BEATLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dix années qui ébranlèrent le monde

Epstein les fit connaître aux États-Unis, à la télévision, au monde entier, et son nom reste associé au déclenchement, dès octobre 1963, de la « beatlemania ». Les succès de plus en plus grands en 1961 et 1962 l'avaient conduit à imposer un rythme démentiel d'enregistrements et de concerts, que l'hystérie des fans rendit pénibles au point que chacun des quatre Beatles en garda un souvenir épouvantable. Les 45-tours débouchent en février 1963 sur l'album Please, Please Me (avec les premières collaborations de Lennon et McCartney : I Saw Her Standing There, Love Me Do). La formule, apparemment simple, impose pourtant un sound entièrement inédit. Le caractère convenu des paroles fait affleurer un érotisme adolescent ; le rythme et l'orchestration mettent en valeur des mélodies légères, très différentes du rock américain, plus syncopé, et de la tristesse obsédante du blues ; le timbre presque féminin des voix apporte une touche de gaieté singulière à l'ensemble. L'image de ces quatre chevelus complices, pétillants et sexy est celle d'un monde qui aime s'amuser, danser, flirter sur fond de guitares électriques.

Mais la nouvelle donne technologique et économique du monde musical bouscule toutes les échelles. Les Beatles acquièrent des fortunes colossales tout en subissant une écrasante pression ; leurs succès auprès du public féminin se transforment volontiers en orgies, au prix d'une perte totale de liberté dans leurs mouvements quotidiens et d'une plongée profonde dans la drogue. La marijuana fut un virage à 180 degrés, selon les propos de McCartney : autour de 1965, ils en consomment tous les jours. L'explosion psychique du groupe, mais aussi celle de chacun d'eux, est une menace constante. Les concerts s'arrêtent donc, provoquant une fracture définitive dans le groupe, dont l'inventivité ne disparut cependant pas et qui fut même à l'origine des chefs-d'œuvre des années à venir. Après les albums With the Beatles et Beatles for Sale en 1964, Help ! et Rubber Soul sortent en 1965. Puis ce seront Revolver en 1966, Sgt. Pepper's Lonely H [...]


Médias de l’article

Les Beatles

Les Beatles
Crédits : Hulton Getty

photographie

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, les Beatles, 1967

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, les Beatles, 1967
Crédits : Album/ AKG

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BEATLES  » est également traité dans :

LES BEATLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 357 mots

7 juillet 1940 Ringo Starr (Richard Starkey) naît à Liverpool.9 octobre 1940 John Lennon (John Winston Lennon) naît à Liverpool.18 juin 1942 Paul McCartney (James Paul McCartney) naît à Live […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatles-reperes-chronologiques/

LES BEATLES, QUARANTE ANS APRÈS

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 972 mots

Le 25 août 1969, les Beatles terminaient à Londres l'enregistrement de l'album Abbey Road, un titre qui était un hommage aux studios E.M.I. – situés au no 3 de cette rue de St. John's Wood –, qu'ils fréquentaient assidûment depuis 1962. Ils étaient bien conscients que c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-beatles-quarante-ans-apres/#i_27116

SGT. PEPPER'S LONELY HEARTS CLUB BAND (les Beatles)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Alors que les rumeurs de séparation vont bon train, les Beatles commencent en décembre 1966 l'enregistrement d'un concept-album (c'est-à-dire un album conçu comme un ensemble cohérent), le premier dans l'histoire de la musique populaire, Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, qui paraît le 1er ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sgt-pepper-s-lonely-hearts-club-band/#i_27116

ASPINALL NEIL STANLEY (1941-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 281 mots

Manager des Beatles, considéré comme un « cinquième Beatle ». Neil Aspinall naît le 13 octobre 1941 à Prestatyn, au pays de Galles. Camarade d'école de Paul McCartney et de George Harrison à Liverpool, il entame en 1959 une carrière de comptable. Ami du batteur Pete Best, qui sera remplacé par Ringo Starr en 1962, Aspinall devient en 1961 chauffeur des Beatles. Il va progressivement prendre en ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neil-stanley-aspinall/#i_27116

HARRISON GEORGE (1943-2001)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 818 mots

George Harrison meurt à Los Angeles d'un cancer du cerveau, à cinquante-huit ans, le 29 novembre 2001, vingt et un ans après l'assassinat à New York de John Lennon. Pris isolément, Harrison ne fut jamais une vedette de premier plan, mais sans lui l'histoire et le sound des Beatles auraient été profondément différents. Son tempérament en a fait le moins agité et le moins mégalomaniaque des fab fou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-harrison/#i_27116

LENNON JOHN (1940-1980)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 860 mots
  •  • 2 médias

La vie de John Lennon s'est terminée le 8 décembre 1980 comme une tragédie banale : tragédie, puisqu'il a été abattu par Mark D. Chapman, un fan qui supportait mal de se voir refuser un autographe ; banale, puisque Lennon finit comme mythiquement finissent toutes les stars, dévoré par un public auquel sa définition même l'offre en holocauste. On a montré depuis longtemps l'ambivalence de la passio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lennon/#i_27116

MARTIN GEORGE (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 692 mots
  •  • 1 média

Le producteur et arrangeur de musique britannique George Martin fut surnommé le « cinquième Beatle » en raison de son étroite collaboration avec les « Fab Four », sur lesquels il exerça une influence majeure, notamment en participant de manière innovante aux travaux de composition de John Lennon et de Paul McCartney. Entre 1962 et 1970, année qui marque la séparation du groupe, il supervisa les e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-martin-1926-2016/#i_27116

McCARTNEY PAUL (1942- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 326 mots
  •  • 1 média

Bassiste et chanteur des Beatles, fondateur du groupe Wings, James Paul McCartney naît le 18 juin 1942 à Liverpool, dans un milieu modeste : son père, représentant en coton, est protestant ; sa mère, infirmière, est catholique. Enfant aimé de ses parents, il est un élève moyen, qui joue dans les zones bombardées de la ville. Son éducation religieuse lui fait apprécier les cantiques. Son père joue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-mccartney/#i_27116

POP ET ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 258 mots

Dans le chapitre « Essor de la pop music »  : […] Le développement rapide des modes de diffusion que constituent la radio et le disque microsillon vont favoriser l'essor de la pop music. Avant cela, les musiques populaires ne circulaient que sous forme de partitions, par exemple dans la rue, par des musiciens ambulants (en France, on parlait de « petits formats »). Les barber shops du sud des États-Unis, chansons chantées a cappella à quatre voix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-et-rock/#i_27116

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 696 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La période anglaise »  : […] Liverpool injecte un sang neuf au rock and roll. La jeunesse ne s'y trompe pas : il est plus agréable de gratter la guitare dans un des nombreux petits clubs des bords de la Mersey que de travailler sur les docks. Les Beatles donnent à la Grande-Bretagne l'occasion de prendre une revanche sur son ancienne colonie : en 1965, leurs chansons occupent huit des dix premières places des classements amé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-music/#i_27116

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « George Martin et ses disciples »  : […] Au même titre que Phil Spector, le producteur et compositeur britannique George Martin (1926-2016) invente la pop orchestrée, produisant la plupart des albums des Beatles comme les albums concept Sgt.  Pepper's Lonely Hearts Club Band (1967) ou Abbey Road (1969). En Angleterre, les Kinks, les Pretty Things ou les Who s’inscrivent également dans cette mouvance consistant à produire des disques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/producteur-de-musique/#i_27116

ROCK PLANANT

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Principalement instrumental, le rock planant ne tient pas compte des canons formels de la pop music. Il est à l'origine de l'ambient, forme de musique électronique qui a pour théoricien Brian Eno. À la fin des années 1960, les premiers synthétiseurs* analogiques font leur apparition ; ils sont chers et volumineux. Les Beatles vont utiliser ponctuellement cette lutherie électronique dans leurs der […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rock-planant/#i_27116

ROCK PROGRESSIF ET MUSIQUE PLANANTE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 794 mots

À la fin des années 1960, des groupes de rock qui veulent s'affranchir de la forme classique « refrain-couplet » laissent libre cours à leur inventivté et n'hésitent pas à allonger la durée des morceaux. Ils sont influencés par jazz, le hard rock ou la musique indienne. Au début des années 1970, la pop music cherche de nouvelles voies. Les Beatles ont exploré des sonorités littéralement inouïes en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rock-progressif-et-musique-planante/#i_27116

STARR RINGO (1940- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 172 mots

Peut-être le moins brillant des Beatles, et aussi le moins compliqué, le batteur et chanteur Ringo Starr fut assurément le plus indispensable à la fragile cohésion d'un groupe que la rivalité de ses meneurs musicalement plus inspirés et la « beatlemania » des années 1963-1966 ont plus d'une fois conduit au bord de l'explosion psychique. Son vrai nom, Richard Parkin (il le rappelle dans The Beatle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ringo-starr/#i_27116

VEE JAY RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 292 mots

Propriétaires d'un magasin de disques, Vivian Carter (« Vee ») et James C. Bracken (« Jay ») fondent en 1953 le label discographique Vee Jay Records (la firme utilisera également les graphies VJ ou Vee-Jay). Avec l'aide de Calvin Carter, frère de Vivian, pour la production, et d'Ewart Abner, en charge de la promotion, Vee Jay devient le label dirigé par des Noirs le plus prospère de l'époque. Jim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vee-jay-records/#i_27116

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « BEATLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatles/