HARRISON GEORGE (1943-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

George Harrison meurt à Los Angeles d'un cancer du cerveau, à cinquante-huit ans, le 29 novembre 2001, vingt et un ans après l'assassinat à New York de John Lennon. Pris isolément, Harrison ne fut jamais une vedette de premier plan, mais sans lui l'histoire et le sound des Beatles auraient été profondément différents. Son tempérament en a fait le moins agité et le moins mégalomaniaque des fab four ; sa gentillesse, sa gaucherie et son sens de la mesure l'ont transformé un peu vite en une gentille et souriante mascotte. La réalité fut cependant bien différente. Puisqu'il est impossible de ne pas le comparer à ses aînés (McCartney a un an de plus que lui et Lennon trois), force est de reconnaître que sa voix est davantage celle d'un choriste que d'un soliste, et que ses talents d'auteur-compositeur restent modestes en dépit de quelques belles réussites. Mais il fut un mélodiste et un guitariste exceptionnel, et on peut le placer auprès d'Eric Clapton, de Bob Dylan ou de Keith Richards dans le peloton de tête de ceux qui ont donné à la pop music sa tonalité propre.

Né le 25 février 1943 à Liverpool, dans un milieu modeste, il n'est pas bon élève et seule la musique l'intéresse : amoureux de musique country et de rockabilly, il fonde à treize ans son premier groupe musical, The Rebels, alors que le rock 'n' roll n'en est encore qu'à ses débuts. La rencontre fortuite de Paul McCartney le conduit au début de 1958 à John Lennon, qui dirige alors The Quarry Men. L'admiration qu'il porte à John ne se démentira jamais, en dépit de conflits parfois violents. L'aventure des Beatles est née. George, opiniâtre et travailleur, devra se préserver des ravages opérés par l'ego et le génie des deux leaders, qui le méprisent quelque peu. C'est assez tard qu'il contribue vraiment à l'identité du groupe, au moment où il manifeste une forte attirance pour l'Inde, la mystique orientale et le sitar, et qu'il signe un morceau comme If I Needed Someone (1965). Ami de Ravi Shankar, avec qui il enregistrera un dis [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HARRISON GEORGE (1943-2001)  » est également traité dans :

BEATLES

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 814 mots
  •  • 2 médias

– Ringo Starr, le batteur – a trente ans, et le plus jeune – George Harrison, le guitariste – vingt-sept. Symboles historiques des années 1960 dans le monde occidental, ils furent parmi les artisans et les acteurs les plus visibles des modes, des passions et des utopies de ces années créatrices. Cheveux longs, minijupes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatles/#i_30962

LES BEATLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 357 mots

25 février 1943 George Harrison naît à Liverpool […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatles-reperes-chronologiques/#i_30962

McCARTNEY PAUL (1942-    )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 326 mots
  •  • 1 média

groupe après l'avoir entendu interpréter magistralement des rocks américains dont il connaît les paroles par cœur. L'arrivée de George Harrison, plus jeune que lui, se produit peu de temps après. Elle permet à John et Paul de confier au nouvel arrivant les solos de guitare, dans lesquels ils n'excellent pas. McCartney écoute depuis longtemps les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-mccartney/#i_30962

SHANKAR RAVI (1920-2012)

  • Écrit par 
  • Éliane AZOULAY, 
  • Universalis
  •  • 1 083 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le prince des sitaristes »  : […] East en 1967. Par la suite, Ravi Shankar accède au statut de star internationale en devenant l'ami et le maître de George Harrison qui popularise le sitār en l'introduisant dans la musique pop. Il est alors à l'affiche des plus grands festivals de rock de l'époque (Monterey, Woodstock). L'influence de Ravi Shankar est également notable chez les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ravi-shankar/#i_30962

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « HARRISON GEORGE - (1943-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-harrison/