ANTHOZOAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ébauche d'une phylogenèse

Si nous replaçons les Anthozoaires dans l'ensemble des Cnidaires, une constatation vient immédiatement à l'esprit : ces animaux passent toute leur vie au stade de polype qui, dans l'ontogenèse des autres Cnidaires, n'est qu'un stade transitoire considéré comme larvaire. On peut donc supposer que les Anthozoaires sont phylogénétiquement peu évolués. La paléontologie contribue à affermir cette hypothèse. La plus ancienne anémone connue, Mackenzia, du Cambrien moyen, est structuralement très proche d'une anémone actuelle, Edwardsia.

À l'intérieur de l'embranchement, on distingue trois lignées évolutives. La première conduit des Antipathidés aux Cérianthaires. À propos des premiers, il est bon de noter qu'ils furent longtemps considérés comme des Anthozoaires ayant secondairement dégénéré. Finalement, les zoologistes s'accordent à les reconnaître comme les Anthozoaires vivants les plus primitifs. Dans la deuxième, celle des Alcyonaires, les Gorgonidés et les Pennatulidés dérivent des Alcyonidés. La dernière lignée présente, à sa base, les Zoanthidés. Bien que leur position phylogénétique soit, par ailleurs, difficile à préciser, l'existence du stade Edwardsia au cours du développement permet de les placer à la base de la grande radiation évolutive anémones - madrépores, dans laquelle on rencontre les stades Edwardsia et Halcampoides, ce qui justifie précisément le rapprochement de ces deux ordres.

Hyman (1940) a proposé une phylogénie qui est encore acceptée à l'heure actuelle. Pourtant, un autre travail de Hand (1966) remet en question la filiation classique actinies - madrépores qui considère les anémones comme des coraux primitifs. Se fondant principalement sur l'ontogenèse des cloisons dans les deux ordres, cet auteur affirme que ce sont les Madréporaires qui ont donné les Actiniaires, d'une part, et que, d'autre part, les genres Edwardsia et Halcampoides ne sont pas des genres primitifs (au sens évolutif), mais qu'ils sont restés fixés à un stade ontogéné [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages



Médias de l’article

Actinie (morphologie)

Actinie (morphologie)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Actinie (anatomie)

Actinie (anatomie)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Septum

Septum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Plume de mer

Plume de mer
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHOZOAIRES  » est également traité dans :

CNIDAIRES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 1 281 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Développement »  : […] Les Cnidaires fréquentent exclusivement les milieux aquatiques, mer ou eau douce. Ils peuvent être fixés ou libres ; la forme fixée constitue le polype, la forme libre est la méduse . La reproduction asexuée s'effectue par bourgeons se développant sur le polype ou par fragmentation du polype. La reproduction sexuée comporte des gamètes mâles et femelles. La segmentation de l'œuf est holoblastiqu […] Lire la suite

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La base de l'arbre : un problème non résolu  »  : […] Les branches basales de l'arbre des métazoaires restent aujourd'hui très incertaines car les phylogénies moléculaires ont donné jusqu'à présent des résultats peu soutenus et contradictoires. L'arbre le plus couramment admis, faute de mieux, est celui de la figure 3 . La majorité des phylogénies réalisées avec les ARNr 18S et 28S suggèrent que les éponges forment un groupe paraphylétique à la base […] Lire la suite

RÉCIFS CORALLIENS

  • Écrit par 
  • Pascale JOANNOT
  •  • 6 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Classification et exigences »  : […] Sans entrer dans les dédales de la classification du vivant, les Cnidaires comprennent trois classes : les Anthozoaires, les Hydrozoaires et les Scyphozoaires. Les Anthozoaires actuels se divisent eux-mêmes en deux sous-classes : les Octocoralliaires (ou Alcyonaires) et les Hexacoralliaires (ou Zoanthaires). Ces derniers regroupent plusieurs ordres dont celui des Actiniaires, représentés par les […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre CLAIRAMBAULT, Yves TURQUIER, « ANTHOZOAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthozoaires/