Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

THERMES

Les Grecs se baignaient, individuellement ou collectivement, dans des établissements d'abord assez rudimentaires, qui se perfectionnèrent surtout à partir du ~ ive siècle. À l'époque hellénistique, le gymnase comporte souvent une étuve, toujours des baignoires, parfois des piscines. Quant aux anciens Romains, jusqu'au ~ iie siècle au moins, ils se lavaient avec parcimonie et ne connaissaient que des salles de bains sombres et sans confort.

L'établissement thermal apparaît au ~ ier siècle. On en connaît plusieurs à Pompéi : thermes centraux, thermes du Forum, thermes de Stabies. Dans ces derniers, on peut encore reconnaître un état ancien, antérieur à la fondation de la colonie romaine ; l'établissement était double avec une section masculine et une section féminine ; il comportait des salles individuelles, avec baignoire et latrine, et déjà une palestre pourvue d'une piscine. Les installations d'hypocauste permettent de développer ce système. Dès le milieu du ~ ier siècle, on ajoute une étuve sèche, ou laconicum, et un destrictarium, pièce où l'on se débarrassait de l'huile dont on s'oignait pour les exercices.

Les thermes du Forum, construits en 62, bénéficient des progrès réalisés à l'époque augustéenne. Dès ce moment le circuit d'utilisation normal est établi : le baigneur s'exerce d'abord dans la palestre, le plus souvent sans se dévêtir complètement, puis il entre dans le tepidarium (bain tiède), passe par l'étuve sèche, se plonge dans les baignoires fortement chauffées du caldarium et peut pour finir se tremper dans la piscine froide (frigidarium).

Pour permettre la réalisation de ce programme, les architectes vont, à partir de l'époque flavienne, réaliser des établissements de plus en plus perfectionnés et grandioses grâce à divers progrès techniques : invention de la voûte d'arêtes qui permet de couvrir d'immense surfaces, invention de la paroi chauffante et développement des aqueducs fournissant l'eau à volonté.

Les thermes des iie et iiie siècles, représentés pratiquement dans toutes les villes de l'Empire, se classent en trois catégories selon les relations des pièces entre elles : les thermes à disposition rectiligne (par exemple, les thermes centraux de Pompéi) où tepidarium, laconicum et caldarium sont alignés sur le même axe ; les thermes à disposition circulaire (par exemple, les thermes de Cluny à Paris) où les salles sont disposées de manière que l'utilisateur qui les traverse accomplisse un circuit fermé ; les thermes à plan symétrique. À cette dernière catégorie appartiennent les édifices les plus importants de l'architecture romaine, comme ceux de Caracalla et de Dioclétien à Rome ; le frigidarium et le caldarium, communiquant par le tepidarium de sortie, sont placés sur l'axe principal de l'édifice ; toutes les autres pièces, dédoublées, se correspondent symétriquement par rapport à cet axe.

Thermes de Leptis Magna, Libye - crédits :  Bridgeman Images

Thermes de Leptis Magna, Libye

Thermes de Caracalla - crédits : Sébastien Bertrand/ FLickr ; CC 2.0

Thermes de Caracalla

— Gilbert-Charles PICARD

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Thermes de Leptis Magna, Libye - crédits :  Bridgeman Images

Thermes de Leptis Magna, Libye

Thermes de Caracalla - crédits : Sébastien Bertrand/ FLickr ; CC 2.0

Thermes de Caracalla

Autres références

  • AFRIQUE ROMAINE

    • Écrit par Noureddine HARRAZI, Claude NICOLET
    • 9 564 mots
    • 10 médias
    ...procession d'êtres marins ; à Timgad, le thème marin (une conque) s'adapte à la forme architecturale de l'une des niches du frigidarium (salle froide) des thermes de la « Grande Maison » au nord du Capitole. Dans les mêmes thermes, le panneau de seuil qui sépare le frigidarium et le tepidarium (salle...
  • BASILIQUE

    • Écrit par Pierre GROS
    • 2 593 mots
    • 3 médias
    Au même titre queles frigidaria et autres grandes salles thermales qui s'élèvent à la même époque dans la plupart des villes de l'Empire, ces basiliques de forum, où les marbres grecs et asiatiques entretiennent sur les murs et les colonnes des jeux de couleurs extrêmement raffinés, répondent à la...
  • BULLA REGIA

    • Écrit par Roger HANOUNE
    • 1 022 mots

    Bulla Regia est un site archéologique important du nord-ouest de la Tunisie, à proximité de la ville actuelle de Jendouba, en lisière de la grande plaine traversée par la Medjerda : les ruines sont repérées sur une cinquantaine d'hectares entre les nécropoles à l'est et à l'ouest, la plaine au...

  • CAMERON CHARLES (vers 1740-1812)

    • Écrit par Olga MEDVEDKOVA
    • 941 mots

    La biographie de l'architecte écossais Charles Cameron à longtemps posé des problèmes jusqu'à ce que des recherches récentes, notamment celles de Dimitri Shvidkovsky (The Empress and the Architect, New Haven-Londres, Yale University Press, 1996) fassent le point sur cette question. Charles...

  • Afficher les 11 références

Voir aussi