CROCODILIENS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Morphologie crânienne

Morphologie crânienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Alligators

Alligators
Crédits : David Muench/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Nénuphar géant

Nénuphar géant
Crédits : Will & Deni McIntyre/ Getty Images

photographie

Caïmans

Caïmans
Crédits : Arterra/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Dans la nature actuelle, l'ordre des Crocodiliens est représenté par le sous-ordre des Eusuchiens, groupe très homogène et peu diversifié. Les Eusuchiens sont apparus au Crétacé et ne se sont pas, depuis cette époque, notablement modifiés. Ce « conservatisme » témoigne de l'excellente adaptation des crocodiles au rôle écologique qu'ils occupent depuis leur origine. Animaux amphibies, ils constituent des superprédateurs au régime alimentaire très éclectique dans les milieux palustres et fluviaux. Les crocodiles nagent avec aisance par des ondulations latérales du corps, les pattes rabattues le long des flancs. L'organe de propulsion dans l'eau est la queue, longue, musculeuse et aplatie dans sa moitié distale pour former une godille particulièrement efficace. Sur terre, leurs déplacements sont, le plus souvent, maladroits, ventre et queue traînant au sol. Toutefois, ils sont aussi capables de courir rapidement, dressés haut sur leurs pattes, les membres en position parasagittale. Tous les Crocodiliens chassent dans l'eau ou aux abords immédiats de celle-ci. Ils saisissent leurs proies avec rapidité, les entraînent dans l'eau pour les noyer et les dépècent après les avoir, au besoin, laissé se décomposer quelque temps. Les Crocodiliens sont grégaires et leurs bandes peuvent atteindre plusieurs dizaines d'individus. Celles-ci sont soumises à une hiérarchie assez stricte, dominée par un gros mâle, et réglée par des combats, spectaculaires mais rarement mortels, entre les mâles adultes.

Principaux caractères anatomiques

L'allure générale des crocodiles est déjà suffisamment familière au grand public pour qu'il ne soit pas nécessaire d'y insister ; d'ailleurs, hormis leur taille qui fait des Crocodiliens les plus grands prédateurs actuels des milieux terrestres et dulçaquicoles, l'aspect d'ensemble diffère peu de celui de nombreux autres reptiles, varans et lézards en particulier.

Le crâne, robustement structuré est [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle en biologie animale, chercheur libre à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  CROCODILIENS  » est également traité dans :

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les espèces animales terrestres »  : […] L'exploitation réglementée des espèces animales terrestres pour le commerce de leurs produits répond à trois formules principales : la récolte , l'élevage extensif et l'élevage intensif. La récolte affecte quantité d'espèces dans le monde, principalement des mammifères et des reptiles. En Afrique, les produits d'ongulés destinés au marché intérieur sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-sauvage/#i_26265

GAVIALS FOSSILES DE THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

Le gavial ( Gavialis gangeticus ) est un grand crocodilien, au museau très allongé et au régime piscivore, qui survit actuellement dans quelques rivières du sous-continent indien, où il est menacé de disparition. Des fossiles ont montré que le genre Gavialis avait autrefois une distribution géographique plus vaste. En particulier, le paléontologue néer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gavials-fossiles-de-thailande/#i_26265

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 020 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Persistance des types primitifs et peu spécialisés »  : […] Il existe encore de nombreux Tétrapodes qui n'ont pas subi de modifications vraiment radicales des membres par rapport au « type primitif » : les modifications consistent surtout en un allégement des structures et des simplifications plus ou moins poussées (R. W. Miner, 1925). Chez les Urodèles (tritons et salamandres), les membres conservent une orientation transversale très nette ; on observe, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membres/#i_26265

REPTILES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 3 965 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Crâne et mâchoires, régime alimentaire »  : […] La profonde variabilité structurale des Reptiles s'exprime nettement au niveau de l' anatomie du crâne  ; il suffit de comparer un squelette de Tortue et celui d'un Serpent pour en être persuadé. Nous donnerons ici, à titre d'exemple, la structure du crâne d'un Saurien . Les traits caractéristiques essentiels sont : sa hauteur relativement grande (plus que chez les Amphibiens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reptiles/#i_26265

REPTILES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 11 604 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Des « super-Reptiles » : les Archosauriens »  : […] Avec le monde des Dinosaures et des Ptérosaures, les Archosauriens (ou « Reptiles dominateurs ») ont inscrit l'un des épisodes les plus spectaculaires de l'histoire des Vertébrés. Le petit ordre conservateur des Crocodiles, réduit de nos jours à une vingtaine d'espèces, ne donne vraiment qu'une pâle idée de la diversité structurale et du prodigieux succès biologique de cette sous-classe des Repti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reptiles-fossiles/#i_26265

Voir aussi

ALLIGATOR    ANATOMIE ANIMALE    CAÏMAN    CROCODILES    GAVIALS

Pour citer l’article

Vivian de BUFFRÉNIL, « CROCODILIENS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/crocodiliens/