SGT. PEPPER'S LONELY HEARTS CLUB BAND (les Beatles)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors que les rumeurs de séparation vont bon train, les Beatles commencent en décembre 1966 l'enregistrement d'un concept-album (c'est-à-dire un album conçu comme un ensemble cohérent), le premier dans l'histoire de la musique populaire, Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, qui paraît le 1er juin 1967. Les quatre musiciens construisent patiemment ce manifeste pop qui baigne dans une atmosphère psychédélique globalement positive : le génie mélodique de Paul McCartney, la qualité des arrangements de George Martin, le foisonnement des trouvailles sonores d'un John Lennon, pourtant parfois en retrait, donnent à ces plages enchaînées une saveur musicale unique et inouïe, capable de générer des images mentales complexes. Comme la musique, qui se veut une réponse à l'ambitieux Pet Sounds des Beach Boys, le design de la pochette et sa collection de célébrités qui font tapisserie donnent également matière à de multiples lectures. Car, évitant désormais de se laisser museler par la « beatlemania », avec ses concerts aussi démesurés que frustrants et son prisme médiatique déformant, le groupe veut s'affirmer avant tout par des choix esthétiques novateurs. Ainsi, des textes à consonances sociales (A Day In The Life) côtoient des collages surréalistes (Lucy In the Sky With Diamonds) et des évocations oniriques d'un passé sublimé (When I'm Sixty-Four, Being For The Benefit Of Mr. Kite). À la sortie de l'album, de nombreuses chansons sont censurées par la B.B.C., qui n'y voit que double sens et prosélytisme pour la drogue. Adulé par les musiciens (Jimi Hendrix reprendra sur scène la chanson éponyme dès sa sortie), encensé par la critique, le disque qui a fait entrer le rock dans la maturité se vend massivement. Son impact sur l'industrie discographique sera tel qu'après 1967 l'album 33-tours s'imposera comme le nouveau format aux dépens du 45-tours.

Les Beatles

Les Beatles

photographie

Les Beatles, le groupe anglais créateur de la pop music, ici en 1963. De gauche à droite, Paul McCartney, George Harrison, John Lennon et Ringo Starr, quatre idoles des "sixties". 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Eugène LLEDO

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « SGT. PEPPER'S LONELY HEARTS CLUB BAND (les Beatles) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sgt-pepper-s-lonely-hearts-club-band/