CHERBOURG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Normandie : carte administrative

Normandie : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cherbourg

Cherbourg
Crédits : Stephen Munday/ Allsport/ Getty

photographie


Cherbourg est, devant le chef-lieu Saint-Lô, la ville la plus importante du département de la Manche (38 500 hab. en 2012) et, jusqu’en 2015, la deuxième agglomération de la région de Basse-Normandie. Elle est la quatrième aire urbaine de la Normandie réunifiée (116 500 hab. pour Cherbourg-Octeville, chiffre de 2012). Située à la pointe de la presqu'île du Cotentin, c'est une ville portuaire, industrielle, ouvrière, en marge du milieu rural. Le port bénéficie de qualités nautiques exceptionnelles, à l'entrée de la partie la plus resserrée de la Manche. Entre 1776 et 1853, d'énormes travaux (une digue de 3 700 mètres) ont permis l'aménagement d'une vaste rade bien abritée. Cherbourg est ainsi devenu un port important, pour la marine de guerre, pour les escales de paquebots transatlantiques, pour l'importation de marchandises, par son arsenal militaire et par les constructions navales, mais il fut toujours handicapé par son éloignement des grands hinterlands, notamment de Paris. Toutes ces activités ont pratiquement cessé. Le port de Cherbourg a joué un grand rôle dans le débarquement et le ravitaillement des troupes alliées en France lors des deux guerres mondiales.

Normandie : carte administrative

Normandie : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Normandie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Cherbourg

Cherbourg

Photographie

Situé au centre de la ville, le port de plaisance de Cherbourg accueille de grandes manifestations nautiques telles que la Course autour du monde, ici en 1997 (Manche, France). 

Crédits : Stephen Munday/ Allsport/ Getty

Afficher

Cherbourg et sa région sont épisodiquement en crise. La grande usine d'équipements téléphoniques, Alcatel, a fermé ses portes en 1996. L'arsenal est réduit à la réparation des navires de guerre, mais demeure le plus gros employeur, à côté de quelques autres industries, notamment de construction navale de plaisance (environ 3 500 emplois pour l'ensemble du secteur). La ville des « parapluies », célèbre pour ses brumes mais aussi pour le courage de ses habitants, conserve néanmoins un assez remarquable dynamisme. Une communauté urbaine, créée en 1970, fédère les communes de banlieue le long du littoral et, en 1996, une zone franche urbaine a encouragé les entreprises à s’implanter à Cherbourg . Avec l'usine de retraitement de la Hague (la Cogema) et la centrale nucléaire de Flamanv [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHERBOURG  » est également traité dans :

FORTIFICATIONS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 5 535 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les profils terrassés »  : […] L'introduction de la poudre en Occident n'entraîne pas de changements immédiats dans l'architecture militaire. Les boulets de pierre que lancent les premières bouches à feu n'entament pas l'escarpe d'Orléans (1428), n'ébrèchent que légèrement celle de Constantinople (1453). Mais le boulet de fonte triomphe de toutes les fortifications existantes. L'artillerie de Charles VIII en fait une brutale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortifications/#i_13573

NORMANDIE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 150 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la division à la « réunification »  »  : […] Faut-il considérer que la division de la Normandie en deux régions était une solution raisonnable ? Beaucoup d'arguments y concourent, surtout à l'échelle d'une géographie locale. La nature n'est pas la même, entre les reliefs assez heurtés du massif ancien, jusqu'à 417 mètres en forêt d'Écouves (Orne), et les plateaux limoneux de la Normandie parisienne, sous un même climat océanique, mais nettem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/normandie-region-administrative/#i_13573

REDOUTABLE (LE), sous-marin

  • Écrit par 
  • Patrice BRET
  •  • 986 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le Redoutable : le plus grand sous-marin visitable du monde »  : […] En vingt ans de service (1971-1991) et avec plus de cinquante patrouilles opérationnelles pendant huit à onze semaines, Le Redoutable cumule onze ans de navigation dont dix en plongée. Revenu à Cherbourg le 7 octobre 1991, il est retiré du service actif le 13 décembre de la même année. Il est ensuite démantelé : le réacteur nucléaire permettant sa propulsion est retiré et mis en sécurité en 1993 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/redoutable-le-sous-marin/#i_13573

Pour citer l’article

Armand FRÉMONT, « CHERBOURG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cherbourg/