COLONNE TRAJANE (Rome)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

La colonne Trajane, Rome, 113

La colonne Trajane, Rome, 113
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Colonne Trajane

Colonne Trajane
Crédits : AKG

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Appartenant au nouveau forum construit par Trajan et son architecte Apollodore de Damas à la suite des victoires sur les Daces, la colonne Trajane, inaugurée en 113 de notre ère, occupait le centre d'une cour située entre deux salles de bibliothèque, l'une grecque et l'autre latine, à l'arrière de la grande basilique (basilica Ulpia) qui barrait le fond du forum de Trajan. Placée sur un haut socle et surmontée à l'origine d'une statue colossale de l'empereur, la colonne mesure 100 pieds romains (près de 30 mètres). Par la frise figurée sculptée en bas relief qui s'enroule autour de son fût, la colonne Trajane constitue l'archétype d'une longue série de monuments honorifiques qui s'est prolongée jusqu'à l'époque moderne. Cette frise, longue de quelque 200 mètres, illustre sous la forme d'une narration continue les deux guerres conduites par Trajan contre les Daces. Le socle de la colonne était préparé pour servir de chambre funéraire aux urnes en or contenant les cendres de l'empereur et de son épouse Plotine. La signification originelle du monument est donc claire : le socle manifestait le retour à la terre du corps de l'empereur, la statue colossale son ascension céleste comme nouveau dieu, et la frise les exploits qui lui avaient mérité cette apothéose.

—  Gilles SAURON

Écrit par :

  • : professeur d'archéologie romaine à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Gilles SAURON, « COLONNE TRAJANE (Rome) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/colonne-trajane/