ANTHOZOAIRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Actinie (morphologie)

Actinie (morphologie)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Actinie (anatomie)

Actinie (anatomie)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Septum

Septum
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Plume de mer

Plume de mer
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


Classification

Présents dans les gisements fossilifères qui ont livré les Métazoaires les plus anciens que l'on connaisse (site d'Ediacara en Australie, daté de − 600 à − 700 millions d'années environ), les Anthozoaires sont représentés dans la faune actuelle par deux sous-classes très prospères, les Hexacoralliaires (ou Zoanthaires) et les Octocoralliaires (ou Alcyonaires) ; une troisième lignée, les Tabulés, est restée cantonnée aux mers paléozoïques.

La disposition des cloisons des polypes et la nature du squelette sécrété par l'animal permettent de distinguer les principaux groupes.

Les Octocoralliaires (ou Alcyonaires)

Ces Anthozoaires très diversifiés, tous coloniaux, fréquentent essentiellement les mers chaudes. Quelques genres (Eunicella, Alcyonium) atteignent les côtes de la Manche et de l'Atlantique nord.

La structure des polypes est relativement simple et uniforme : pharynx pourvu d'un seul siphonoglyphe, présence de huit cloisons complètes dans la cavité gastro-vasculaire et d'une couronne de huit tentacules pennés autour de la bouche (d'où leur nom).

Les colonies ont un aspect très varié : stolons, tapis charnus, arbuscules minéralisés. Leur consistance est liée soit à un phénomène de turgescence (Pennatulides), soit aux spicules élaborés dans la mésoglée par des cellules spécialisées ou scléroblastes (Alcyonides), soit à une sécrétion ectodermique (Gorgonides).

Les Stolonifères édifient des colonies rampantes (par exemple, Clavularia) dont les individus bourgeonnent à partir d'expansions de la cavité gastro-vasculaire qui se répandent en stolons sur le substrat. Toutefois, chez l'Orgue de mer (Tubipora musica), les spicules mésogléens se soudent en un squelette coloré qui emprisonne polypes et stolons : les premiers sont isolés dans de longs tuyaux parallèles, réunis entre eux par le squelette des seconds. L'apparition de plusieurs réseaux stoloniaux superposés confère à l'ensemble une « superstructure architecturale » caractéristique.

Les Alcyonides sont relativement proches des précédents. Toutefois, leurs longs polypes sont noyés dans une mésoglée commune [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHOZOAIRES  » est également traité dans :

CNIDAIRES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 1 281 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Développement »  : […] Les Cnidaires fréquentent exclusivement les milieux aquatiques, mer ou eau douce. Ils peuvent être fixés ou libres ; la forme fixée constitue le polype, la forme libre est la méduse . La reproduction asexuée s'effectue par bourgeons se développant sur le polype ou par fragmentation du polype. La reproduction sexuée comporte des gamètes mâles et femelles. La segmentation de l'œuf est holoblastiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cnidaires/#i_6809

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La base de l'arbre : un problème non résolu  »  : […] Les branches basales de l'arbre des métazoaires restent aujourd'hui très incertaines car les phylogénies moléculaires ont donné jusqu'à présent des résultats peu soutenus et contradictoires. L'arbre le plus couramment admis, faute de mieux, est celui de la figure 3 . La majorité des phylogénies réalisées avec les ARNr 18S et 28S suggèrent que les éponges forment un groupe paraphylétique à la base […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenie-animale/#i_6809

RÉCIFS CORALLIENS

  • Écrit par 
  • Pascale JOANNOT
  •  • 6 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Classification et exigences »  : […] Sans entrer dans les dédales de la classification du vivant, les Cnidaires comprennent trois classes : les Anthozoaires, les Hydrozoaires et les Scyphozoaires. Les Anthozoaires actuels se divisent eux-mêmes en deux sous-classes : les Octocoralliaires (ou Alcyonaires) et les Hexacoralliaires (ou Zoanthaires). Ces derniers regroupent plusieurs ordres dont celui des Actiniaires, représentés par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recifs-coralliens/#i_6809

Voir aussi

Pour citer l’article

Yves TURQUIER, Pierre CLAIRAMBAULT, « ANTHOZOAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthozoaires/