AUTOMOBILISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Promotion du tourisme et de la compétition

Mieux encore que le train, l'automobile facilitait l'accès à des régions, des lieux, des paysages demeurés jusque-là hors de portée. Paris accueillit en décembre 1905, au Grand-Palais, le premier congrès international de tourisme et de circulation automobile. Ce fut l'occasion pour le monde de l'automobile de faire un examen approfondi de l'intérêt et des moyens du développement du tourisme automobile, notamment à l'échelle internationale. Sans pour autant être encore un guide touristique au sens actuel du mot, le fameux guide Michelin, véritable « vade-mecum de l'automobiliste » selon la présentation de ses auteurs, servait ces desseins depuis 1900. Tiré à près de 50 000 exemplaires dès 1901, conçu pour le chauffeur et le voyageur automobiliste, il comportait des indications sur les possibilités de ravitaillement, de réparation pour son automobile, de logement, de restauration et de communication. Il fut d'abord « offert gracieusement » à ses riches clients : il s'agissait pour la firme de Clermont-Ferrand de faire œuvre tout à la fois de publicité et de mécénat, comme pour les cartes et les bornes routières par la suite. Dix ans après son apparition, la vocation internationale du « petit livre rouge » de la révolution automobile était bien assise. Son édition de 1912 révélait que les « Michelin » comptaient déjà six versions – France, îles Britanniques, Allemagne, Espagne et Portugal, Pays du soleil (Algérie, Tunisie, Égypte, Italie du Sud, Corse, Riviera), Alpes et Rhin (Italie du Nord, Suisse, Dolomites, Tyrol ; Bavière et Wurtemberg-Sud, Bords du Rhin, Hollande, Belgique). Des éditions anglaise et française, espagnole, allemande étaient disponibles selon les destinations. Avant la motorisation de masse et l'institution des congés payés qui permettront les pratiques de tourisme populaire, l'automobilisation du monde occidental était ainsi bel et bien engagée.

Du fait [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Mathieu FLONNEAU, « AUTOMOBILISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobilisme/