CROCODILIENS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physiologie thermique, croissance, longévité

Comme tous les reptiles, les Crocodiliens sont des ectothermes et des poïkilothermes car leur température interne dépend des sources de chaleur extérieures à l'organisme et varie avec elles. Chez les jeunes animaux, la température du corps suit fidèlement les fluctuations calorifiques du milieu. Par contre, les spécimens plus volumineux présentent une inertie thermique sensible par rapport à l'environnement, résultat de l'intervention de mécanismes de régulation à la fois comportementaux et physiologiques. Pour se réchauffer, les crocodiles passent de longs moments au début de la journée affalés sur la berge, le ventre au sol, le dos exposé aux rayons du soleil et la gueule ouverte. Dans cette position, ils absorbent efficacement les radiations calorifiques du soleil et celles qui émanent du sol. Durant le réchauffement, la circulation périphérique du sang est préférentiellement accrue, ce qui accélère l'absorption de chaleur. Lorsque la température optimale est atteinte, les crocodiles descendent dans l'eau où ils peuvent adopter une position de flottaison superficielle qui stabilise leur température, ou une position totalement immergée, les pattes touchant le fond, pour perdre de la chaleur. Les crocodiles passent la nuit dans l'eau, en position de flottaison superficielle. Lorsque les conditions du milieu sont favorables (température élevée, humidité), la température du corps est maintenue dans une marge étroite autour de la valeur optimale de 32 0C. Lorsque les conditions du milieu deviennent trop froides ou trop sèches, les crocodiles se réfugient dans des terriers où ils passent la mauvaise saison en hibernation. Même en captivité, les crocodiles subissent chaque année une phase de vie ralentie.

Position adoptées dans l'eau

Dessin : Position adoptées dans l'eau

Dessin

Principales positions adoptées par les Crocodiliens dans l'eau. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La vitesse de croissance dépend de l'âge et des conditions du milieu. Jusqu'à six ou sept ans, chez C. niloticus et A. mississippiensis, le taux de croissance est élevé (100 p. 100 la première année) ; il baisse brutalement après la maturité sexuelle, sans toutefois devenir nul. Chaque année, tout au long de leur vie, les an [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Morphologie crânienne

Morphologie crânienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Alligators

Alligators
Crédits : David Muench/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Nénuphar géant

Nénuphar géant
Crédits : Will & Deni McIntyre/ Getty Images

photographie

Caïmans

Caïmans
Crédits : Arterra/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle en biologie animale, chercheur libre à l'université de Paris-VII

Classification

Autres références

«  CROCODILIENS  » est également traité dans :

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les espèces animales terrestres »  : […] L'exploitation réglementée des espèces animales terrestres pour le commerce de leurs produits répond à trois formules principales : la récolte , l'élevage extensif et l'élevage intensif. La récolte affecte quantité d'espèces dans le monde, principalement des mammifères et des reptiles. En Afrique, les produits d'ongulés destinés au marché intérieur sont la viande, et, accessoirement, les peaux. C […] Lire la suite

GAVIALS FOSSILES DE THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

Le gavial ( Gavialis gangeticus ) est un grand crocodilien, au museau très allongé et au régime piscivore, qui survit actuellement dans quelques rivières du sous-continent indien, où il est menacé de disparition. Des fossiles ont montré que le genre Gavialis avait autrefois une distribution géographique plus vaste. En particulier, le paléontologue néerlandais Eugène Dubois a décrit en 1908, dan […] Lire la suite

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 020 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Persistance des types primitifs et peu spécialisés »  : […] Il existe encore de nombreux Tétrapodes qui n'ont pas subi de modifications vraiment radicales des membres par rapport au « type primitif » : les modifications consistent surtout en un allégement des structures et des simplifications plus ou moins poussées (R. W. Miner, 1925). Chez les Urodèles (tritons et salamandres), les membres conservent une orientation transversale très nette ; on observe, a […] Lire la suite

REPTILES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 3 965 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Crâne et mâchoires, régime alimentaire »  : […] La profonde variabilité structurale des Reptiles s'exprime nettement au niveau de l' anatomie du crâne  ; il suffit de comparer un squelette de Tortue et celui d'un Serpent pour en être persuadé. Nous donnerons ici, à titre d'exemple, la structure du crâne d'un Saurien . Les traits caractéristiques essentiels sont : sa hauteur relativement grande (plus que chez les Amphibiens) ; son importante fen […] Lire la suite

REPTILES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 11 604 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Des « super-Reptiles » : les Archosauriens »  : […] Avec le monde des Dinosaures et des Ptérosaures, les Archosauriens (ou « Reptiles dominateurs ») ont inscrit l'un des épisodes les plus spectaculaires de l'histoire des Vertébrés. Le petit ordre conservateur des Crocodiles, réduit de nos jours à une vingtaine d'espèces, ne donne vraiment qu'une pâle idée de la diversité structurale et du prodigieux succès biologique de cette sous-classe des Repti […] Lire la suite

Pour citer l’article

Vivian de BUFFRÉNIL, « CROCODILIENS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/crocodiliens/