Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BACH JEAN-SÉBASTIEN (repères chronologiques)

21 mars 1685 Jean-Sébastien Bach (Johann Sebastian Bach) naît à Eisenach, en Thuringe. Georg Friedrich Haendel était né un mois avant, le 23 février.

9 août 1703 Bach est nommé organiste de la Neue Kirche d'Arnstadt (ancienne église Saint-Boniface, aujourd'hui Bach Kirche).

15 juin 1707 Bach est nommé organiste à Mühlhausen.

17 octobre 1707 Bach épouse sa cousine Maria Barbara Bach.

Juin 1708 Bach devient organiste et musicien de la chambre du duc Wilhelm Ernst de Weimar ; le 2 mars 1714, il sera nommé Konzertmeister de la cour de Weimar.

Bach, Toccata et fugue en ré mineur - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Toccata et fugue en ré mineur

1708 Toccata et fugue en ré mineur, pour orgue, BWV 565.

22 novembre 1710 Naissance de son fils Wilhelm Friedemann Bach, le « Bach de Halle ».

8 mars 1714 Naissance de son fils Carl Philipp Emanuel Bach, le « Bach de Berlin » (ou « de Hambourg »).

1717 Passacaille et fugue en ut mineur, pour orgue, BWV 582.

5 août 1717 Bach est nommé Kapellmeister du prince Leopold d'Anhalt-Köthen, à Köthen.

Début de juillet 1720 Maria Barbara Bach meurt (ses funérailles ont lieu le 7 juillet).

Bach, Troisième Partita pour violon seul - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Troisième Partita pour violon seul

1720 Sonates et partitas pour violon seul, BWV 1001-1006. Six Suites pour violoncelle seul, BWV 1007-1012.

Bach, Troisième Sonate pour violon seul

Bach, Troisième Sonate pour violon seul

Bach, Deuxième Partita pour violon seul

Bach, Deuxième Partita pour violon seul

Bach, Deuxième Sonate pour violon seul

Bach, Deuxième Sonate pour violon seul

Bach, Première Sonate pour violon seul

Bach, Première Sonate pour violon seul

Bach, Première Partita pour violon seul

Bach, Première Partita pour violon seul

Bach, Sixième Suite pour violoncelle seul

Bach, Sixième Suite pour violoncelle seul

Bach, Cinquième Suite pour violoncelle seul

Bach, Cinquième Suite pour violoncelle seul

Bach, Quatrième Suite pour violoncelle seul

Bach, Quatrième Suite pour violoncelle seul

Bach, Troisième Suite pour violoncelle seul

Bach, Troisième Suite pour violoncelle seul

Bach, Deuxième Suite pour violoncelle seul

Bach, Deuxième Suite pour violoncelle seul

Bach, Première Suite pour violoncelle seul

Bach, Première Suite pour violoncelle seul

Bach, Sixième Concerto brandebourgeois - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Sixième Concerto brandebourgeois

1721 Six Concertos brandebourgeois, BWV 1046-1051 ; la dédicace de la partition originale, dédiée au margrave de Brandebourg, est datée du 24 mars 1721.

Bach, Cinquième Concerto brandebourgeois

Bach, Cinquième Concerto brandebourgeois

Bach, Quatrième Concerto brandebourgeois

Bach, Quatrième Concerto brandebourgeois

Bach, Troisième Concerto brandebourgeois

Bach, Troisième Concerto brandebourgeois

Bach, Deuxième Concerto brandebourgeois

Bach, Deuxième Concerto brandebourgeois

Bach, Premier Concerto brandebourgeois

Bach, Premier Concerto brandebourgeois

3 décembre 1721 Bach épouse Anna Magdalena Wilcke.

1722 Livre I du Clavier bien tempéré (Das wohltemperierte Klavier) ; le Livre II est composé entre 1738 et 1743. Chacun des deux Livres contient 24 préludes et fugues dans toutes les tonalités.

5 mai 1723 Bach signe son contrat de « Cantor zu St. Thomae et Director Musices Lipsiensis » (cantor à Saint-Thomas et directeur de la musique de Leipzig), le poste musical le plus important de la ville.

25 décembre 1723 Le Magnificat en mi bémol majeur, BWV 243a, est donné en l'église Saint-Thomas.

1724 Début de la composition de la Messe en si mineur, BWV 232, à laquelle Bach travaillera jusqu'à la fin de sa vie.

7 avril 1724 La Passion selon saint Jean, BWV 245, est donnée dans l'église Saint-Nicolas de Leipzig pour le vendredi saint.

11 avril 1727 La Passion selon saint Matthieu, BWV 244b, est donnée dans l'église Saint-Thomas de Leipzig, pour le vendredi saint. Une version remaniée, BWV 244, est donnée le vendredi saint 30 mars 1736.

Bach, Passion selon saint Matthieu, «Have mercy Lord on me» - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Passion selon saint Matthieu, «Have mercy Lord on me»

Bach, Passion selon saint Matthieu, chœur final - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Passion selon saint Matthieu, chœur final

1730 Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur, pour clavecin, BWV 903.

1730-1731 Concerto pour deux violons, en mineur, BWV 1043.

Bach, Concerto pour deux violons en ré mineur, premier mouvement - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Concerto pour deux violons en ré mineur, premier mouvement

Bach, Concerto pour deux violons en ré mineur, deuxième mouvement - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Concerto pour deux violons en ré mineur, deuxième mouvement

21 juin 1732 Naissance de son fils Johann Christoph Friedrich Bach, le « Bach de Bückeburg ».

5 septembre 1735 Naissance de son fils Johann Christian Bach (Jean-Chrétien Bach), le « Bach de Londres ».

1735-1736 Les six cantates de l'Oratorio de Noël, BWV 248, sont données successivement les 25, 26 et 27 décembre 1734 et les 1er, 2 et 6 janvier 1735.

Bach, Variations Goldberg - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Variations Goldberg

1742 Variations Goldberg (Aria mit [30] verschiedenen Veraenderungen), pour clavecin, BWV 988, quatrième recueil du Clavier-Übung.

Bach, Choral de Leipzig «Nun komm, der Heiden Heiland» - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Choral de Leipzig «Nun komm, der Heiden Heiland»

1749 Chorals de Leipzig, pour orgue, BWV 651-668, probablement commencés avant 1723.

1750 Bach entame la composition de L'Art de la fugue, BWV 1080.

28 juillet 1750 Jean-Sébastien Bach meurt à Leipzig.

— Alain PÂRIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Bach, Toccata et fugue en ré mineur - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Toccata et fugue en ré mineur

Bach, Troisième Partita pour violon seul - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Troisième Partita pour violon seul

Bach, Troisième Sonate pour violon seul - crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Bach, Troisième Sonate pour violon seul

Autres références

  • MORT DE JEAN-SÉBASTIEN BACH

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 184 mots
    • 1 média

    Le 28 juillet 1750, Jean-Sébastien Bach meurt à Leipzig. Musicien universel, il est considéré comme un point de départ auquel se référeront tous ses successeurs. Son approche de la musique, essentiellement polyphonique – sa maîtrise de la fugue n'a jamais été égalée – met un point final...

  • ARRANGEMENT, musique

    • Écrit par Michel PHILIPPOT
    • 4 319 mots
    • 1 média
    ...parfois éminents qui n'hésitaient pas à déformer l'œuvre pour la mettre à ce qu'ils croyaient être le goût du jour (par exemple, des chorals de J.-S. Bach avaient été arrangés par Gounod). Beaucoup plus rarement, il est arrivé qu'un instrument ayant eu une vie très éphémère l'ait eue cependant assez...
  • ATONALITÉ

    • Écrit par Juliette GARRIGUES, Michel PHILIPPOT
    • 4 382 mots
    • 9 médias
    ...Andreas Werckmeister. Elle eut pour conséquence de rendre également utilisable chacune des notes de la gamme chromatique dans quelque tonalité que ce soit. Bach, dans son Clavier bien tempéré, apportait une démonstration géniale et éclatante de la valeur pratique de cette théorie en écrivant effectivement...
  • BACH CARL PHILIPP EMANUEL (1714-1788)

    • Écrit par Marc VIGNAL
    • 969 mots

    Le deuxième des quatre fils musiciens de Jean-Sébastien Bach, Carl Philipp Emanuel, naît à Weimar, mais n'a pas dix ans lorsque sa famille s'installe à Leipzig. Il y est externe à l'école Saint-Thomas, mais il reconnaîtra volontiers n'avoir eu comme professeur, en matière de musique, que son...

  • BACH JOHANN CHRISTOPH FRIEDRICH (1732-1795)

    • Écrit par Marc VIGNAL
    • 801 mots

    Neuvième enfant de Jean-Sébastien Bach et fils aîné de ses secondes noces avec Anna Magdalena, troisième des quatre fils musiciens de Jean-Sébastien, il aura, contrairement à ses frères, une carrière assez modeste et peu agitée. Il vient de s'inscrire à la faculté de droit de Leipzig, sa ville...

  • Afficher les 60 références

Voir aussi