BELGIQUEGéographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
CapitaleBruxelles
Langues officiellesallemand, français, néerlandais
Unité monétaireeuro (EUR)
Population11 585 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)30 528

L'aménagement du territoire

Dans un pays aussi peuplé, l'aménagement du territoire semblerait devoir jouer un rôle majeur. Pourtant, à la différence des Pays-Bas, il fut une pratique tardive. La première loi nationale date de 1962. Sa mise en œuvre s'est traduite par la couverture du territoire par des plans d'affectation des sols (les plans de secteur). Mais les surfaces réservées aux différentes formes d'urbanisation l'ont été de manière très large par rapport aux besoins, et les plans de secteur sont loin d'avoir freiné la dispersion de l'habitat et des activités ainsi que leur localisation le long des routes.

À la suite de la régionalisation du pays, l'aménagement du territoire relève de la compétence exclusive des Régions depuis 1980. Certes, les plans de secteur survivent à cette régionalisation (sauf à Bruxelles où un nouveau document plus adapté à la problématique urbaine porte le nom de Plan régional d'affectation des sols), mais ils sont encadrés par des législations régionales différentes et, surtout, par de nouveaux schémas d'orientation spécifiques. En effet, chaque Région veut mettre en œuvre des principes d'aménagement moins gaspilleurs d'espace et plus respectueux du développement durable.

En Wallonie, le Schéma de développement de l'espace régional (S.D.E.R. ; 1999) insiste sur l'importance des villes, le renforcement de leur structuration, dans une région marquée par son passé industriel. L'insertion dans une économie postindustrielle impose de développer des coopérations transfrontalières et transrégionales avec des pôles extérieurs plus puissants tels que le Luxembourg, Lille, Hasselt, Maastricht, Aix-la-Chapelle, et surtout Bruxelles. Le S.D.E.R. insiste sur la nécessité d'éviter la dispersion de l'habitat et de concentrer les développements sur les pôles les plus accessibles en transports en commun et les mieux équipés. Les deux Eurocorridors qui traversent le territoire wallon – la dorsale wallonne et l'axe Bruxelles-Luxembourg – doivent être plus que de simples axes de transit et doivent fixer des activités susceptibles de contribuer au redéploiement régional. L'environnement, le patrimoine, les paysages sont reconnus comme des atouts dans le contexte d'une Europe du nord-ouest densément peuplée.

En Région flamande, la multiplication de petites et moyennes villes proches les unes des autres, la dispersion de l'habitat, le dynamisme économique, la culture et l'élevage intensifs ont conduit à de sérieux problèmes environnementaux : un niveau de pollution parmi les plus élevés d'Europe, le mitage des espaces semi-naturels (zones agricoles, espaces verts, etc.), des corridors d'activité économique le long du canal Albert et des grands axes autoroutiers. Le Ruimtelijk Struktuurplan Vlaanderen (1997) se donne pour objectif de protéger les espaces libres qui subsistent et de préserver ce qui reste du cordon dunaire littoral. Il propose l'implantation de barrières vertes entre les zones périurbaines autour des villes.

Au cœur de l'Europe du nord-ouest, la Belgique est un petit pays aux paysages diversifiés, prospère mais politiquement fragile. Cette fragilité tient à son dualisme linguistique, mais elle est sous-tendue par des dynamismes économiques opposés entre le nord et le sud du pays, qui se sont renforcés à partir des années 1960, la crise charbonnière, puis celle de l'industrie lourde au sud s'opposant à une forte croissance industrielle au nord. Ainsi, la Wallonie peine à se reconvertir, la Flandre est une des zones les plus riches de l'Europe et, entre elles, Bruxelles, capitale très internationalisée, étouffe dans ses limites très étroites. La fédéralisation du pays à la fin du xxe siècle a traduit ces différentes trajectoires économiques – et politiques –, mais évitera-t-elle la faillite de l'État belge ?

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Belgique : carte physique

Belgique : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Canal de Bruges (Belgique)

Canal de Bruges (Belgique)
Crédits : Insight Guides

photographie

Belgique : principales régions urbaines

Belgique : principales régions urbaines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Belgique : population

Belgique : population
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en sciences géographiques, professeur émérite à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Autres références

«  BELGIQUE  » est également traité dans :

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 612 mots
  •  • 16 médias

Le 1er janvier 1989, une nouvelle réforme constitutionnelle entrait en vigueur en Belgique, mettant en place un État constitué de trois régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles) dotées de compétences politique, économique et culturelle, de moyens financiers […] Lire la suite

BELGIQUE - La période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean FANIEL, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 8 985 mots
  •  • 2 médias

Après la question royale (1945-1950) et la question scolaire (1950-1958), la Belgique se trouve confrontée, à partir des années 1960, à la montée des enjeux linguistiques et régionaux. Son histoire se confond dès lors avec un long processus de réformes institutionnelles, ponctué de multiples étapes, qui se traduit par l'affaiblissement progressif de l'État central et le renforcement simultané des […] Lire la suite

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 542 mots
  •  • 3 médias

Comment se présente le problème même d'une littérature française en Belgique ?Si des éléments comme la race, le peuple, le climat ou le décor de la vie ont leur importance dans la formation de l'esprit des écrivains et, par là, dans l'aspect de leurs produits, il n'en reste pas moins que ce qui les crée écrivains, ce qui les fait entrer en littérature, c'est le fait que cet esprit se donne un moul […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Christian VANDERMOTTEN, « BELGIQUE - Géographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-geographie/