONS (physique) - Électromagnétisme

    • Écrit par Bernard DIU
    • 4 447 mots
    • 6 médias

    Notre vie quotidienne est certes assujettie à la pesanteur, dont tiennent obligatoirement compte tous nos gestes et nos réflexes, mais c'est l'électromagnétisme qui régit en réalité notre existence : tous les phénomènes qui nous entourent et nous construisent, depuis la lumière...

  • A DYNAMICAL THEORY OF THE ELECTROMAGNETIC FIELD (J. C. Maxwell)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 336 mots
    • 1 média

    Le physicien écossais James Clerk Maxwell envoie en octobre 1864 aux Comptes-rendus de la Royal Society de Londres le résumé d'un article intitulé « Une théorie dynamique du champ électromagnétique ». En six pages, le professeur de physique du King's College de Londres propose une théorie qui suppose...

  • AMPÈRE ANDRÉ-MARIE (1775-1836)

    • Écrit par Louis POUDENSAN
    • 1 788 mots
    • 1 média
    ...courant électrique) dévie l'aiguille aimantée. Partant de cette simple expérience que personne, pas même Œrsted, n'avait su comprendre et exploiter, Ampère, en quelques semaines, établit les bases de toute une science à laquelle il donne le nomd'électromagnétisme. Les traits fondamentaux en sont :
  • ARAGO FRANÇOIS

    • Écrit par Georges KAYAS
    • 636 mots

    Après des études secondaires à Perpignan, Arago prépare le concours d'entrée à l'École polytechnique (Paris), où il entre en 1803. En 1805, il est nommé secrétaire du Bureau des longitudes et participe avec Biot à une expédition géodésique en Espagne, où il est fait prisonnier...

  • ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - L'archéométrie

    • Écrit par Loïc BERTRAND, Jean-Paul DEMOULE, Loïc LANGOUET, Martine REGERT
    • 4 388 mots
    • 3 médias
    Les méthodes électromagnétiques offrent une panoplie large de détecteurs de métaux longue distance – malheureusement aussi utilisés par les pilleurs du patrimoine archéologique. La méthode Slingram, certainement la plus intéressante, permet de mesurer simultanément la conductivité électrique et la susceptibilité...
  • Afficher les 40 références

Voir aussi