Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AVIATION Histoire de l'aviation

L'aviation contemporaine

— Edmond PETIT

C'est à partir de la fin des années 1970 que l'aviation commerciale a commencé à façonner ses structures actuelles. Des tarifs en constante diminution, liés à la mise en œuvre d'avions de plus en plus performants, lui ont permis de maintenir une progression annuelle moyenne du trafic de plus de 5 p. 100.

Les bonds en avant technologiques, qui se sont succédé au fil des décennies, ont notamment rendu possible la conception d'avions plus légers, grâce à l'apparition des matériaux composites, ces appareils bénéficiant par ailleurs de nouvelles avancées en matière d'aérodynamique et de l'apparition de moteurs affichant une réelle diminution de consommation de carburant. En revanche, l'aviation commerciale a cessé de progresser en matière de vitesse. En effet, les avions actuellement en service volent en croisière à la même vitesse que les premiers jets apparus à la fin des années 1950. Il en sera de même pour ceux de la prochaine génération, probablement vers 2015. Le vol supersonique ne s'est pas généralisé sur les réseaux long-courriers comme certains l'avaient prédit en novembre 1962, lors du lancement du programme franco-britannique Concorde. Conçu à une époque où le prix du pétrole était dérisoirement bas, cet avion a vu son avenir commercial s'assombrir dès le premier choc pétrolier de 1973. Finalement, la production en série de cet appareil a dû être limitée à seize exemplaires destinés aux deux compagnies nationales des pays qui ont financé l'opération, c'est-à-dire Air France et British Airways. Concorde a été exploité jusqu'en 2003, avec une interruption au lendemain d'un accident survenu près de Paris en juillet 2000 et ayant fait 113 victimes. Le constructeur soviétique Tupolev n'a pas eu plus de succès avec le Tu-144, supersonique contemporain du Concorde et de conception similaire, tandis que les États-Unis ont préféré abandonner leur projet, qui avait été confié à Boeing. Ce constructeur américain a envisagé, quelques années plus tard, de mettre sur le marché, pour 2006, un long-courrier quasi supersonique, le Sonic Cruiser, qui aurait volé à 95 p. 100 environ de la vitesse du son, c'est-à-dire à 1 100 km/h environ (contre 82 à 85 p. 100 pour les appareils conventionnels). Toutefois la complexité technique de cette formule, sur le plan de l'aérodynamique, notamment, a conduit à son abandon. Boeing a finalement choisi de lancer un appareil de conception plus classique, le 787 Dreamliner, doté de moteurs de nouvelle génération (General Electric GEnx) et faisant très largement appel aux matériaux composites.

Au fil des années, alors qu'Airbus se développait, deux constructeurs américains ont renoncé aux avions commerciaux (Lockheed en 1981 et Douglas en 1997). Depuis 2004, Boeing et l'avionneur européen, propriété d'EADS (European Aeronautic Defence and Space Company), s'affrontent à parité dans le cadre d'un duopole, exception faite des avions régionaux de 100 places et moins. Ces derniers sont produits par Bombardier (Canada) et Embraer (Brésil), ainsi que par le franco-italien ATR pour les biturbopropulseurs. D'autres constructeurs d'avions régionaux ont déclaré forfait, notamment Dornier (Allemagne), Fokker (Pays-Bas) et Saab (Suède). Russes et Chinois espèrent prendre pied sur ce marché prometteur, les premiers avec le Superjet 100 (auquel participe l'industrie italienne), les seconds avec l'ARJ21.

Aviation civile : Airbus A380 - crédits : C. Brinkmann/ Airbus

Aviation civile : Airbus A380

Airbus et Boeing se livrent une bataille acharnée sur le marché des avions long-courriers. Contrairement à son rival, Airbus estime que l'augmentation régulière du trafic mondial (le cap des 2 milliards de passagers annuels a été franchi en 2005) justifie la mise en œuvre d'appareils de capacité accrue. Cette vision de l'avenir[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre fondateur de l'Académie nationale de l'air et de l'espace, historien
  • : journaliste, auteur, membre de l'Académie nationale de l'air et de l'espace
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Louis Blériot - crédits : General Photographic Agency/ Getty Images

Louis Blériot

Montgolfière - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Montgolfière

Les frères Wright - crédits : Fox Photos/ Getty Images

Les frères Wright

Autres références

  • ANTENNES, technologie

    • Écrit par Jean-Charles BOLOMEY
    • 5 197 mots
    • 7 médias

    Les possibilités offertes par la propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux naturels sont exploitées à des fins multiples : radiodiffusion, télévision, radar, télécommunications, radionavigation...

    Dans toutes ces applications, l'antenne désigne ce composant indispensable au...

  • ANTONOV An-22, avion

    • Écrit par Bernard MARCK
    • 802 mots
    • 1 média

    L’Antonov An-22 est un avion-cargo soviétique tout-terrain qui a inauguré l’ère des « poids lourds » de l’air.

    Le 16 juin 1965, au Bourget, les visiteurs du plus grand salon mondial de l’aéronautique et de l’espace assistent à l’arrivée spectaculaire d’un mastodonte, l’Antonov An-22...

  • AURIOL JACQUELINE (1917-2000)

    • Écrit par Bernard MARCK
    • 572 mots
    • 1 média

    Première femme à franchir le mur du son en Europe, la Française Jacqueline Auriol, rivale et amie de l’Américaine Jacqueline Cochran, a été l’une des grandes aviatrices du xxe siècle.

    Née Douet à Challans (Vendée) le 5 novembre 1917, Jacqueline Auriol est brevetée pilote de tourisme...

  • AVION BRITANNIQUE À RÉACTEUR

    • Écrit par Bernard MARCK
    • 234 mots
    • 1 média

    Le Gloster E 28-39, premier avion à réaction britannique, accomplit, le 15 mai 1941, au-dessus de Cranwell, son premier vol (17 min), piloté par Jerry Sawyer. Le moteur à réaction, ou turboréacteur, a été conçu par l'ingénieur et inventeur britannique Frank Whittle (1907-1996),...

  • Afficher les 82 références

Voir aussi