ARCHÉES ASGARD

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Découverte des archées Asgard

Mais c’est la reconstitution, en 2015, par l’équipe de Thijs Ettema de l’université d’Uppsala en Suède, d’un génome obtenu à partir d’ADN extrait de sédiments profonds de l’océan Arctique qui a soulevé le plus d’intérêt. Cette archée était connue précédemment grâce à son ARNr 16S sous le nom de DSAG (Deep-Sea Archaeal Group). L’ADN ayant servi à reconstituer ce MAG a été isolé à partir de sédiments prélevés à proximité d’une chaîne de montagnes sous-marines appelée « le château de Loki », d’après le nom du dieu du feu chez les anciens Germains. Les archées du groupe DSAG ont donc été rebaptisées Lokiarchées (ou « Loki »). Les auteurs de ce travail, publié en 2015 dans la revue Nature, affirment que cette archée est un véritable fossile vivant, et quel fossile, puisqu’il s’agit de notre ancêtre direct. Pour eux, l’archée Loki comble le fossé entre les procaryotes et les Eucaryotes. Les procaryotes sont représentés par les Archées et les Bactéries tandis que les Eucaryotes regroupent tous les organismes dont les cellules possèdent un noyau : les animaux (dont l’homme), les champignons, les algues, les plantes et de nombreux parasites unicellulaires. En 2017, les mêmes auteurs publient un second article dans Nature dans lequel ils décrivent les MAG de plusieurs nouvelles lignées d’archées apparentées aux Lokiarchées et auxquelles ils attribuent également des noms dérivés de dieux germaniques : les Thorarchées, les Odinarchées et les Heimdallarchées. Ces nouvelles lignées ont été retrouvées dans de très nombreux environnements : sources chaudes, sédiments profonds pauvres en oxygène, sédiments côtiers, plancton océanique… Elles étaient, elles aussi, connues précédemment par leur ARNr 16S. Pour Ettema et ses collaborateurs, chacune de ces nouvelles lignées correspond à ce que les spécialistes de la classification des organismes vivants appellent un phylum et ils proposent de rass [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Diversité des archées Asgard

Diversité des archées Asgard
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Place des archées Asgard dans l’arbre universel du vivant

Place des archées Asgard dans l’arbre universel du vivant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Prometheoarchaeum synthrophicum

Prometheoarchaeum synthrophicum
Crédits : H. Imachi, M.K. Nobu, JAMSTEC

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-Saclay, professeur honoraire à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick FORTERRE, « ARCHÉES ASGARD », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/archees-asgard/