ANTHOZOAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Tabulés

Cet important groupe d'Anthozoaires fossiles est considéré comme une sous-classe distincte des Hexacoralliaires et des Octocoralliaires. Ils sont connus de l'Ordovicien moyen au Carbonifère inférieur. Ce sont les premiers coraux véritables à posséder un squelette et à former des colonies.

Les traits essentiels de leur anatomie sont l'absence de septes (quand ils existent, ils sont réduits à l'état d'épines) et l'existence de plaques calcaires horizontales, les tables, dont le pourtour est soudé à la paroi interne de la thèque. Les polypes étaient serrés les uns contre les autres et les thèques qu'ils ont sécrétées ont pris une forme prismatique. Elles communiquent entre elles par des pores de leurs parois.

Plusieurs familles apparaissent en même temps, mais c'est avec la famille des Favositidés qu'ils atteignent leur apogée au Silurien, époque pendant laquelle ils édifient de nombreuses formations récifales. Dans la compétition biocénotique qui les oppose aux Tétracoralliaires pour la conquête des domaines marins, les Tabulés abandonnent peu à peu la place et disparaissent totalement au Carbonifère inférieur.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages



Médias de l’article

Actinie (morphologie)

Actinie (morphologie)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Actinie (anatomie)

Actinie (anatomie)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Septum

Septum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Plume de mer

Plume de mer
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHOZOAIRES  » est également traité dans :

CNIDAIRES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 1 281 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Développement »  : […] Les Cnidaires fréquentent exclusivement les milieux aquatiques, mer ou eau douce. Ils peuvent être fixés ou libres ; la forme fixée constitue le polype, la forme libre est la méduse . La reproduction asexuée s'effectue par bourgeons se développant sur le polype ou par fragmentation du polype. La reproduction sexuée comporte des gamètes mâles et femelles. La segmentation de l'œuf est holoblastiqu […] Lire la suite

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La base de l'arbre : un problème non résolu  »  : […] Les branches basales de l'arbre des métazoaires restent aujourd'hui très incertaines car les phylogénies moléculaires ont donné jusqu'à présent des résultats peu soutenus et contradictoires. L'arbre le plus couramment admis, faute de mieux, est celui de la figure 3 . La majorité des phylogénies réalisées avec les ARNr 18S et 28S suggèrent que les éponges forment un groupe paraphylétique à la base […] Lire la suite

RÉCIFS CORALLIENS

  • Écrit par 
  • Pascale JOANNOT
  •  • 6 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Classification et exigences »  : […] Sans entrer dans les dédales de la classification du vivant, les Cnidaires comprennent trois classes : les Anthozoaires, les Hydrozoaires et les Scyphozoaires. Les Anthozoaires actuels se divisent eux-mêmes en deux sous-classes : les Octocoralliaires (ou Alcyonaires) et les Hexacoralliaires (ou Zoanthaires). Ces derniers regroupent plusieurs ordres dont celui des Actiniaires, représentés par les […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre CLAIRAMBAULT, Yves TURQUIER, « ANTHOZOAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthozoaires/