EDDINGTON ARTHUR STANLEY (1882-1944)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Arthur Stanley Eddington fut le principal artisan de la théorie moderne des étoiles ; il appartint aussi à la première génération des grands théoriciens de la relativité. Il s'engagea plus tard dans une entreprise originale et audacieuse, tendant à reconstruire mathématiquement, sur la base de principes épistémologiques, la structure du monde physique ; il ne vint pas à bout de cette tâche. Parallèlement, il écrivit des essais d'analyse philosophique dans lesquels se développent des vues pénétrantes sur la science contemporaine et s'affirme l'intention d'associer l'esprit de cette science à la défense de certaines valeurs traditionnelles du spiritualisme.

Une vie sans histoire

Arthur Stanley Eddington naît le 28 décembre 1882, à Kendal, dans le nord-ouest de l'Angleterre, où son père, Arthur Henry, est directeur d'une école secondaire réputée. Sa mère, Sarah Ann, née Shout, devenue veuve deux ans après, s'en va vivre, avec son fils et sa fille Winifred, à Weston-super-Mare, dans le Somerset, contrée d'origine des Eddington. Le père et la mère du futur savant appartenaient l'un et l'autre à des familles traditionnellement affiliées à la secte des quakers (l'un des ancêtres de Sarah Shout avait même participé, deux siècles auparavant, à la fondation de la secte). Arthur Stanley ne renie pas cet héritage : il devient lui-même et restera, sa vie durant, un membre actif de la société des Amis, suivant régulièrement ses pratiques, professant un christianisme ouvert et sans dogmatisme, et des principes de fraternité, de tolérance, de libéralisme et de pacifisme.

Il est un brillant élève de toutes les écoles qu'il fréquente, à Weston-super-Mare d'abord, puis à Manchester, et enfin au Trinity College de Cambridge, où il accomplit, en 1904, le rare exploit de se classer en tête – senior wrangler – au tripos de mathématiques, après seulement deux ans d'études. En 1906, ses études terminées, il entre dans la carrière astronomique comme chief assistant à l'observatoire de Greenwich ; les élections générales de 1906 lui offrent l'occasion d'af [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de philosophie, docteur ès lettres, professeur d'épistémologie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques MERLEAU-PONTY, « EDDINGTON ARTHUR STANLEY - (1882-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-stanley-eddington/