CHORÉGRAPHIEL'art de créer les gestes

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers une chorégraphie « autonome »

En effet, le ballet romantique développe dans ses créations une sorte de « feuilletage » composé en deux ou plusieurs actes (Giselle applique ce modèle en deux actes ; Le Lac des cygnes, en quatre actes) qui se succèdent selon le modèle suivant : l'acte I, réaliste ou prosaïque, développe la pantomime pour situer et faire avancer la narration ; l'acte II, acte dit « blanc », est situé dans un univers fantastique, peuplé d'êtres imaginaires féminins (sylphides, wilis, ondines...), où seules les figures d'une danse abstraite qui déploie toutes ses nouvelles subtilités techniques (notamment l'équilibre et les pointes) dominent la chorégraphie. À partir de cette période, les chorégraphes, dont l'histoire se souvient, tels Philipe Taglioni (1777-1871), August Bournonville (1805-1879), Jules Perrot (1820-1892), ont un « style » qui tient tout autant aux pas employés (le « vocabulaire » chorégraphique) qu'à la façon de les arranger entre eux (la « phrase » chorégraphique). Cette façon de concevoir la chorégraphie en tant que telle va développer de nombreuses innovations techniques dans la danse, et favoriser une virtuosité nouvelle pour les danseurs, chaque chorégraphe ayant des pas de prédilection et une manière de les incorporer dans l'ensemble de l'action qui n'appartient qu'à lui.

Cette nouvelle conception de la chorégraphie va se perfectionner tout au long du xixe siècle, pour atteindre son apogée avec Marius Petipa, que l'on peut considérer comme le père de la danse académique et de la chorégraphie classique. Prolongeant les acquis du romantisme, il fixe la structure chorégraphique qui sert encore aujourd'hui à tout ballet classique. Avec lui, le chorégraphe devient le maître absolu du ballet. Il se soucie d'ailleurs moins d'un « sens » global du ballet, qu'il considère comme un prétexte, que de l'innovation technique, de la virtuosité du mouvement ou des qualités physiques des danseurs qu'il peut dé [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Isadora Duncan

Isadora Duncan
Crédits : Eadweard Muybridge/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Loïe Fuller

Loïe Fuller
Crédits : Henri Manuel/ Getty Images

photographie

Martha Graham

Martha Graham
Crédits : Soichi Sunami/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Nijinski

Nijinski
Crédits : E O Hoppe/ Getty Images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  CHORÉGRAPHIE  » est également traité dans :

CHORÉGRAPHIE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 926 mots
  •  • 1 média

De nos jours, le mot chorégraphie désigne communément une création scénique qui a la danse pour principal langage. Plus concrètement, il s'agit de l'ensemble des gestes et des mouvements mis en scène par un auteur qui se réclame de toute technique de danse, et constituant une œuvre dénommée soit ballet, soit pièce. L'aute […] Lire la suite

CHORÉGRAPHIE - L'art d'écrire la danse

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT
  •  • 2 173 mots
  •  • 1 média

Fasciné par le caractère éphémère de l'art du geste dont dessinateurs, peintres et sculpteurs ne fixent qu'un instant, l'homme s'est, selon toute vraisemblance, appliqué fort tôt à inscrire durablement l'enchaînement par essence fugitif de mouvements, soit pour en esquisser préalablement l'ordonnance, comme en témoignent tant de croquis préparatoires, soit pour en fixer, préserver puis transmettre […] Lire la suite

DANSER SA VIE (exposition)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 446 mots

Présentée du 23 novembre 2011 au 2 avril 2012 au Centre Georges-Pompidou, Danser sa vie (sous-titrée Art et danse de 1900 à nos jours) fut une exposition sans précédent. Pour la première fois une institution muséale nationale consacrait une exposition entière à la danse, ou, plus précisément, aux liens qui unissent les a […] Lire la suite

ADRET FRANÇOISE (1920-2018)

  • Écrit par 
  • Ariane DOLLFUS
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

Danseuse et chorégraphe, Françoise Adret est une personnalité singulière de la danse française . Elle a dirigé, voire créé, de nombreuses compagnies de ballet en France (Ballet de Nice, Ballet-théâtre contemporain, Ballet de Lyon) comme à l'étranger, à une époque où les danseuses n'accédaient pas à ce type de responsabilités. Elle a su à la fois incarner l'État dans ses missions au ministère de l […] Lire la suite

AILEY ALVIN (1931-1989)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 371 mots

Danseur noir né à Rogers, au Texas. Après des études à l'université de Los Angeles (Californie), Alvin Ailey fréquente l'école de ballet de Lester Horton. Il débute comme danseur dans le Lester Horton Dance Theatre (1953) ; la même année, à la mort de Lester Horton, il devient chorégraphe de la troupe et en 1954 crée House Flowers . Introduit dans les milieux du cinéma, il danse aussi dans de nomb […] Lire la suite

ALONSO ALICIA (1920-2019)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 183 mots
  •  • 1 média

La danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso a marqué l’histoire du ballet classique du xx e  siècle . Légende de son vivant, interprète hors du commun et à forte personnalité, elle a su faire du Ballet national de Cuba l’une des meilleures compagnies du monde et fonder « l’école cubaine » de danse classique. […] Lire la suite

ANGIOLINI GASPARO (1731-1803)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Chorégraphe, librettiste, compositeur et théoricien italien, Gasparo Angiolini fut l'un des premiers à mêler danse, musique et intrigue dans des ballets dramatiques. Né le 9 février 1731, à Florence, Gasparo Angiolini (de son vrai nom Domenico Maria Angelo Gasparini) devient en 1757 maître de ballet à l'opéra de la cour de Vienne, où ses premiers spectacles dansés font souvent appel au geste pour […] Lire la suite

APPALACHIAN SPRING (M. Graham)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS
  •  • 175 mots
  •  • 1 média

Formée à la Denishawn School, l'école de Ruth Saint-Denis et de Ted Shawn, Martha Graham (1894-1991) est considérée comme la plus grande personnalité de la danse moderne américaine. Fille d'un médecin aliéniste, elle explore plusieurs thèmes dans une œuvre colossale, étalée sur près d'un siècle : la mythologie grecque, la dénonciation du puritanisme, l'influence de la psychanalyse et, bien sûr, da […] Lire la suite

ASHTON FREDERICK (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Danseur et chorégraphe britannique né le 17 septembre 1904 à Guayaquil (Équateur), mort le 18 août 1988 dans le Suffolk (Angleterre). Ashton étudie la danse à Londres auprès de Léonide Massine, Nikolaï Legat et Marie Rambert. Cette dernière encourage ses premières tentatives chorégraphiques, The Tragedy of Fashion (1926) et Capriol Suite (1930). Ashton intègre en 1933 la compagnie du Vic-Wells […] Lire la suite

ATTOU KADER (1974- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 110 mots

Le danseur et chorégraphe Kader Attou incarne la génération des artistes français qui ont su donner à la danse hip-hop une dimension esthétique, propulsant ce style chorégraphique issu de la rue sur la scène contemporaine. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « CHORÉGRAPHIE - L'art de créer les gestes », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/choregraphie-l-art-de-creer-les-gestes/