DAVID (env. 1000 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

-1000 à -600. Le fer et les cavaliers

-1000 à -600. Le fer et les cavaliers
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

David décapitant Goliath, M. Coxie

David décapitant Goliath, M. Coxie
Crédits : Bridgeman Images

photographie


David dans la tradition juive

Un thème neuf émerge dans l'idéologie hébraïque : l'Alliance entre le Dieu d'Israël et la dynastie de David (Ps. LXXXIX et CXXXII). Roi « selon le cœur de l'Éternel ». Arrière-petit-fils de Ruth la Moabite, qui « vint s'abriter sous les ailes du Dieu d'Israël », David suscita un attachement sans borne chez tous les siens. Courageux : il affronta Goliath ; chevaleresque : il épargna Saül à sa merci ; séduisant : il fut aimé par Mical et la sage Abigaïl ; attentif à autrui : il modifia ses résolutions pour suivre un conseil avisé ; simple devant Dieu : il dansa devant l'Arche ; sensible : il fit une complainte sur la mort de Saül ; faible : il fut séduit par Bethsabée et fit mourir son mari ; malheureux : il dut s'enfuir de Jérusalem devant la révolte de son fils Absalon ; juste : il admit le blâme du prophète Nathan sur sa conduite privée ; poète et musicien : il écrivit des élégies, des complaintes et les Psaumes. Plus qu'un roi juste et averti, David fut un homme en quête de Dieu. Homme de guerre, il renonça à construire le Temple, qui doit être une œuvre de paix : le caractère inachevé de l'existence de David exprime l'espérance messianique juive : « Voici que des jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un rejeton juste, qui régnera en roi, agira avec sagesse et exercera le droit et la justice dans le pays. En ces jours, Juda sera sauf et Israël habitera en pleine sécurité, et voici le nom qu'on lui donnera : L'Éternel-est-mon-droit » (Jér., xxiii, 5-6). Thèmes qu'amplifient Aggada, liturgie et Kaballe pour laquelle David symbolise la Sefina Malkhūt (Royaume).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  DAVID (env. 1000 av. J.-C.)  » est également traité dans :

BETHSABÉE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 174 mots

Nom de la femme d'Urie le Hittite (en hébreu : beth-shéba , « fille du serment ») ; elle devint l'épouse de David à la suite de son rapt et du meurtre de son mari par le roi (II Samuel, xi ). Son premier enfant mourut ; le second, Salomon, succéda à son père et devint roi à la place d'Adonias, sur les instances du prophète Nathan. Le I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bethsabee/#i_12129

CHRONIQUES LIVRES DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 769 mots

Tel un écho de ce que fut avant l'Exil la tâche du deutéronomiste, l'œuvre de l'auteur du Livre biblique des Chroniques s'affirme après l'Exil dans une manifestation théologique et littéraire aux tendances particulières et constantes. On la désigne du nom de sa première partie, les Livres I et II des Chroniques, la seconde étant constituée par les Livres d'Esdras et de Néhémie. Dans ce vaste ensem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-des-chroniques/#i_12129

JÉRUSALEM

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF, 
  • Gérard NAHON
  •  • 6 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La Jérusalem biblique et postbiblique »  : […] Les fouilles établissent que la «  cité de David » fut fondée à l'époque cananéenne au début de l'Âge du bronze, qu'elle fut pourvue d'un rempart au Bronze moyen et d'édifices monumentaux avant la conquête de David. Il est question, dans la Genèse, de la ville de Salem : son roi, Melchisédech, « prêtre du Dieu suprême », bénit Abraham ; selon le Psaume LXXVI, Salem est identique à Jérusalem. Sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem/#i_12129

JOAB (mort en 970 av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 200 mots

Nom (en hébreu, Yo-ab  : « Yahvé est père ») d'un général, véritable dictateur militaire, qui est l'une des grandes figures des débuts de la royauté israélite. Son histoire est liée à celle de David. À la mort de Saül, Joab combat pour ce dernier contre Abner, qu'il assassine traîtreusement de sa propre main (II Sam., iii , 23). Il mène victorieuseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joab/#i_12129

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le royaume unifié (1020-930) »  : […] Proposé par Samuel, Saül, de la tribu de Benjamin, est élu roi par l'assemblée du peuple tenue à Mizpa peu de temps après celle de Rama (encore que certains historiens situent à Gilgal l'intronisation de Saül). « Avez-vous vu celui que le Seigneur a choisi ? Il n'y a personne comme lui dans tout le peuple ! Et tout le monde s'exclama et dit : Vive le roi ! Puis Samuel dit au peuple le droit de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_12129

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La monarchie : le Temple de Salomon »  : […] Le lent processus d'infiltration – terme correspondant mieux aux réalités que celui de « conquête » – des Hébreux en Canaan eut lieu à l'Âge du fer I, d'environ 1200 à 1000 avant notre ère. L'émergence d'une civilisation rudimentaire, l'établissement de cités modestes, rapportés dans le Livre de Josué, sont confirmés par les fouilles archéologiques. Le véritable changement intervint avec l'unific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_12129

NATHAN

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 259 mots

Le personnage principal qui porte ce nom — abrégé de natan-Yah , « Yahvé a donné » — est le prophète dont, selon la tradition biblique, l'influence fut grande à la cour de David. C'est lui qui adressa au roi de vigoureux reproches lorsque celui-ci fit tuer l'époux de Bethsabée, Urie le Hittite (II Samuel, xii , 1-12) ; c'est lui aussi qui fit imposer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nathan/#i_12129

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'époque monarchique (de la fin du xie siècle à 587 av. J.-C.) »  : […] Saül, devenu roi, s'établit à Gibéah (Tell el-Foul), située à 6 km au nord de Jérusalem, qu'il fortifia. Battu par les Philistins, il réussit à redresser la situation et décida, alors, de constituer un corps permanent de mercenaires grâce auquel il put éloigner la menace que les peuples voisins (Araméens au nord, Ammonites, Moabites et Édomites à l'est, Amalécites au sud) faisaient peser, de tous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_12129

PSAUMES

  • Écrit par 
  • Henri CAZELLES
  •  • 1 886 mots

Dans le chapitre « L'histoire des Psaumes »  : […] La Bible n'a pas inventé le genre psalmique, ni les hymnes, ni les supplications. Depuis le déchiffrement des cunéiformes mésopotamiens, on a découvert une belle série d'hymnes aux dieux et aux temples ainsi que de lamentations, d'incantations magiques et de prières ; ces pièces sont, elles aussi, pourvues de titres ( sagidda... ). L'Égypte possède également une riche collec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psaumes/#i_12129

RUTH LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 404 mots

L'un des plus courts et peut-être le mieux écrit de tout l'Ancien Testament, le Livre de Ruth, dans la Bible hébraïque, appartient au corpus des Écrits ( Ketubim ) : il est classé parmi les Megilloth , entre le Cantique des cantiques et les Lamentations. La version des Septante et la Vulgate le placent entre le Livre des Juges et le I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-ruth/#i_12129

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

Dans le chapitre « Le judaïsme ancien »  : […] À de rares exceptions près, « sauveur » est, dans l'Ancien Testament, un titre réservé à Yahvé ; mais le salut que promet ou procure le Dieu sauveur se situe à plusieurs niveaux différents, entre lesquels on discerne une progression du moins spirituel au plus spirituel. Il s'agit d'abord de la préservation ou de la libération de maux ou de dangers temporels, comme on l'a vu dans la religion grecq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_12129

SAMUEL LIVRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 949 mots

À l'origine, les deux Livres bibliques de Samuel ne formaient qu'une seule œuvre, une tradition erronée ayant attribué cette dernière, pour sa majeure partie du moins, au prophète dont elle porte toujours le nom (Samuel n'occupe, en fait, un rôle important que dans les quinze premiers chapitres de l'ouvrage). Pour des raisons toutes pratiques, la traduction grecque dissocia deux rouleaux de longue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-de-samuel/#i_12129

SAÜL, roi d'Israël (env. 1030-env. 1010 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 814 mots

Le premier roi de l'État d'Israël. Saül (en hébreu shaûl , « qui a été demandé [par Dieu] ») était originaire de Gabaa (aujourd'hui, tell el-Fûl ), d'une famille rurale de la tribu de Benjamin. La genèse de sa carrière et ses premiers exploits sont liés à la mission prophétique de Samuel. Le matériau traditionnel qui le concerne, dans la Bible, recouvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saul/#i_12129

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard NAHON, « DAVID (env. 1000 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david/