Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SUESS EDUARD (1831-1914)

Eduard Suess - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Eduard Suess

Géologue autrichien. Professeur de géologie à l'université de Vienne jusqu'en 1901, Eduard Suess a laissé de nombreuses notes sur l'anatomie et la classification des brachiopodes et des ammonites, entre autres travaux paléontologiques. En 1857, il publie un petit traité sur la formation de la chaîne alpine où il expose sa théorie sur la formation des chaînes de montagnes. Il dénigre le rôle essentiel qu'on attribue aux mouvements verticaux et aux volcans dans l'orogenèse. Suess a aussi entrepris des travaux importants de paléogéographie ; il est le premier à avoir émis l'hypothèse d'un continent unique, le Gondwana, et de sa cassure en deux blocs dérivant séparément dès le début de l'ère tertiaire. Dans son ouvrage La Face de la Terre (Antlitz der Erde, 1883-1909), il établit une première synthèse de la géologie des continents et du monde ; il y aborde les relations existant entre la morphologie actuelle des continents, leur paléogéographie et leur histoire géologique. Suess a introduit pour la première fois le terme de « calédonien » pour désigner l'ensemble des montagnes qu'on retrouve en Scandinavie, en Écosse et en Irlande ; le terme a ensuite été élargi pour désigner le cycle orogénique qui a donné naissance à cette chaîne montagneuse.

— Myriam COHEN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Eduard Suess - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Eduard Suess

Autres références

  • LA FACE DE LA TERRE (E. Suess)

    • Écrit par Florence DANIEL
    • 300 mots
    • 1 média

    Le géologue autrichien Eduard Suess (1831-1914) publie entre 1883 et 1909 un ouvrage monumental Das Antlitz der Erde (La Face de la Terre), première grande synthèse de l'histoire tectonique de la Terre.

    Suess est un adepte du refroidissement de la Terre. Selon lui, la contraction qui en résulte...

  • ARCS INSULAIRES

    • Écrit par Jean AUBOUIN
    • 1 784 mots
    • 3 médias

    Les arcs insulaires sont des ensembles d' îles, la plupart volcaniques, réparties en un ou plusieurs alignements courbes dessinant des arcs à convexité généralement tournée vers le large.

    Les arcs insulaires sont des éléments essentiels des zones géodynamiques vivantes du globe terrestre...

  • DÉRIVE DES CONTINENTS, en bref

    • Écrit par Yves GAUTIER
    • 708 mots

    Le 6 janvier 1912, le météorologue allemand Alfred Wegener (1880-1930) présente une communication à la session annuelle de l'Union géologique, qui se tient à Francfort-sur-le-Main (Allemagne) : Idées nouvelles sur la formation des grandes structures de la surface terrestre (continents...

  • EVEREST GEORGE (1790-1866)

    • Écrit par Yves GAUTIER
    • 964 mots
    • 1 média

    Géographe britannique né le 4 juillet 1790 à Crickhowell (Pays de Galles), George Everest est surtout connu pour avoir donné son nom à la plus haute cime terrestre. Cette reconnaissance lui vient de ses travaux de cartographie de l’Inde, par lesquels il a précisé, notamment, la localisation...

  • INDIEN OCÉAN

    • Écrit par Universalis, Jean-Pierre PINOT
    • 6 078 mots
    • 4 médias
    Dès 1888, E. Suess notait la ressemblance géologique entre les terres qui bordent l'océan Indien et l'Atlantique Sud, et supposait qu'elles avaient été autrefois réunies en un continent unique, le Gondwana. Depuis lors, la théorie de la dérive des continents, due à A. Wegener,...
  • Afficher les 9 références

Voir aussi