e et IIIe s.)"/ >

BASILIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La basilique chrétienne : convergence de nécessités liturgiques et profanes

La basilique chrétienne n'est qu'un cas particulier de cette catégorie proliférante. Sous la forme déjà très élaborée où les vestiges archéologiques nous permettent de l'appréhender – les basiliques de type constantinien, comme Saint-Pierre de Rome, Saint-Paul-hors-les-Murs, le Latran –, elle peut paraître en première analyse assez proche de son homonyme impériale profane. Mais on doit plutôt en chercher les antécédents parmi les salles de réception des grandes demeures sénatoriales ou princières, de ces basilicae que Vitruve recommandait déjà de construire dans les maisons des nobiles de la fin de la République. Deux raisons fondamentales plaident en faveur de cette dérivation. L'une est historique : les plus anciens lieux de réunion chrétiens étaient établis dans des habitations privées, comme le prouve par exemple une maison de Doura-Europos, sur l'Euphrate, dont l'aménagement cultuel et communautaire remonte aux années 230 après J.-C. L'autre est structurelle : dans les basiliques paléochrétiennes, le plan centré et le schéma périégétique de la basilique judiciaire disparaissent au profit d'une organisation processionnelle où les nefs latérales ne se retournent pas sur les petits côtés de l'espace central ; le point fort de l'ensemble est l'abside, qui fait face à l'entrée, au terme de l'axe longitudinal. Si des basiliques judiciaires tardives ne possèdent plus, déjà, de déambulatoire périphérique, il faut y voir, beaucoup plus qu'un précédent typologique, un signe de l'évolution générale des salles de représentation et d'accueil, qui, profanes ou religieuses, tendent désormais à privilégier les rapports hiérarchiques. De même le transept, qui apparaît très tôt dans les lieux de culte chrétiens, appartient à l'architecture aulique : il offre une solution satisfaisante au problème de la circulation des sujets, des dignitaires ou des fidèles autour d'un trône, d'un autel ou d'un reliquaire, situé au terme d'une séquence axiale impérieuse. La présen [...]


Médias de l’article

Plan de grandes basiliques de forum (2)

Plan de grandes basiliques de forum (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Plan de grandes basiliques de forum (1)

Plan de grandes basiliques de forum (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Basilique de Maxence, Rome

Basilique de Maxence, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : chaire de civilisation et archéologie romaines à l'Institut universitaire de France, université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification


Autres références

«  BASILIQUE  » est également traité dans :

ABOU MINA KARM

  • Écrit par 
  • Marie-Hélène RUTSCHOWSCAYA
  •  • 639 mots

Selon la légende, le corps de saint Ménas, martyrisé à Alexandrie à la fin du iii e siècle, fut transporté par des chameaux en plein désert jusqu'au lieu de sa sépulture. Le site se trouve à soixante kilomètres environ au sud-ouest d'Alexandrie. D'abord recouverte d'un petit oratoire en forme de tétrapyle, la tombe fut ensuite aménagée, sous Athanase (326-373), dans une crypte au-dessus de laquel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karm-abou-mina/#i_5012

ANTHÉMIOS DE TRALLES (2e moitié Ve s.-env. 534)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 793 mots
  •  • 1 média

Architecte lydien né à Tralles dans la seconde moitié du v e  siècle, Anthémios appartenait à une famille extrêmement cultivée. L'historien Agathias nous apprend que son père était un médecin réputé et que ses frères furent respectivement maître de rhétorique (Métrodore, qui s'installa à Constantinople), juriste et médecins (dont l'un exerça à Rome). Possédant d'excellentes connaissances en mathém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthemios-de-tralles/#i_5012

ANTIQUITÉ - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 294 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Formes et goûts nouveaux »  : […] L'architecture reste directement tributaire de l' Antiquité, mais des villes et des quartiers nouveaux naissent ou se développent, notamment là où réside l'empereur. Parmi les palais du iv e siècle, seul celui de Trèves (avec peut-être celui de Thessalonique dont l'identification reste incertaine) a laissé des vestiges significatifs, et notamment la « basilique » à nef unique se terminant par un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-l-antiquite-tardive/#i_5012

APOLLODORE DE DAMAS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 355 mots
  •  • 1 média

Originaire de Damas, l'architecte syrien Apollodore travailla pour Rome dans la première moitié du ii e  siècle. Il accompagna l'empereur Trajan dans ses campagnes de Dacie, et Dionus Cassius mentionne qu'il construisit vers 101-102 un pont sur le Danube semblable à celui que l'on peut voir sur la colonne Trajane à Rome . D'autres écrits indiquent aussi qu'il faut attacher son nom aux travaux d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollodore-de-damas/#i_5012

ARCHITECTURE RELIGIEUSE AU XXe SIÈCLE, France

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 5 274 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Montmartre : deux chantiers fondateurs »  : […] Si la loi sur la « séparation des Églises et de l'État » (1905) représente un moment crucial dans l'évolution du processus de construction des églises en France – le clergé devient alors seul maître d'ouvrage –, deux dates semblent fondamentales, qui marquent la fin d'importants chantiers, sur la butte Montmartre à Paris. En 1910, Lucien Magne achève en effet l'immense entreprise que son aîné Pau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-religieuse-au-xxe-siecle-france/#i_5012

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] Pour l'architecture arménienne, cette période a été, à bien des égards, la plus créatrice. Les nombreuses églises conservées sont postérieures au partage de l'Arménie entre Byzance et la Perse, mais l'activité architecturale, durant ces siècles, est le fait de chefs, de nationalité arménienne ; en effet le pays fut gouverné en grande partie par des Arméniens et les grandes familles féodales avaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_5012

BAMBERG

  • Écrit par 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 703 mots
  •  • 1 média

Mentionnée dès le x e siècle, la ville de Bamberg (aujourd'hui en Bavière) ne fit cependant sa véritable apparition dans l'histoire qu'au début du xi e siècle, sur l'initiative de l'empereur ottonien Henri II, qui entreprit d'en faire une nouvelle capitale. Il y créa un évéché en 1007 et, au cours du xi e siècle, plusieurs abbayes et églises paroissiales y furent construites : en 1015, le monas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bamberg/#i_5012

BASILIQUE SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 516 mots

Vers 44 Saint Jacques le Majeur est décapité à Jérusalem sur ordre du roi Hérode Agrippa I er . Deux de ses disciples auraient rapporté son corps en Espagne, terre qu'il avait évangélisée, et l'auraient enterré à Ira Flavia, aujourd'hui Padron. 813 Découverte du tombeau de saint Jacques soit par l'ermite Pélage qui aurait été guidé par une étoile miraculeuse vers la sépulture du saint, soit, ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basilique-saint-jacques-de-compostelle-reperes-chronologiques/#i_5012

BASILIQUE SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE (Espagne)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 280 mots

La basilique Saint-Jacques de Compostelle (Galice, Espagne) a été construite à la fin du ix e  siècle par le souverain Alphonse III le Grand (866-911). Une restructuration de l'édifice, exigée par le développement du pèlerinage à saint Jacques, fut entreprise en 1078 par le roi Alphonse VI et l'évêque de Compostelle, Diego Peláez. Soumis aux vicissitudes de la politique locale, le chantier subit d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basilique-saint-jacques-de-compostelle/#i_5012

BASILIQUE SAINT-PIERRE (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 327 mots
  •  • 1 média

En 313, l'édit de Milan accorde la liberté de culte dans l'Empire, permettant à une architecture chrétienne de voir le jour, souvent inspirée, pour les églises, de la basilique civile de l'architecture romaine. Contrairement à la basilique Saint-Jean-de-Latran, qui était la cathédrale offerte par Constantin à l'évêque de Rome à l'intérieur des murs de la ville, Saint-Pierre était d'abord une basil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basilique-saint-pierre/#i_5012

BULLA REGIA

  • Écrit par 
  • Roger HANOUNE
  •  • 1 032 mots

Bulla Regia est un site archéologique important du nord-ouest de la Tunisie, à proximité de la ville actuelle de Jendouba, en lisière de la grande plaine traversée par la Medjerda : les ruines sont repérées sur une cinquantaine d'hectares entre les nécropoles à l'est et à l'ouest, la plaine au sud et le Djebel R'Bia (649 m) au nord (cf. A. Beschaouch, R. Hanoune, Y. Thébert, Les Ruines de Bulla R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulla-regia/#i_5012

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 613 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Architecture religieuse »  : […] Durant l'époque proto-byzantine ( iv e - vii e  s.), l'édifice religieux courant fut la basilique à charpente. Mais déjà les architectes de Justinien avaient essayé de couvrir d'une ou de plusieurs coupoles des édifices allongés de plan basilical. L'exemple le plus célèbre, mais le plus aberrant également, est celui de Sainte-Sophie où les demi-coupoles viennent épauler à l'est et à l'ouest une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-les-arts/#i_5012

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 134 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Vers une formule architecturale synthétique »  : […] À Metz, Chrodegang, premier évêque et chancelier du royaume (742-766) avait organisé son chapitre cathédral à la manière d'une communauté monastique. Autour d'un cloître ( claustrum ) étaient groupées plusieurs petites églises, la plupart de forme basilicale, l'une d'elles – Saint-Étienne – jouant le rôle de cathédrale. Mais les offices liturgiques les plus importants, notamment ceux de Pâques, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_5012

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 9 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Problème topographique »  : […] Les fouilles internationales et les dernières recherches ont apporté une connaissance approfondie de la Carthage chrétienne . Dans les textes anciens, vingt-trois références à des basiliques ont été recensées. Le nombre des basiliques cypriennes pose problème ( mensa, memoria et/ou lieu de déposition). Les autres basiliques évoquées sont : Basilica ad majores ou majorum , Basilica novarum , basili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carthage/#i_5012

CONSÉCRATION DE SAINTE-SOPHIE (Constantinople)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 275 mots
  •  • 1 média

L'église de Constantinople, dédiée par Justinien le 26 décembre 537 à la Sainte Sagesse (Hagia Sophia, Sainte Sophie) de Dieu incarnée par le Christ, a remplacé deux basiliques antérieures, la première dédiée par Constance II en 360, la seconde par Théodose II en 415. Pour reconstruire l'édifice détruit par un incendie en 532, l'empereur Justinien fit appel à Anthémios de Tralles, architecte et ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consecration-de-sainte-sophie/#i_5012

ÉGLISE, architecture

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 8 040 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'Église triomphante et l'architecture aulique »  : […] Il est difficile de porter un jugement sur les lieux où les premiers chrétiens se réunissaient pour célébrer l'Eucharistie. Les témoignages, rares, ne sont pas suffisamment évocateurs pour affirmer l'existence d'une architecture chrétienne. Le culte était célébré dans des maisons individuelles pour échapper aux regards indiscrets et éviter toute difficulté. Les découvertes de Doura Europos, en Syr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-architecture/#i_5012

EXÈDRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 318 mots

Conçue à l'origine comme une structure architecturale indépendante, l'exèdre, de plan semi-circulaire ou rectangulaire, était un élément des lieux publics (agora, sanctuaire, grande voie des villes grecques). Elle permettait à plusieurs personnes de se réunir, de s'asseoir pour converser, grâce à une banquette de pierre dont les pieds étaient fréquemment sculptés en forme de console ou encore de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exedre/#i_5012

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 722 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Les édifices civils sont groupés autour de l'agora dans les cités grecques et au voisinage du forum dans les villes romaines. Dans la démocratique Athènes, c'est vers 500, au temps de la réforme de Clisthène, que l'on construit le premier bouleuterion , la salle du Conseil ; il s'agit d'un édifice carré d'environ quinze mètres de côté, doté sur trois côtés de bancs disposés en gradins rectilignes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-urbanisme-et-architecture/#i_5012

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Lombardie romaine »  : […] La Lombardie romaine connut une longue période de prospérité et de paix, lorsqu'elle cessa d'être une province et devint partie intégrante de l'Empire romain, sous le règne d'Auguste (49 av. J.-C.). L'assimilation de la civilisation, de la culture et de l'art romain marqua le destin artistique de la Lombardie et fit d'elle le berceau du passage de l'art romain tardif aux formes médiévales « roman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_5012

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'architecture religieuse »  : […] Nos connaissances sur l' architecture civile de pierre à l'époque mérovingienne, qui a dû essentiellement se limiter aux villes, sont des plus minces, et il semble que dans la plupart des cas, qu'il s'agisse des résidences royales ou princières, des demeures patriciennes ou des immeubles populaires, on se soit borné à aménager les constructions de la fin de l'Antiquité. L'architecture religieuse n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_5012

NARTHEX

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 188 mots

Terme qui désigne, dans l'architecture paléochrétienne, le portique élevé en avant de la nef et formant le fond de l'atrium. Le narthex, qui précède donc la nef de l'église, a une fonction très précise qui est d'accueillir ceux qui ne peuvent pénétrer dans la basilique pour assister au culte, les catéchumènes, les énergumènes et les pénitents, qui sont momentanément exclus. Saint-Pierre de Rome po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narthex/#i_5012

NYMPHÉE

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 700 mots

Le mot nymphée (du grec numphaïon ) désigne, en premier lieu, un sanctuaire consacré aux Nymphes. Celles-ci étant des divinités de l'eau, on en vient rapidement à se servir du terme pour nommer des fontaines publiques monumentales. C'est dans ce sens qu'est toujours pris le latin nymphaeum . Les architectes grecs avaient déjà réalisé des fontaines monumentales, comme l'Enneakrounos d'Athènes (font […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nymphee/#i_5012

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'époque romane »  : […] Au xi e et au xii e  siècle, l'histoire du corinthien se complique et s'accélère. Parfois encore, comme dans l'art ottonien ou dans la région d'Aquilée, sa renaissance accompagne une volonté politique de retour à l'Empire. Mais ces renaissances sont brèves et sans suite. En revanche, dans le monde roman, le retour au corinthien participe à la création d'une nouvelle sculpture monumentale, avec u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_5012

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 547 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Le développement de l'architecture chrétienne et de son décor »  : […] Les progrès de la christianisation et de l'organisation ecclésiastique, à partir du iv e  siècle, entraînent la multiplication des constructions religieuses. Rome (Saint-Pierre, Saint-Paul-hors-les-Murs, Saint-Jean-de-Latran, Saint-Laurent), Constantinople et les Lieux saints bénéficient d'une nouvelle forme de l'évergétisme impérial, favorisant dorénavant l'Église : de grands martyria sont édifi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-paleochretien/#i_5012

RAVENNE

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 3 872 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'architecture ravennate »  : […] Avec Rome, Salonique et Constantinople, Ravenne offre un des ensembles les plus homogènes d'églises des v e et vi e  siècles. En général, les monuments sont construits en briques. D'abord on utilise des briques épaisses (6-9 cm), puis, à partir du vi e  siècle, des briques plates (3-4 cm). Les voûtes (absides, coupoles) sont souvent faites de matériaux légers (vases vides, tubes de terre cuite) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ravenne/#i_5012

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les pays de la Méditerranée »  : […] Dans les pays de la Méditerranée, l'évolution s'opère dans le cadre tracé par le premier art roman méridional : plus spécialement en Catalogne, où les perfectionnements s'effectuent dans le sens d'une meilleure stéréotomie, et en Italie du Nord. Dans ce pays, le voûtement s'impose largement, grâce à l'emploi de la croisée d'ogives. Comme dans les pays rhénans, le motif de la galerie anime les mur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_5012

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Survivance de l'antique »  : […] Si l'exemple de l'art antique resta prééminent en Occident, ce fut en grande partie à cause du destin particulier de Rome. La ville survécut à sa déchéance (fondation, en 326, d'une nouvelle capitale de l'Empire romain sur le Bosphore, Constantinople). Pillée par les Barbares (en 410 par Alaric, en 455 par Genseric, en 472 par Ricimer, et encore en 1085 par le Normands de Robert Guiscard), elle ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_5012

SAINT-DENIS BASILIQUE DE

  • Écrit par 
  • Philippe PLAGNIEUX
  •  • 1 199 mots
  •  • 3 médias

On considère saint Denis comme un évêque missionnaire venu évangéliser la cité des Parisiens. Il y trouva le martyre vers 250, vraisemblablement sur la colline de Montmartre, avant d’être inhumé à l’emplacement de l’actuelle basilique. La Vie de sainte Geneviève , rédigée vers 520, présente Denis comme le premier évêque de Paris, envoyé par le pape Clément I (fin du premier siècle). Les textes men […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basilique-de-saint-denis/#i_5012

SLAVES DU SUD (ART DES)

  • Écrit par 
  • Athanas BOJKOV, 
  • Vajislav DJURIC
  •  • 7 399 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Serbie à l'époque des Nemanjić et de leurs successeurs (XIIe-XVe s.) »  : […] Vers le milieu du xii e  siècle, la Raška redevient le centre de l'État serbe, au moment où accède au trône Stefan Nemanja le futur fondateur d'une puissante dynastie. Nemanja, grand bâtisseur d'églises et de monastères, imprime en même temps une orientation nouvelle à l'art serbe. De son temps a lieu le passage du style architectural byzantin au style roman, et c'est de là que tire ses origines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves-du-sud-art-des/#i_5012

SYNAGOGUE

  • Écrit par 
  • Dominique JARRASSÉ, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 8 521 mots

Dans le chapitre « Les synagogues en Terre sainte. IIIe-VIIe siècle »  : […] Une centaine d'édifices ont été mis au jour par les fouilles en Palestine. La plupart datent du iii e - iv e  siècle et un petit nombre de synagogues ont été construites jusqu'au vii e  siècle. Après l'écrasement de la révolte de Bar Kokhba (134 de notre ère), la Galilée devint le centre intellectuel et religieux du judaïsme, placé sous l'autorité des rabbins. Les synagogues galiléennes forment u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synagogue/#i_5012

TYNDARIS

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 378 mots

Située sur une plate-forme qui domine une belle crique au nord-est de la Sicile, Tyndaris a été le centre, dès l'Âge du bronze ancien (~ 1800-~ 1400), d'une civilisation originale qui se développe à côté des deux autres grandes civilisations de cette période en Sicile, celle de la Conca d'Oro à l'ouest et celle de Castelluccio au sud-est et au sud. Elle devait cette importance à sa situation sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyndaris/#i_5012

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre GROS, « BASILIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/basilique/