CURIUM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physico-chimie

Le curium est un élément essentiellement trivalent, dont la chimie en solutions aqueuses est très similaire à celle des autres transuraniens de valence III (en particulier Am III). Il forme des complexes avec de nombreux anions, donne des composés insolubles avec les ions fluorure, oxalate, hydroxyle, phosphate et iodate, tandis que les perchlorate, nitrate, chlorure, iodure, bromure et sulfate sont solubles.

La grande stabilité de l'état d'oxydation III du curium est due à une configuration électronique 5 f7 particulièrement stable analogue à la structure 4 f7 du gadolinium, son homologue dans la série des lanthanides. Aussi, toutes les tentatives pour oxyder Cm III en solutions aqueuses sont jusqu'à présent restées vaines, mais on connaît à l'état solide quelques composés tétravalents (CmO2, CmF4...). Par ailleurs, on a préparé les trihalogénures et le sesquioxyde Cm2O3 qui, du fait de son point de fusion très élevé (2 000 0C), se révèle source intéressante d'énergie thermo-électrique.

Le métal a une densité de 13,5, très voisine de celle de l'américium métallique, mais un point de fusion (1 340 0C) nettement plus élevé que les éléments métalliques qui le précèdent (de l'uranium à l'américium).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CURIUM  » est également traité dans :

BERKÉLIUM

  • Écrit par 
  • Marc LEFORT, 
  • Monique PAGÈS
  •  • 979 mots

Dans le chapitre « Production »  : […] Les isotopes légers (de nombre de masse 243 et 246) sont préparés par bombardement de cibles appropriées (américium ou curium) par des ions accélérés (particules alpha en particulier). L' isotope 247 est obtenu par l'intermédiaire de 247 Cf, qui se désintègre par capture électronique avec une demi-vie de 2,5 heures. Cet élément est lui-même produit en irradiant du curium 244 avec des particules […] Lire la suite

CALIFORNIUM

  • Écrit par 
  • Marc LEFORT, 
  • Monique PAGÈS
  •  • 938 mots

Le californium, élément chimique artificiel de symbole Cf, a été synthétisé pour la première fois en 1950. Son numéro atomique 98 le situe dans la classification périodique parmi les éléments transuraniens, après le curium et le berkélium. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc LEFORT, Monique PAGÈS, « CURIUM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/curium/