McCARTNEY PAUL (1942-    )

Bassiste et chanteur des Beatles, fondateur du groupe Wings, James Paul McCartney naît le 18 juin 1942 à Liverpool, dans un milieu modeste : son père, représentant en coton, est protestant ; sa mère, infirmière, est catholique. Enfant aimé de ses parents, il est un élève moyen, qui joue dans les zones bombardées de la ville. Son éducation religieuse lui fait apprécier les cantiques. Son père joue de la trompette, de la clarinette et du piano ; Paul racontera dans The Beatles Anthology, publié en 2000, que c'est une photographie de son orchestre qui lui a donné l'idée de la couverture de l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band. Les cours de musique l'ennuient : il se fera toujours une gloire de ne rien connaître à la théorie musicale.

Vers quatorze ou quinze ans se produisent plusieurs événements déterminants de sa vie. Sa mère meurt, ce qui sera pour lui, à l'instar de John Lennon, un traumatisme définitif. Il écrit ses premières chansons. Le 6 juillet 1957, à l'occasion d'une fête, il rencontre Lennon, qui se produit à la tête du petit groupe des Quarrymen. John, de deux ans son aîné, l'intègre immédiatement dans le groupe après l'avoir entendu interpréter magistralement des rocks américains dont il connaît les paroles par cœur. L'arrivée de George Harrison, plus jeune que lui, se produit peu de temps après. Elle permet à John et Paul de confier au nouvel arrivant les solos de guitare, dans lesquels ils n'excellent pas. McCartney écoute depuis longtemps les chansons du king Presley, la musique country, les rockers que l'on retrouve en 1956 dans le film The Girl Can't Help It (La Blonde et moi) de Frank Tashlin (Little Richard, Gene Vincent, Eddie Cochran). Avec John Lennon, il compose, dans l'échange amical et aussi la compétition artistique, ce qui bientôt sera le premier fonds des succès des Beatles : Love Me Do, I Saw Her Standing There. Ensemble, ils se produisent dans des clubs [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  McCARTNEY PAUL (1942- )  » est également traité dans :

BEATLES

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 814 mots
  •  • 2 médias

Le quartet eut dix années de vie, de 1960, où il prend officiellement le nom de Beatles, au 10 avril 1970, où Paul McCartney annonce son départ à la stupéfaction générale. Au moment de la dissolution, le plus âgé des quatre musiciens – Ringo Starr, le batteur – a trente ans, et le plus jeune – George […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatles/#i_30964

LES BEATLES, QUARANTE ANS APRÈS

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 972 mots

en 2003 par Apple Corps, la société fondée par les Beatles. Paul McCartney lui-même contribue à cette glorification du passé, puisque, lors de ses concerts, il interprète de plus en plus de morceaux de sa période Beatles (21 sur 35 dans sa tournée américaine de 2009). Ses retrouvailles avec Ringo Starr, d'abord pour un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-beatles-quarante-ans-apres/#i_30964

GUITARE BASSE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 264 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Œuvres majeures »  : […] Dans le rock, celui qui a sorti la basse de son rôle ingrat de soutien rythmique est un poly-instrumentiste autodidacte venu à la basse par nécessité, Paul McCartney, qui met au service des chansons des Beatles des contrepoints inventifs (on écoutera notamment le pot-pourri du disque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare-basse/#i_30964

HARRISON GEORGE (1943-2001)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 818 mots

treize ans son premier groupe musical, The Rebels, alors que le rock 'n' roll n'en est encore qu'à ses débuts. La rencontre fortuite de Paul McCartney le conduit au début de 1958 à John Lennon, qui dirige alors The Quarry Men. L'admiration qu'il porte à John ne se démentira jamais, en dépit de conflits parfois violents. L'aventure des Beatles est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-harrison/#i_30964

JACKSON MICHAEL (1958-2009)

  • Écrit par 
  • Rickey VINCENT
  •  • 1 118 mots
  •  • 1 média

meilleurs chiffres de ventes jamais atteints dans l'histoire. Le premier single de l'album, The Girl Is Mine, un duo décontracté avec Paul McCartney, est numéro un au hit-parade du rhythm and blues et numéro deux au hit-parade du pop à l'automne de 1982. Le single qui suit, Billie Jean, musique de dance électrisante et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-jackson/#i_30964

LES BEATLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 357 mots

18 juin 1942 Paul McCartney (James Paul McCartney) naît à Liverpool […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatles-reperes-chronologiques/#i_30964

MARTIN GEORGE (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 692 mots
  •  • 1 média

Benefit of Mr. Kite! ». Après la dissolution des Beatles, George Martin travaille avec Paul McCartney et Ringo Starr sur des albums solo et supervise de nouvelles anthologies des chansons du groupe. Il produit également des albums d’artistes tels que Elton John, Shirley Bassey, Kate Bush, Stan Getz, Gerry and the Pacemakers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-martin/#i_30964

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « McCARTNEY PAUL (1942-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-mccartney/