CLAVECIN, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Clavecin Ruckers

Clavecin Ruckers
Crédits : AKG

photographie

Clavecin

Clavecin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique


Styles musicaux

En plus de son rôle de soutien harmonique dans la musique d'ensemble, d'église, de chambre et de théâtre, le clavecin acquiert un répertoire propre à partir du xvie siècle, avec les Anglais William Byrd (vers 1540-1623) et Thomas Morley (1557 ou 1558-1602), qui cultivent plus particulièrement les suites de danse, puis, aux xviie et xviiie siècles, avec les Français Jacques Champion de Chambonnières (1601 ou 1602-1672), Jean Henry D'Anglebert (1629-1691), François Couperin (1668-1733) et Jean-Philippe Rameau (1683-1764). Ce sont le Napolitain Domenico Scarlatti (1685-1757), Jean-Sébastien Bach (1685-1750), Georg Friedrich Haendel (1685-1759) et le Catalan Antonio Soler (1729-1783) qui amènent le clavecin au sommet de la musique instrumentale. Après une éclipse de deux siècles, l'instrument retrouvera au xxe siècle, principalement sous l'impulsion de la claveciniste Wanda Landowska, de l'intérêt auprès de certains compositeurs.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « CLAVECIN, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clavecin-en-bref/