BADURA-SKODA PAUL (1927-2019)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d’une famille d’ascendance hongroise et morave, Paul Badura-Skoda naît à Vienne le 6 octobre 1927. Il étudie le piano et la direction d’orchestre au conservatoire de la capitale autrichienne sous la férule de Martha Wiesenthal, Viola Thern et Otto Schulhof. Il y obtient en 1948 les plus hautes distinctions dans ces deux disciplines. La même année, il remporte le deuxième prix du concours international de piano Béla Bartók de Budapest, devant un jury présidé par Zoltán Kodály. En 1949, il se classe troisième au concours international Marguerite Long-Jacques Thibaud. Depuis plusieurs années, il se perfectionnait également à Lucerne auprès d’Edwin Fischer, dont il était devenu l’assistant. Dès 1949, il est invité par Wilhelm Furtwängler et Herbert von Karajan. L’éclatant succès qu’il remporte en 1950 au festival de Salzbourg, en remplaçant au pied levé Edwin Fischer, lance sa carrière. Au cours de trois grandes tournées internationales, il s’affirme comme un remarquable soliste mais aussi comme un solide chef d’orchestre à la tête de l’Orchestre symphonique de Vienne, en formation de chambre, qu’il dirige du clavier.

En compagnie de Jörg Demus (1928-2019), Paul Badura-Skoda se passionne pour les instruments anciens, leur répertoire et le style d’interprétation qu’ils exigent. Il prône le retour aux manuscrits d’origine, supervise de nombreuses éditions critiques et se bat sans relâche pour imposer le retour des pianos-forte, dont il possède une impressionnante collection. Il publie plusieurs ouvrages : L’Art de jouer Mozart au piano (avec son épouse la musicologue Eva Badura-Skoda, 1962), Les Sonates pour piano de Beethoven (avec Jörg Demus, 1970), L’Art de jouer Bach au clavier (1988) et Être musicien (2007). Au disque comme au concert, il s’exprime dans un vaste répertoire qui s’étend de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « BADURA-SKODA PAUL (1927-2019) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/badura-skoda/