CONSPIRATIONNISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dimension politique et outils de diffusion

La dimension politique du conspirationnisme est centrale. Dans les années 1960, l’un des pionniers de la recherche sur le complotisme aux États-Unis, Richard Hofstadter, avait précisément corrélé l’imaginaire du complot à l’orientation politique, notamment à l’extrême droite, dans l’hostilité à l’égard du gouvernement fédéral, dans le suprématisme blanc, et plus généralement dans un sentiment de persécution et un rapport haineux au monde politique. Le discours complotiste est en effet une vision sociétale commune aux partis politiques minoritaires ou radicaux, dont la rhétorique oppose une classe politique délégitimée et un « establishment » indigne de confiance au « peuple » trompé qui devrait retrouver toute sa puissance. Leurs sympathisants sont donc plus enclins que ceux des partis de gouvernement à y adhérer, dans le sillage de postures autoritaires et manichéennes. Depuis les années 2000, diverses études de psychologie sociale et politique ont aussi montré que la méfiance – voire la peur – ressentie face aux institutions, mais aussi envers d’autres groupes évoluant dans un environnement proche (voisins, minorités…), caractérise les individus qui adhèrent aux thèses du complot. C’est ensuite la sensibilité politique individuelle qui déterminera le choix de la vision complotiste jugée la plus crédible. Sous cet aspect, le complotisme ne relève pas d’une quelconque irrationalité analytique mais bien d’une explication politique pratique du monde social.

Reste que le complotisme traverse tout le corps social et touche tous les groupes sociaux. Il est devenu une culture, ou une « subculture », à part entière, parfois assez lucrative pour ceux qui monnaient l’écriture et la diffusion de récits complotistes. Il est présent dans la fiction (de la série X-Files au Da Vinci Code de Dan Brown), et surtout il a fait d’Internet son territoire de prédilection. La gratuité de l’outil et sa force de diffusion permettent aux militants complotistes de sortir de leur ancienne marginalité pour in [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

Voir aussi

Pour citer l’article

Emmanuel TAIEB, « CONSPIRATIONNISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conspirationnisme/